À la recherche du lecteur de cartes de mémoire idéal


François Picard - 30/01/2008

Si toutes les cartes de mémoire flash étaient du même type, les choses seraient plus simples, mais il y en a des dizaines de modèles différents et c’était difficile, jusqu’à récemment, de trouver un lecteur qui pouvait lire toutes celles qu’on utilise habituellement. Encore faut-il trouver le bon.

La plupart des appareils multimédias, des téléphones cellulaires et des appareils photo utilisent des cartes de mémoire flash, souvent de types différents, et personne n’aime avoir plusieurs câbles ou plusieurs lecteurs pour lire le contenu de chacune d’elles. Pour éviter le casse-tête du lecteur allant avec chaque carte, la solution est un lecteur multicarte, mais il y en a peu qui prennent la plupart des formats. Nous avons donc recherché les plus complets et les plus pratiques.

Quand on a dans un bureau, un appareil photo avec une carte xD-Picture, un autre avec une carte Smart Media, un autre avec une carte SD et, en plus, un téléphone cellulaire avec une carte MiniSD, on trouve incommode d’avoir à utiliser plusieurs lecteurs ou le câble USB fourni par chaque fabricant. On est enclin à se servir beaucoup moins souvent des appareils qui ont des cartes et c’est dommage. Le plus simple est donc de trouver soit un lecteur universel comportant un maximum de fentes, soit un lecteur plus simple, compatible avec seulement les différents formats de cartes dont on dispose.

Les lecteurs externes à câble USB

Après avoir cherché en vain en magasin un lecteur le plus complet possible, comportant les formats mentionnés et bien d’autres, je suis tombé sur Internet sur le Digitus Card Reader DA-70316-1 56in1 USB 2.0 que j’ai commandé. Je l’utilise depuis quelques mois et je suis très content de n’avoir plus qu’un lecteur au lieu de trois précédemment. Il s’agit d’un petit lecteur de 9 cm par 4,5 cm et 1,7 cm de haut capable de lire 56 formats de cartes.

Toutes les cartes de mémoire flash les plus connues sont supportées, des cartes Compact Flash (CF) aux Memory Stick (MS) en passant par les cartes Smart Media (SM), Secure Digital (SD / SDHC), Micro SD (T-Flash) ou même xD-Picture card, un format qu’on ne trouve que sur quelques lecteurs. On peut également y brancher des cartes de formats Extreme CF, Extreme III CF, IBM MD, Hitachi MD, SM, Extreme SD, Extreme III SD, Ultra II SD, SD Ultra X, Ultra speed SD, SD Pro, SD Elite Pro, etc. Le Digitus Card Reader peut lire et écrire sur tous ces formats et transférer les données entre les cartes et l’ordinateur à la vitesse de 480 Mbps (mégabits par seconde) fournie par le lien USB 2.0. Un petit voyant lumineux fait savoir si un transfert de données est en cours, ce qui est bien pratique.

Grâce à la technologie Plug & Play (PnP), on peut entrer et sortir les cartes pendant que le lecteur est branché. Même s’il est très compact, ce lecteur est fabriqué avec une telle précision que les fentes sont exactement de la dimension nécessaire, ce qui était exceptionnel dans le cas des autres lecteurs de cartes que nous avons déjà testés. Sous Windows, Vista et Mac OS X, on a juste à brancher le fil du lecteur dans un port USB. Sous Windows 98SE et ME, il faut d’abord ajouter le pilote fourni sur un petit CD. En plus, on peut brancher plusieurs cartes en même temps, si elles n’utilisent pas la même fente, et transférer des fichiers de l’une à l’autre, exactement comme entre deux répertoires d’un disque dur.

Nous avons trouvé plusieurs équivalents à ce lecteur universel, la plupart entre 15 $ et 30 $. IOGEAR, par exemple, propose pour une trentaine de dollars le GFR280 Universal Memory Bank Card Reader/Writer, avec une interface USB 2.0, qui peut lire la plupart des formats standards : CompactFlash Type I (CF-I), CompactFlash Type II (CF-II), CompactFlash USB (CF-USB), CompactFlash Ultra (CF-Ultra), MultiMedia Card (MMC), Secure Digital Card (SD), Micro Drive, SmartMedia, Memory Stick, Memory Stick Switch, Magic Gate Memory Stick, Magic Gate Memory Stick Duo, Memory Stick PRO et Extreme Digital (XD).

