Clickfree, la sauvegarde à son plus simple


François Picard - 14/01/2009

À L’ESSAI – Bien des utilisateurs d’ordinateurs prennent un jour la résolution de faire des copies de sécurité des fichiers qu’ils ne voudraient pas perdre, mais peu d’entre eux le font régulièrement parce qu’ils trouvent cela trop compliqué.

Faire une copie de sécurité peut être plus ou moins difficile et astreignant selon le logiciel et le périphérique utilisés. La technologie de sauvegarde de fichiers a cependant beaucoup évolué ces dernières années comme nous avons pu le constater en testant le Clickfree de la firme ontarienne Storage Appliance Corporation, l’un des systèmes de sauvegarde parmi les plus avancés actuellement.

 

Facile à configurer et à utiliser

Quand on sort le Clickfree de sa boîte, on peut s’en servir immédiatement si on veut faire une sauvegarde complète d’un disque dur, mais il faut prendre quelques minutes pour le configurer si on veut faire une copie sélective.

En fait, on branche le Clickfree à un port USB de l’ordinateur, on choisit entre sauvegarde et restauration et on le laisse faire. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Au bout de quelques minutes, ou de quelques heures, selon la taille de votre disque dur, une copie de sécurité (backup) des principaux fichiers est effectuée sans aucune intervention. On débranche le Clickfree du port USB et on recommence quand on veut faire une mise à jour de la sauvegarde ou une restauration des fichiers sur l’ordinateur. C’est facile et efficace, vraiment à la portée de tout le monde.

Le Clickfree HD801 que nous avons testé est un petit disque dur externe de 160 Go qui est alimenté par port USB via le câble qui le relie à l’ordinateur. Côté technique, c’est un disque dur SATA de 2,5 pouces avec une rotation de 5 400 tours/minute et une mémoire tampon de 8 Mo. Il ne pèse que 180 grammes et s’empoche facilement. D’autres modèles sont disponibles avec un disque dur de 120 Go (HD701), 250 Go (HD225), 320 Go (HD325) ou 500 Go (HD525).

Saisie d'écran Clickfree - cliquez sur l'image pour l'agrandirDans un espace d’environ 20 Mo de ce disque dur se trouvent les logiciels qui permettent d’automatiser une sauvegarde de sécurité, de la personnaliser ou de planifier des sauvegardes automatiques. Le reste est de l’espace disque disponible pour les sauvegardes. Rien ne s’installe sur l’ordinateur. En plus, le Clickfree peut faire des sauvegardes de jusqu’à 10 ordinateurs. Il suffit de le brancher à chacun et il reconnaît l’appareil et les fichiers qu’il doit copier.

Une utilisation personnalisée

On n’est pas obligé de laisser faire le Clickfree et c’est possible de le configurer pour qu’il ne sauvegarde pas tous les fichiers, mais seulement ceux qu’on a choisi de sauvegarder, habituellement les fichiers de données des différentes applications. On peut également déterminer quel type de fichier il doit copier en fonction de l’extension du nom des fichiers. On peut ainsi lui faire savoir qu’on veut qu’il copie tous les fichiers de photos qu’il trouve sur le disque dur ou tous les textes et il le fait très bien.   Quand on veut, on peut restaurer n’importe quel fichier sauvegardé. On peut aussi effacer tout ce qui se trouve sur le disque dur du Clickfree et recommencer les sauvegardes à zéro. C’est très pratique. Le seul point négatif que nous avons trouvé, c’est que l’accès aux données n’est pas protégé et que n’importe qui ayant accès au disque peut en récupérer le contenu très facilement. Il est donc préférable, si nécessaire, de garder le disque dur externe sous clé entre deux sauvegardes.

Le Clickfree est fabriqué en Chine pour Storage Appliance. On peut acheter le Clickfree de 160 Go à 170 $ ou moins soit sur Internet (http://www.goclickfree.com ou http://www.amazon.com), soit dans certains magasins (on nous a mentionné Bureau en gros). Au départ, il fonctionnait sous Windows XP, 2000 SP4 ou Vista mais, depuis quelques jours, il fonctionne aussi sous Mac OS X 10.5 Leopard, d’après ce qui a été annoncé au CES de Las Vegas. Le nouveau Clickfree dispose même d’un outil de migration qui permet de sauvegarder certains fichiers d’un Mac et de les restaurer sur un PC ou vice-versa. D’ailleurs, Storage Appliance a profité de cette occasion pour annoncer plusieurs autres solutions de sauvegarde.

Les autres solutions Clickfree pour PC et Mac

Le Clickfree DVD Automatic Backup

Clickfree DVD Automatic Backup

La première alternative au disque dur Clickfree existait déjà depuis quelques mois. Il s’agissait d’ensembles de DVD enregistrables avec le logiciel Clickfree intégré sur chacun. Cela permet de faire de petites sauvegardes quand on n’a que peu de fichiers à sauvegarder, mais, contrairement au disque dur, ces DVD ne sont pas réenregistrables et leur utilisation est donc relativement limitée. Tout fonctionne comme sur le système Clickfree à disque dur sauf qu’une fois que le disque DVD est plein, on peut juste restaurer les fichiers qui s’y trouvent. Chaque ensemble de 3 disques enregistrables pour données de bureau, photos/vidéos ou musique coûte une dizaine de dollars.

Le Clickfree d’un téraoctet

Le Clickfree d'un téraoctet

On peut profiter maintenant de la même technologie avec un disque dur externe beaucoup plus gros d’un téraoctet (ou tébioctet). À 250 $, ce disque n’est pas beaucoup plus cher que celui de 160 Go même s’il est beaucoup plus volumineux. On peut y stocker plus de 2 millions de documents sans problème.

Le câble convertisseur USB Clickfree

Le câble convertisseur USB Clickfree

Il s’agit d’un câble USB, muni d’un module électronique où se trouvent les logiciels de sauvegarde et restauration, qu’on branche entre l’ordinateur et un disque dur externe qui n’est pas un de ceux de Clickfree. Ce câble vendu seul coûte une soixantaine de dollars, mais on peut aussi se le procurer avec un disque dur externe de 320 Go pour seulement 190 $.

En 2009, Storage Appliance Corp. va aussi proposer un service de sauvegarde en ligne Clickfree et une nouvelle technologie de sauvegarde Clickfree sur cartes de mémoire flash de la taille de cartes de crédit. Cette entreprise canadienne nous réserve bien des surprises.

François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.