AutoCAD 2009 : la convivialité d’abord


Alain Beaulieu - 18/06/2008

Un quart de siècle s’est écoulé depuis le lancement de la première version d’AutoCAD, une évolution qui s’est faite sous le signe de la convivialité. La dernière version pousse encore plus loin cette convivialité.

The Autodesk Experience Tour, la tournée itinérante du fabricant de logiciels d’ingénierie et de conception 3D, était de passage à Montréal au début de juin pour présenter les versions 2009 de ses produits. La tournée, à laquelle assistent principalement des architectes, des designers industriels et des ingénieurs mécaniques, sillonne de la sorte les principales villes américaines et canadiennes.

La présentation de la très charismatique évangéliste technique d’Autodesk, Lynn Allen a fait salle comble. Outre la personnalité de la conférencière, le fait que sa présentation portait sur le produit phare d’Autodesk – AutoCAD – y est pour quelque chose. L’an dernier marquait d’ailleurs le quart de siècle d’existence de cet outil fondamental de conception assistée par ordinateur (CAO ou CAD en anglais).

Intitulée « What’s New with AutoCAD 2009 », la présentation de Mme Allen avait pour objectif de donner un avant-goût des nouvelles fonctions et améliorations qui ont été apportées au logiciel, dont la version 2009 a été lancée plus tôt cette année, en même temps que les autres produits du portfolio d’Autodesk. Ce dernier comprend notamment AutoCAD Architecture, AutoCAD Mechanical, AutoCAD Electrical, Autodesk Inventor et Autodesk Topobase.

Force est de constater qu’en plus de 25 ans d’évolution, l’interface d’utilisation d’AutoCAD s’est considérablement améliorée, surtout si on la compare à l’interface d’origine de 1982 sous DOS, très rudimentaire et absolument pas conviviale, qu’on a pu revoir sur grand écran! Avec la dernière version d’AutoCAD, Autodesk a d’ailleurs concentré ses efforts sur l’interface d’utilisation de son logiciel, dont les fonctions sont, somme toute, pas des plus accessibles pour le commun des mortels.

Un ruban et un volant d’auto

Saisie d'écran AutoCAD 2009 - Ribbon - cliquez sur l'image pour l'agrandirAinsi, les fonctions sont dorénavant accessibles à partir d’une barre d’outils, que le fabricant appelle « Ribbon », en référence à un ruban, située dans la partie supérieure de l’écran, à la manière des outils de la suite Office 2007. Les commandes qui sont affichées dans la barre d’outils sont regroupées et structurées en fonction des tâches en cours, ce qui confère à l’interface une conception visuelle de type orientée vers les tâches, plus concise et conviviale. La barre d’outils peut être configurée et personnalisée en fonction des besoins de l’utilisateur, qui peut définir des raccourcis et des macros. Il est en outre possible de modifier la désignation de certaines commandes, pour les rendre plus intuitives et de camoufler les fonctions les moins utilisées pour alléger la barre d’outils.

Saisie d'écran AutoCAD 2009 - SteeringWheels - cliquez sur l'image pour l'agrandirUn autre élément fort de la dernière version d’AutoCAD est un outil très convivial de navigation dans les dessins tridimensionnels appelé « SteeringWheels ». Faisant référence à un volant de direction pour automobile, cet outil se contrôle à partir de la souris et permet de faire pivoter un dessin selon l’angle qu’on applique au « volant », pour obtenir une vue différente de l’objet. Le « volant » permet aussi de « pénétrer » à l’intérieur d’un dessin, par exemple dans une construction architecturale, et ainsi de passer à « travers » les différentes couches du dessin.

Une fonction appelée Freeze, qui permet de « geler » la première colonne d’un tableau des propriétés des couches d’un dessin, a en outre été ajoutée à l’outil Layer Properties Manager, ce qui facilite la navigation par déroulement dans les tableaux volumineux. Le logiciel permet également d’automatiser l’exécution de certaines tâches de dessin répétitives, grâce à une nouvelle fonction appelée Action Recorder avec laquelle on peut enregistrer une séquence d’actions et l’exécuter à la demande. Les clients d’AutoCAD peuvent aussi se prévaloir d’un outil d’illustration et de rendu artistique appelé Autodesk Impression, sans frais.

Disponible auprès du réseau de revendeurs canadiens autorisés d’Autodesk, AutoCAD 2009 affiche un prix de détail suggéré de 3 995 $US.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Collection de logiciels pour traiter vos fichiers iPhone 3G : la séduction des organisations Un petit ménage de l’ordinateur avant les vacances Nouvelles versions, nouvelles initiatives et nouveaux équipements