Il y a des opportunités meilleures que d’autres en infonuagique

04/06/2014

André Giroux

André Giroux

BLOGUE – Tous les fournisseurs actuels de services d’infonuagique vous offrent la possibilité de vous commettre à 100 % à cette approche. Ce n’est pas une mauvaise idée : on vous offre agilité, prévision des coûts, mobilité, accessibilité, sécurité… Or, ce n’est présentement pas la technologie qui empêche une entreprise d’aller 100% en infonuagique, mais plutôt une combinaison des opportunités d’affaires, financières et de culture.

Faire une introspection est un exercice très utile lorsque nous sommes confrontés à des changements, que ce soit dans notre vie, en affaires ou ailleurs. La capacité de prendre du recul, de poser un diagnostic, de planifier et d’agir est une séquence naturelle que nous utilisons lorsqu’une opportunité se présente. Il en est de même avec l’infonuagique.

Heureusement, la plupart des fournisseurs de services d’infonuagique ont aussi des méthodes qui servent à valider la pertinence de leurs technologies : études de cas, calculateurs de coûts, scénarios d’amortissement, etc. Cette approche peut être utilisée lorsqu’on a choisi de recourir à l’infonuagique, mais qu’en est-t-il lorsqu’on n’a pas fait de Illustration du concept d'informatique en nuagechoix… et qu’il y a plus d’un fournisseur?

L’infonuagique, comme toutes les autres technologies, apporte des avantages et des inconvénients. Souvent, il n’est pas facile de faire cet exercice d’introspection, puisque ceux qui l’exécutent ont souvent un parti pris : les finances aiment bien la prévisibilité des coûts et éviter des investissements en capital; les TI voient en l’arrivée de l’infonuagique une forme de menace à leur emplois; le service juridique y voit beaucoup de risques de sécurité, de conformité et de déontologie.

L’exercice de reculer un peu pour sauter plus loin précise une donnée importante : où l’infonuagique créera-t-elle le plus important impact sur les affaires. L’expression anglaise low-hanging fruit prend tout son sens! Est-ce la continuité, l’agilité, les coûts, le développement d’un avantage concurrentiel? Qui sait? Mais sans recul, on ne peut savoir…

Des découvertes importantes

Cet exercice d’introspection permet même parfois de découvrir des opportunités que nous ne connaissions même pas.

Dans le cadre d’un mandat chez un spécialiste en équité salariale, l’analyse des opportunités en infonuagique a apporté une perspective complètement insoupçonnée. En effet, nous avons pu répertorier les applications et le potentiel de l’infonuagique, mais aussi le potentiel de ces applications pour les utilisateurs externes à l’entreprise. L’application maitresse qui est utilisée par les conseillers, une fois en infonuagique, devenait tellement facile d’utilisation et d’accès que l’entreprise a décidé de l’offrir en mode logiciel service (SAAS) à ses clients! Il s’agissait d’une opportunité d’affaires qui n’était venue à l’idée de personne… même nous, les spécialistes du domaine! Voilà une source de revenus récurrents pour l’entreprise et de plus grand engagement des clients!

Lorsqu’un défi de gestion de personnel, de technologie, de données ou autre est présenté à l’entreprise, c’est souvent le moment déclencheur d’une introspection. Celle-ci permettra, hors de tout doute, de séparer les environnements et applications qui portent un potentiel infonuagique important ou non.

Et vous, avez-vous amorcé votre introspection?


Tags: , , , , , ,
André Giroux

André Giroux

André Giroux est vice-président, Ingénierie d’affaires et Technologies cloud computing chez SimplicITI.
Google+