Cisco croit aux vertus de l’unification


Alain Beaulieu - 22/11/2007

À la dernière édition du Forum des solutions technologiques de Cisco, le fabricant a vanté les mérites des communications unifiées.

2007 marque le dixième anniversaire du Forum des solutions technologiques de Cisco de Montréal. Cet événement propose aux clients, aux partenaires et aux clients potentiels du fournisseur de solutions de réseautique un programme d’ateliers et de conférences techniques sur les dernières solutions de Cisco et divers aspects reliés à leur déploiement et à leur gestion.

La conférence est agrémentée d’un salon des exposants qui permet aux partenaires du fournisseur de présenter leurs dernières solutions. Cette année, près de 1 700 personnes ont participé à la conférence, qui avait lieu cette semaine, alors qu’une quinzaine de partenaires prenaient part au salon des exposants. On trouve, parmi ces derniers, Avance Services Réseaux, le Cégep de l’Outaouais, ESI Technologies, Fluke Networks, HP, Panduit, Trend Micro, Victrix et VisionIP, pour ne nommer que ceux-là.

Comme cela est une tradition depuis quelques années, les participants de l’événement ont eu droit à une allocution d’un expert de Cisco. Cette année, l’expert était Jeff Seifert, directeur de la technologie chez Cisco Canada, qui a discouru sur les avantages des communications unifiées et sur la manière dont elles transforment les façons de faire des organisations.

Il considère que les organisations ne pourront continuer longtemps encore d’être insensibles aux avantages supérieurs offerts par les technologies de communications unifiées qui proposent un moyen très efficace de relever les défis auxquels sont confrontées les organisations aujourd’hui. Ces défis sont la multiplication des appareils et des moyens de communication, l’étalement des expertises et des ressources humaines, la mobilité croissante du personnel et l’accroissement de la puissance informatique dont dispose chacun des employés de l’organisation.

Nécessaire simplification de l’environnement

Face à toute cette complexification du paysage technologique de l’organisation, il devient de plus en plus impératif de mettre en place des mesures permettant de simplifier la situation. En retour, cela permettra d’accroître l’efficacité des processus, tout en diminuant les frais d’exploitation et de gestion. En effet, une plateforme de communications unifiées, fondée sur IP, permet de faire converger toutes les plateformes sur une même infrastructure de communication voix-données.

Du coup, l’organisation n’a qu’une infrastructure de communication (IP) à gérer, ce qui en réduit d’autant les coûts de gestion, et les communications intra et extra organisationnelles sont facilitées, tout comme la collaboration entre les employés. Dans le contexte concurrentiel actuel, l’augmentation de la capacité de collaboration du personnel est essentielle. En effet, les projets actuels, dont la complexité est grandissante, requièrent de plus en plus la collaboration de plusieurs experts, souvent éparpillés, oeuvrant dans des secteurs différents.

Aussi, la mise en place d’une infrastructure de communication unifiée, qui rend possible l’utilisation de la vidéoconférence en temps réel, permet de réduire les frais de déplacement des employés, tout en favorisant le télétravail.

L’unification des communications requiert évidemment que les appareils et les plateformes utilisés par les employés soient interopérables, ce qui sous-entend un certain effort au chapitre de la standardisation des plateformes. Cela requiert également que les technologies mises à la disposition des employés soient très faciles à utiliser, ce qui nécessite de bâtir l’architecture autour de l’utilisateur. Le réseau dont dispose l’organisation doit aussi disposer de la capacité adéquate pour supporter des applications interactives exigeantes, comme la vidéoconférence en temps réel. L’organisation aura aussi intérêt à adopter une approche d’applications fondées sur les services.

Mais les bénéfices seront au rendez-vous, a promis l’expert en réseautique qui a cité, comme étant un excellent candidat aux communications unifiées, l’exemple des centres d’appels. « Seule une architecture fondée sur le réseau peut véritablement unifier l’espace de travail », a-t-il conclu.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: SR Telecom à la croisée des ondes EMC mise sur l’innovation

L’industrie des TI en bref

Applications à la demande : solution avantageuse pour les entreprises en démarrage

Faute avouée…





Tags: , ,