Bilans économiques en télécoms et en réseautique


Jean-François Ferland - 10/11/2009

Cogeco Câble diffuse ses résultats financiers annuels, tandis que Groupe Pages Jaunes, Quebecor et Telus publient leurs données de troisième trimestre.

Bilan annuel chez Cogeco Câble

L’entreprise Cogeco Câble de Montréal, qui commercialise des services de télécommunications résidentiels et commerciaux au Québec, en Ontario et aux États-Unis, rapporte des revenus de 307,8 M$ pour le dernier trimestre de son année financière 2009, qui a pris fin le 31 août dernier. Ces revenus sont en croissance de 8 % d’année en année.

Les revenus émanant du marché canadien, qui sont de 255,5 M$, sont en hausse 15,8 % en douze mois. Une partie de cette croissance serait attribuable aux revenus de l’entité Cogeco Data Services qui offre des services de réseautique par fibre optique à Toronto. Les revenus de 52,2 M$ qui proviennent du marché européen sont en diminution de 18,6 %, en raison d’une forte compétition sur le marché portugais et de la forte valeur de l’Euro.

Le bénéfice net trimestriel est de 46,5 M$, ce qui constitue une augmentation de 46,2 % d’année en année.

Pour l’année financière 2009, Cogeco Câble rapporte des revenus de 1,2 G$, en croissance de 13,1  % en comparaison avec les revenus de 1 G$ de l’année financière précédente. Toutefois, l’entreprise rapporte une perte nette de 256,6 M$ pour son récent exercice financier, alors qu’un bénéfice net de 133,2 M$ avait émané de l’année financière 2008. La majeure partie de cette perte nette est attribuable à une moins-value de près de 400 M$ de l’entité Cabovisao au Portugal, qui a perdu bon nombre de clients.

Au terme de son année financière, Cogeco Câble comptait au Canada 515 052 clients du service Internet haute vitesse et 281 608 clients du service de téléphonie par câble. L’entreprise a obtenu de nouveaux clients pour ses services au cours de la dernière année financière.

Au Portugal, Cabovisao comptait 143 614 clients du service Internet haute vitesse, en baisse de 15 687 clients en un an, et 226 528 clients du service de téléphonie par câble, en diminution de 18 559 clients en douze mois. L’entreprise a néanmoins obtenu de nouveaux clients pour son service de télévision numérique.

Résultats de troisième trimestre chez Quebecor

L’entreprise du secteur des médias et des communications Quebecor rapporte des revenus de 918,4 M$ et un bénéfice net de 69,4 M$ pour le troisième trimestre de son année financière 2009, qui a pris fin le 30 septembre dernier. Douze mois plus tôt, les revenus étaient de 908,1 M$ et le bénéfice net était de 45,7 M$.

Les revenus associés aux activités en télécommunications de l’entité Vidéotron sont de 503,4 M$, ce qui constitue une augmentation de 50,8 M$ ou de 11,2 % d’année en année. Toutefois, le secteur des technologies et communications interactives, qui englobe les activités de l’entité Nurun, a produit des revenus de 21,2 M$, qui sont en déclin de 0,4 M$ ou 1,9 % d’année en année.

Pour les neuf trimestres qui ont été complétés, les revenus de Quebecor totalisent 2,75 G$ et le bénéfice net est de 203,9 M$. 1,4 G$ des revenus proviennent des services de télécommunications, en hausse de 137,6 M$ ou 10,3 % d’année en année, alors que les revenus provenant de Nurun sont de 67,5 M$, contre 65,6 M$ douze mois plus tôt.

En comparaison avec les trois premiers trimestres de l’année financière précédente, les revenus des neuf premiers mois de 2009 ont augmenté de 26,5 M$, mais le bénéfice net a diminué de 327,7 M$.

Vidéotron compterait 1,1 million de clients pour ses services Internet, 979  100 clients en téléphonie par câble et 79 800 utilisateurs des services de téléphonie mobile.

Données trimestrielles chez Pages jaunes

Groupe pages jaunes de Montréal, qui édite des annuaires en papier ainsi que des annuaires et des sites d’annonces en ligne, rapporte des revenus de 408,3 M$ pour le troisième trimestre de son année financière 2009, qui a pris fin le 30 septembre dernier. Douze mois plus tôt, l’entreprise rapportait des revenus de 426,1 M$.

La perte nette du trimestre et de 168,7 M$, alors qu’un bénéfice net de 146 M$ avait été obtenu lors du trimestre équivalent de l’année financière précédente.

Les revenus provenant du secteur des annuaires ont été de 348,6 M$, en croissance de 1 % en douze mois. Le lancement d’une application de recherche pour le téléphone évolué iPhone et la mise en ligne d’une interface améliorée du site PagesJaunes.ca ont eu lieu au cours du trimestre. Dans le secteur des marchés verticaux, où l’entité Trader produit des publications imprimées et en ligne, les revenus de 61,5 M$ constituent un recul de 25,2 % en douze mois.

Pour les neuf premiers trimestres de l’année financière 2009, les revenus totalisent 1,2 G$, en recul de 37 M$ d’année en année. Le bénéfice net de 79,6 M$ est nettement inférieur au bénéfice net de 408,7 M$ du trimestre équivalent de l’année financière 2008.

Soulignons que Groupe Pages Jaunes sera bientôt converti d’une fiducie de revenus à une société par actions.

Résultats de troisième trimestre chez Telus

Le fournisseur de services de télécommunications Telus http://www.telusquebec.com/telus_fr/index.jsp rapporte des revenus de 2,4 G$ pour le troisième trimestre de son année financière 2009, qui a pris fin le 30 septembre dernier. Lors du trimestre équivalent de l’année financière 2008, l’entreprise avait rapporté des revenus qui étaient supérieurs de 39 M$. De ces revenus, 1,2 G$ sont attribuables aux services filaires et une somme légèrement supérieur provient des services mobiles. Le bénéfice net du trimestre est de 280 M$, alors qu’un trimestre de 286 M$ avait été produit lors du trimestre équivalent de l’année financière 2008.

Pour les trois trimestres qui ont été complétés, Telus rapporte des revenus de 7,1 G$ qui sont inférieurs de 36 $ aux revenus des neuf premiers mois de l’année financière 2008. Le bénéfice net de 846 M$ est équivalent au bénéfice net des trois premiers trimestres de l’année précédente.

Telus a procédé à une révision de ses objectifs pour l’année financière 2009, où l’entreprise tient compte des impacts de la croissance économique modeste – notamment dans le secteur filaire qui englobe les services de téléphonie et d’accès Internet – tout comme des coûts d’acquisition et de fidélisation de la clientèle dans le contexte du lancement de son nouveau réseau mobile. Alors que les revenus totaux envisagés se situent entre 9,6 G$ et 9,7 G$, l’estimation des revenus émanant du secteur sans fil a été augmentée de 25 M$, tandis que celle qui est relative au secteur filaire a été revue à la baisse.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+