Contrats et transactions pour des entreprises québécoises


Jean-François Ferland - 05/10/2006

Acquisition complétée et nouveau nom chez Eicon – Une acquisition américaine pour Engenuity – Contrats décrochés et contrat renouvelé pour CGI – En quelques octets

Acquisition complétée et nouveau nom chez Eicon

Eicon de Montréal, qui produit du matériel et des logiciels de traitement média, indique qu’elle a finalisé l’acquisition de la division de média et de signalisation du fabricant de composantes informatiques Intel.

L’entreprise ajoute ainsi à sa gamme de produits des cartes vocales, des cartes à interfaces analogiques ou T1/E1, des produits d’intégration aux consoles PABX, des cartes d’accueil de terminaux téléphoniques, des logiciels hôte de traitement média pour la voix et la vidéo, des passerelles ainsi que de serveurs multimédias.

Du même souffle, l’entreprise québécoise annonce qu’elle change son nom pour Dialogic, soit une marque de commerce qui était utilisée par Intel depuis l’acquisition d’une entreprise en 1999. La nouvelle bannière, qui regroupe les activités de traitement média, de signalisation et de communications convergentes, se concentrera sur le marché des fournisseurs et des entreprises par le biais d’une vingtaine de bureaux établis à travers le monde. Cette nouvelle appellation ne doit pas être confondue avec celle de Dialogic Communications, une entreprise américaine spécialisée en technologies pour les communications essentielles.

Une acquisition américaine pour Engenuity

L’entreprise montréalaise Engenuity, qui conçoit des solutions de développement d’applications et de simulation, vient de se porter acquéreur de AcuSoft, une entreprise d’Orlando en Floride qui œuvre dans les domaines de la simulation au sol, de l’automatisation, de la visualisation ainsi que de la formation. Cette entreprise a notamment développé diverses normes pour le secteur de la simulation militaire.

Cette acquisition par Engenuity s’inscrit dans une stratégie orientée vers le marché américain et l’offre de solutions de simulation et de visualisation de bout en bout à la clientèle. L’entreprise québécoise, qui bénéficiait déjà d’un partenariat avec AcuSoft, estime que l’entité acquise renforcera un partenariat établi avec l’avionneur Boeing dans le contexte d’un programme de systèmes de combat du futur.

La transaction, évaluée à 2,7 millions de dollars américains, sera réalisée en partie par l’émission de plus de 2 millions d’actions d’Engenuity aux détenteurs d’actions de AcuSoft. Une portion de la somme ne sera versée aux actionnaires d’AcuSoft que si des objectifs financiers particuliers sont atteints. Le Comité sur les investissements étrangers des États-Unis (CFIUS) a donné son aval à la transaction, tandis que le Service de sécurité de la Défense (DSS) l’étudie en ce moment. Engenuity devra respecter des mesures institutionnelles qui l’isolent de la connaissance de renseignements classifiés et de l’exécution de contrats par AcuSoft. Un conseil d’administration américain et indépendant sera notamment établi dans ce contexte.

Contrats décrochés et contrat renouvelé pour CGI

L’entreprise québécoise de services-conseils CGI a décroché trois contrats dans l’Ouest canadien dont la valeur serait supérieure à 20 millions de dollars. La Ville de Calgary lui a octroyé un contrat de trois ans, avec deux options de deux ans, pour implanter un centre de services aux entreprises, tandis que le ministère de la Santé et du Bien-être de l’Alberta lui a délégué la prestation de services pour un environnement de veille économique. Le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique, pour sa part, lui a confié pour cinq ans la fourniture de services de gestion d’applications et de serveurs.

D’autre part, l’entité américaine CGI-AMS a obtenu un renouvellement de contrat d’une valeur de 65 millions $US de la part du Commonwealth de Virginie. Ce contrat accordé par le gouvernement de l’État américain a trait au soutien du portail d’approvisionnement électronique eVa. Le mandat a trait à l’hébergement, à la maintenance des applications et à l’exploitation de la solution de portail. Plus d’un million de commandes de produits et services, d’une valeur d’environ 10 milliards US, ont été traitées à ce jour sur ce portail.

En quelques octets

Fortsum Solutions d’affaires a annoncé son intention d’acquérir la totalité des actions de l’intégrateur de solutions informatiques Implanciel de Laval, qui compte une vingtaine d’employés et plus de 300 clients. La transaction est évaluée à 3 millions de dollars.

Wanted Technologies de Montréal a obtenu un renouvellement et un élargissement de contrat de la part de l’éditeur américain Cox Newspapers pour ses services d’exploration de renseignements sur la publicité de recrutement dans des services d’annonces classées.

Keycorp, spécialiste des solutions en matière d’opérations électroniques protégées établi en Australie et qui possède une filiale au Canada, a annoncé qu’elle faisait l’acquisition du Groupe de Services Optimal de Montréal, un fournisseur de services à l’industrie des paiements et points de vente au Canada, pour un investissement total de 3 millions de dollars australiens.

Jeux Dynasty, un fournisseur québécois de logiciels pour casinos, annonce la vente de ses filiales du secteur de la santé Cadence Healthcare, MedEvents et CPC Econometrics pour 300 000 $ à un cadre supérieur d’une de ces entités.

Precarn, une société sans but lucratif établie à Ottawa qui soutien le développement précommercial de technologies de pointe, a annoncé le lancement d’un réseau national de recherche et développement en nanotechnologie auquel elle a alloué un premier montant de 700 000 $ pour renforcer la position du Canada dans l’industrie internationale de la nanotechnologie. Le premier partenaire de ce réseau de R et D, est NanoQuébec de Montréal.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+