Assassin’s Creed II: Ubisoft offre une version française qui a du mérite


Virginie Auger, OQLF - 14/09/2010

Ubisoft est le lauréat du Mérite du français 2010 dans la catégorie Apprentissage en ligne, jeux et ludacticiels – Grande organisation

Entièrement conçu et développé dans les studios d’Ubisoft à Montréal, Assassin’s Creed II est le plus important succès commercial de l’industrie québécoise du jeu vidéo. Neuf millions d’exemplaires ont été vendus dans le monde, dont 55 000 au Québec. Le contenu écrit et oral de ce jeu étant très volumineux, sa traduction a représenté tout un défi pour l’équipe qui y a travaillé.

Jouer en français, c’est possible!

Les jeux vidéo d’Ubisoft sont d’abord développés en anglais puisque les anglophones en restent les principaux consommateurs. Toutefois, l’entreprise a la volonté d’offrir une version française de tous les jeux qu’elle conçoit. Si les jeux d’Ubisoft sont d’une grande qualité, le français utilisé l’est également. De plus, l’entreprise tient à respecter l’entente sur la distribution de la version française des jeux vidéo au Québec, conclue entre l’Office québécois de la langue française et l’Association canadienne du logiciel de divertissement. Les produits d’Ubisoft  sont donc entièrement en français : le contenu des jeux, les emballages et les documents d’accompagnement.

En plus de l’anglais, les jeux sont offerts systématiquement en quatre autres langues, soit le français, l’espagnol, l’italien et l’allemand. Certains jeux peuvent même exister en vingt langues. En ce qui concerne Assassin’s Creed II, il est disponible en treize langues.

« C’est une équipe de localisation composée d’une dizaine de personnes qui travaille à la traduction des jeux vidéos », explique le directeur des communications d’Ubisoft à Montréal, Cédric Orvoine. « Nous optons pour une traduction en français international pour que le jeu puisse être distribué dans toute la francophonie. »

De toute la gamme des jeux vidéo d’Ubisoft, Assassin’s Creed II est celui qui a le contenu oral et écrit le plus volumineux : il offre quelque vingt heures de jeu! Sa traduction a donc constitué tout un défi. « L’interactivité d’un jeu vidéo alourdit le travail des traducteurs. Toutes les répliques de dialogues doivent être traduites, même celles qui ne seront peut-être jamais utilisées par le joueur. Ce n’est pas comme traduire un film », précise M. Orvoine.

Assassin’s Creed, un jeu qui évolue

La deuxième édition d’Assassin’s Creed compte de nombreuses améliorations qui répondent aux attentes des joueurs friands de défis plus complexes. « La diversification des actions et le plus grand nombre de missions possibles rendent l’expérience de jeu plus intéressante », confirme M. Orvoine.

Le raffinement des mouvements, maintenant plus fluides, plus crédibles et même un peu plus rapides, de même que les nouveaux mouvements de combat, ont notamment permis à Assassin’s Creed II de récolter quatre trophées aux Canadian Video Game Awards, en décembre 2009. Le jeu s’est illustré dans les catégories suivantes : meilleur jeu, meilleur design, meilleure technologie et meilleure direction artistique.

Les amateurs d’Assassin’s Creed n’ont pas fini d’être mis au défi, puisqu’ils pourront s’adonner à de nouvelles aventures. Ubisoft travaille en effet à la conception d’une nouvelle édition qui aura pour titre Assassin’s Creed Brotherhood. Elle devrait être distribuée d’ici la fin de l’année 2010.

Direction Informatique est partenaire de l’événement.

Par Virginie Auger, conseillère en communication, Office québécois de la langue française




Tags: , , , , ,