Pour une vingtaine de dollars, Sabrent Products vend le 64in1 USB 2.0 All-in-One Flash Media Reader qui est tout aussi intéressant que celui de Digitus, avec aussi un voyant lumineux de sécurité, ce que n’ont pas la plupart des autres lecteurs si bien qu’il faut deviner si le transfert est terminé. Parmi les lecteurs multiples avec moins de formats, mais juste les plus communs, il y aurait le lecteur de cartes 17-en-1 pour PC ou Mac de Nexxtech vendu 39,99 $ dans les magasins La Source CC. Il est compatible avec les types de cartes les plus utilisés : cartes SD, mini SD, MMC, MMC plus (MMC 4.0), RSMMC, TransFash (avec adaptateur de carte SD), MS, MS MagicGate, MS Select, MS Duo, MS Duo MagicGate, MS Pro Duo, MS Pro Duo MagicGate et XD.

On trouve aussi le lecteur/graveur USB 2.0 ImageMate 12in1 de SanDisk. Il peut lire les formats CompactFlash Type I, CompactFlash Type II, SD, miniSD, MultiMedia Card, RS-MMC, Memory Stick, Memory Stick PRO, Memory Stick Duo, Memory Stick PRO Duo, SmartMedia, xD et xD Type M. C’est cependant un des plus coûteux avec un prix de 50 $ en magasin.

Les lecteurs directement sur clé USB

En cherchant des lecteurs de cartes, on découvre une nouvelle tendance dans ce domaine : des lecteurs de cartes sans câble, intégrés à une clé USB. Au niveau de l’ordinateur, c’est la même chose que si on branchait une clé USB standard, en fait une clé USB sans mémoire dans laquelle s’enfiche une carte de mémoire. Néanmoins, ces lecteurs ne sont compatibles qu’avec quelques formats de cartes et ceux-ci diffèrent d’un modèle à l’autre.

Cela présente deux avantages. D’abord, cela permet de se servir de plusieurs cartes de capacités différentes avec la même clé USB et, d’un autre côté, de s’en servir comme lecteur et graveur de cartes de mémoire d’appareils photo ou de lecteurs multimédias. À ce moment-là, il suffit de prendre la carte de l’appareil photo et de l’enficher dans le lecteur qui est lui-même branché à un port USB de l’ordinateur. Le transfert de fichiers de photos ou de musique est alors le plus simple possible, car l’ordinateur voit la carte dans le lecteur comme une autre unité de stockage de données de l’ordinateur.

Nous avons testé le lecteur à mémoires SD et MMC d’IOGEAR, connu en magasin sous le code GFR202SDW6. Il est compatible USB 1.1 et 2.0 (avec un taux de transfert des données de 480 Mbps). Cet accessoire est Plug & Play et ne nécessite aucune alimentation extérieure, celle-ci étant fournie par l’ordinateur. Il peut être utilisé sur PC sous Windows Me, 2000, XP ou Vista aussi bien que sur Macintosh sous Mac OS 9.2.x ou OS X. Le lecteur sans carte coûte une quinzaine de dollars seulement. Il est efficace et très pratique.

Il en existe beaucoup d’autres modèles. IOGEAR en propose, par exemple, huit autres qui sont vendus sous le nom de Pocket Card Reader, chacun pouvant recevoir des formats de cartes différents. On en trouve également chez PowerUp Products, Kinamax, Sabent et même SanDisk avec son MobileMate Micro Reader qui ne coûte qu’une dizaine de dollars.

Tous ces produits sont éparpillés et il faut les chercher en magasin et sur le Web pour les trouver. Le plus surprenant, c’est que ce sont des modèles différents dans presque tous les magasins. Pour être certain qu’ils sont compatibles, c’est très important de savoir quels formats de cartes on utilise très exactement et de vérifier s’ils sont présents dans la liste des cartes compatibles avec un lecteur. Les deux formats les plus difficiles à trouver semblent être le format xD Picture et le format Memory Stick Pro. Quand on a trouvé le lecteur idéal, capable de répondre à tous les besoins d’un coup, on apprécie qu’il nous facilite autant les transferts des cartes à ordinateur.

François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.


À lire aussi cette semaine: Du partagiciel au logiciel indépendant Des outils pour améliorer votre productivité Commutation étendue pour les centres de données Des produits pour l’arrière-boutique, la boutique et la route




Tags: , , , , , , ,