Above Sécurité protégera les systèmes de la Ville de Montréal


Alain Beaulieu - 04/11/2005

L’entente de trois ans porte sur la fourniture de l’infrastructure et des services la télésurveillance des systèmes administratifs névralgiques de la municipalité.

La Ville de Montréal a choisi la firme spécialisée en sécurité et en télésurveillance de réseaux et de systèmes informatiques Above Sécurité, de Boisbriand, pour assurer la sécurité de ses systèmes administratifs névralgiques.

Ces applications, qui sont au nombre de cinq, se départagent en deux catégories, soit les applications supportant les services à la communauté, accessibles par l’entremise d’un portail, et les applications interentreprises permettant l’intégration de la Ville avec ses partenaires.

Above Sécurité fournira plus spécifiquement l’infrastructure de protection et de télésurveillance qu’elle mettra en place en collaboration avec l’Équipe de sécurité de la Ville de Montréal. Cette infrastructure, qui devrait être opérationnelle au 1er décembre, se compose d’une demi-douzaine de sondes et de diverses applications permettant la détection des intrusions, la collecte des événements et les tests de vulnérabilité.

Le contrat conclu entre les deux parties stipule également que la firme de TI fournira les services de télésurveillance, 24 heures par jour et sept jours sur sept, de ses réseaux, serveurs, systèmes d’exploitation et applications administratives névralgiques pendant les trois prochaines années.

Les deux éléments du contrat, d’une valeur d’un demi-million $ sur trois ans, sont évidemment interreliés, dans la mesure où les services de télésurveillance requièrent la mise en place préalable de l’infrastructure de télésurveillance.

Protection constante

Cette entente fournira donc à la Ville de Montréal la protection nécessaire contre les attaques, étant donné que ses systèmes seront testés régulièrement contre les plus récentes vulnérabilités. Et comme les dispositifs de sécurité seront gérés à distance de façon proactive, elle bénéficiera d’une protection maximale de son infrastructure informatique et sera assurée de l’intégrité de ses systèmes administratifs névralgiques dans un cadre très strict.

Avec ce contrat, la Ville de Montréal devient la deuxième organisation municipale canadienne d’envergure, la première étant Toronto en octobre dernier, à recourir aux services d’Above Sécurité. Précisons que dans le cas de la Ville de Toronto, le contrat a été obtenu par l’intermédiaire de Bell Canada, qui en est le maître d’œuvre, Above Sécurité agissant à titre de sous-traitant.

Fondée en 1999, la firme dessert une clientèle répartie dans une douzaine de pays, dont les États-Unis, des pays des Caraïbes (Trinidad, Bermudes, Jamaïque…), d’Europe et d’Amérique du Sud, de façon indirecte, et, bien sûr, le Canada.