Brochette de résultats financiers


Alain Beaulieu - 02/08/2006

En cette période estivale, plusieurs entreprises québécoises et canadiennes de TIC ont dévoilé leurs résultats financiers, des résultats souvent en baisse par rapport à l’exercice précédent.

La saison estivale marque pour plusieurs industries le moment propice pour publier leurs résultats trimestriels ou annuels, et les entreprises du secteur des technologies de l’information et des communications (TIC) ont été très prolifiques à cet égard. Nous avons réuni ici, par ordre alphabétique, une brochette d’entreprises du secteur ayant rendu publics, ces derniers jours, leurs plus récents résultats financiers.

Tout d’abord, le fournisseur torontois de services de fabrication d’équipement électronique Celestica, a terminé son deuxième trimestre de l’exercice en cours le 30 juin dernier. Ses revenus ont atteint 2,2 milliards de dollars (G$), en baisse de 1 % par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent, alors que l’entreprise générait des ventes totales de 2,3 G$. De cette somme, le fabricant a dégagé une perte nette de 30,3 M$, comparativement à un profit net de 12,6 M$. La firme justifie sa mauvaise performance par une charge exceptionnelle de 20 M$ associée à la mise en œuvre de son plan de restructuration et par une perte de 33 M$ découlant de la vente de son unité des produits de plastique durant ce trimestre. Pour sa part, la période de six mois s’est soldée par des revenus totaux de 4,2 G$, en baisse par rapport aux 4,4 G$ engrangés un an plus tôt, et une perte nette de 47,7 M$, versus un profit net de 1 M$ à la même période de l’exercice précédent.

Publiant ses résultats pour son troisième trimestre de l’exercice en cours, la firme-conseil montréalaise CGI a, elle aussi, livré des résultats en baisse par rapport à la même période de l’exercice précédent. En fait, la firme a conclu son trimestre avec des revenus de 866,5 M$, comparativement à des recettes de 936,4 M$ l’exercice précédent, et un bénéfice net de 35,9 M$, versus un profit net de 56,6 M$ un an plus tôt. Des charges avant impôts de 15 M$ liées aux indemnités de départ et aux mesures connexes ont été comptabilisées durant ce trimestre.

L’ontarienne Cognos, qui fournit des solutions de veille stratégique et de gestion de la performance, a, quant à elle, fourni des résultats partiellement en croissance au terme du premier trimestre de l’exercice 2007, terminé le 31 mai dernier. Alors que les revenus ont crû par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, passant de 200,1 M$ à 217 M$, le profit net, lui, a décrû, passant de 20,4 M$ à 14,5 M$ durant la même période.

Diversinet, Emergis et les autres

La performance financière du fournisseur torontois de solutions de sécurité pour l’informatique mobile Diversinet, au deuxième trimestre de l’exercice en cours, a été positive. Ainsi, non seulement ses ventes ont affiché une croissance de 45 % par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, passant de 330 000 $US à 476 000 $US, mais sa perte nette a été moindre, passant de 1 458 000 $US à 747 000 $US. La période de six moins terminée le 30 juin dernier a produit des recettes de 950 000 $US, en hausse de 39 % sur l’année précédente (684 000 $US), et une perte nette de 1 469 000 $US, moindre que celle réalisée un an plus tôt (2 757 000 $US).

La firme montréalaise spécialisée en solutions de commerce électronique Emergis a, pour sa part, produit des résultats au deuxième trimestre de 2006 légèrement en baisse par rapport au même trimestre de l’exercice précédent. Ainsi, les produits d’exploitation ont atteint 40,2 M$, comparativement à 40,7 M$ un an plus tôt, et le bénéfice net, 10,2 M$, versus 11,5 M$ en 2005. Par contre, au terme des derniers six mois, l’entreprise affiche une légère croissance, avec des recettes de 80,5 M$ et un bénéfice net de 15,5 M$, comparativement à 79,2 M$ et 13,4 M$ à la même période un an plus tôt, respectivement.

Les résultats fournis par le fournisseur canadien de services de communication Look Communications au terme du troisième trimestre de 2006 et de la période de neuf mois qu’il complète se sont avérés partiellement en baisse par rapport à l’exercice précédent. Ainsi, les recettes du trimestre ont atteint 7,1 M$, en baisse par rapport aux 9,2 M$ réalisés en 2005, et celles de la période de neuf mois, 23,3 M$ également en baisse par rapport aux 28,9 M$ réalisés un an plus tôt. La perte nette au terme du trimestre s’est chiffrée à 1,8 M$, inférieure à la baisse de 2,2 M$ réalisée un an plus tôt, alors que la perte de la période de neuf mois a été de 4,6 M$, versus 7,7 M$ un an plus tôt.

La montréalaise Mitec Telecom, qui fournit des produits de communication par radiofréquence, a complété son quatrième trimestre et son exercice financier 2006 le 30 avril dernier. Les revenus au terme du trimestre ont été de 10,4 M$, en baisse par rapport aux 13,4 M$ générés lors du trimestre correspondant de 2005. De cette somme, la firme a dégagé une perte nette de 4,4 M$, inférieure à la perte nette de 11,5 M$ réalisée un an plus tôt. L’exercice a produit des recettes de 44,5 M$, également en baisse par rapport à l’exercice précédent (57,5 M$), et une perte nette de 17,2 M$, également inférieure à la perte de 24,7 M$ réalisée en 2005.

Finalement, le fabricant d’équipement sans fil Plaintree Systems, d’Ottawa, a annoncé des résultats en baisse pour son année financière terminée le 31 mars dernier. Alors que les ventes ont diminué de 58 % par rapport à l’exercice précédent, passant de 345 395 $ à 145 584 $, la perte nette, elle, a été moindre en 2006 par rapport à 2005, passant de 1 647 294 $ à 330 011 $.