Comment choisir une société de services en logiciel libre?

04/06/2014

Laurent Bounin

Laurent Bounin

BLOGUE – Alors que mon billet précédent présentait plusieurs critères pour vous aider dans la sélection d’un logiciel libre, voici  certaines pistes de réflexion en ce qui a trait au choix de la société qui vous accompagnera tout au long de votre projet.

En effet, que ce soit pour le logiciel libre ou son alternative propriétaire, certaines entreprises choisissent de gérer leurs projets à l’interne, alors que d’autres, au contraire, optent pour la sous-traitance. Ce dernier choix peut être motivé par un manque de ressources et/ou d’expertise.

Dans le monde du logiciel libre, lorsque que vous optez pour un sous-traitant, vous faites affaire avec ce que l’on appelle dans l’industrie une société de services en logiciels libres (SS2L). Les offres de chacune de ces dernières sont similaires et se décomposent généralement sous forme de services comme suit :

  • Consultation
  • Développement
  • Formation
  • Support
  • Hébergement

Il en existe une multitude au Québec. Certaines, qui sont de taille plus modeste, centralisent leur offre de services autour d’une technologie libre, alors que d’autres, de plus grande taille, sont plus généralistes.

Illustration du concept du logiciel libreAu-delà des critères de sélection universels – les références clients, les certifications de qualité, le nombre d’années d’existence, etc. – je vous propose deux critères qui vous permettront de faire un choix éclairé dans le cadre de votre projet en logiciel libre.

Le premier critère est propre à une structure de gouvernance qui est pilotée par un éditeur, alors que le deuxième critère s’applique à toutes les structures de gouvernance de logiciel libre. (Les différentes structures de gouvernance en logiciel libre seront traitées dans un prochain billet.)

1. Le partenariat

Dans un écosystème de logiciel libre qui est piloté par un éditeur, il existe généralement des programmes de partenariats à plusieurs niveaux qui peuvent se décomposer comme suit :

  • Partenaire formateur
  • Partenaire revendeur (Value Added Reseller)
  • Partenaire d’hébergement

Certains programmes de partenariat ont des limites, car il ne sont pas toujours garants du savoir-faire d’une SS2L. En effet, des entreprises peuvent être certifiées « partenaire revendeur » à la suite d’une rétribution financière, ce qui ne reflète aucunement leur expertise.

C’est moins le cas pour les deux autres types de partenariats, qui requièrent généralement un certains nombre de qualifications. Cependant, il existe plusieurs niveaux de qualifications pour chacun d’entre eux. Les niveaux les plus élevés supposent généralement que la SS2L en question ait fait ses preuves sur le marché. En optant pour une entreprise dont le partenariat est le plus avancé, vous bénéficiez donc d’une meilleure garantie.

2. Les contributions à la communauté

Il existe 7 façons différentes de contribuer à la communauté d’un logiciel libre :

  • Utiliser le logiciel libre
  • Promouvoir le logiciel libre (rencontres, salons et conférences)
  • Contribuer à la documentation (manuels, études de cas, etc.)
  • Contribuer à la charte graphique (logos, matériaux promotionnels, interface graphique)
  • Tester pour identifier et supprimer les bogues
  • Aider les autres à apprendre le logiciel libre (séminaires, cliniques, rencontres)
  • Écrire du code

Une grande implication d’une SS2L au sein de la communauté témoigne d’un savoir-faire et de son expertise. En faisant quelques recherches sur Internet, vous pourrez rapidement avoir une bonne idée de l’implication de chacun des SS2L que vous aurez identifié au préalable. Vous pouvez également consulter les profils de leurs employés sur GitHub afin de connaître leur implication dans les communautés du libre.

Je vous ai proposé les critères de sélection qui, à mes yeux,  sont les plus pertinents. Quels sont les vôtres?


Tags: , , , , , , , , ,
Laurent Bounin

Laurent Bounin

Laurent Bounin est directeur du marketing et des ventes chez Gestion-Ressources. Il évolue dans l’industrie du logiciel libre depuis 7 ans
Google+