D’autres trucs pour améliorer Windows 7 et Vista


François Picard - 16/12/2009

Tous les Windows ont été conçus pour convenir à un maximum d’utilisateurs. En fait, ils visent un utilisateur moyen, si bien que beaucoup de réglages ou de fonctions manquent d’efficacité. Mais on peut en modifier beaucoup : voici quelques trucs qui devraient aider.

La capture d’écran intégrée à Windows 7 et Vista   C’est bien pratique des captures d’écrans pour montrer ce qu’on a sous les yeux à un moment donné. Sous Windows XP et les Windows précédents, les seules formes de captures d’écran possibles étaient celles de l’écran complet ou d’une fenêtre seulement. Pour toute autre forme de capture, une autre portion de l’écran ou certains effets vidéo, il fallait recourir à un logiciel de capture d’écran commercial ou à un utilitaire de capture fourni avec un logiciel, par exemple celui de la Suite CorelDRAW. Avec Windows 7 et Vista, cette application est directement intégrée au système d’exploitation.

Quand on arrive à un écran ou à une page Web dont on veut saisir un élément, on va à Démarrer > Programmes > Accessoires > Outil capture. Une petite fenêtre apparaît alors à l’écran avec un curseur en forme de croix. Il suffit de sélectionner la portion de l’écran qu’on souhaite copier, puis l’utilitaire demande ce qu’on veut en faire. On peut alors sauvegarder la sélection telle quelle, en JPEG, GIF, PNG ou HTML, y ajouter des commentaires ou l’envoyer dans un message de courrier électronique.

Exemple de capture d'écran

Exemple de capture d’écran

  Le plus intéressant, c’est de pouvoir faire une capture d’écran autre que rectangulaire, plus originale ou qu’on n’aura tout simplement pas à retravailler avec un éditeur graphique à cause d’éléments qu’on ne souhaite pas intégrer à la capture. Pour accéder plus facilement à la fonction de capture d’écran, une fois qu’on l’a activée, on peut cliquer sur Options et ensuite activer l’option Afficher l’icône dans la Barre d’outils de lancement rapide. Cette fonction de capture est très pratique pour envoyer à quelqu’un juste un extrait de page Web ou d’un document sans que le fichier soit inutilement gros ou encore quand on veut montrer à une autre personne la photo trouvée sur Internet d’un objet ou d’une personne dont on lui parle. Cela fait partie des avantages de passer de Windows XP à Windows 7.

Rajouter le volet de navigation dans Windows 7 et Vista   En passant de Windows XP à Windows 7 ou à Vista, on perd une fonction du navigateur de fichiers de Windows, soit l’affichage du volet de navigation qui permet de visionner la structure arborescente des répertoires ou dossiers. C’est une fonction bien pratique et on peut la rétablir assez facilement.

Volet de navigation

Quand on clique sur Ordinateur, on peut voir la structure de base du système. Au menu, en haut de l’écran, on peut voir Organiser parmi les choix possibles. On descend dans le menu déroulant jusqu’à la ligne Disposition et l’on choisit Volet de navigation dans son menu déroulant. Dorénavant, le volet de navigation apparaîtra chaque fois qu’on fera une recherche dans le navigateur Windows.

Utiliser des cases à cocher dans Windows 7 et Vista   Pour sélectionner plusieurs fichiers dans le navigateur Windows de Windows 7 ou Vista, on peut se servir des touches Majuscule ou Ctrl. Si les fichiers sont à la suite l’un de l’autre, on sélectionne le premier ou le dernier puis on va à l’autre bout de la liste où l’on sélectionne le dernier « après » avoir pressé et tenu la touche Majuscule. Si les fichiers ne sont pas à la suite l’un de l’autre, on sélectionne le premier puis on maintient pressée la touche Ctrl pendant qu’on sélectionne les autres fichiers. Néanmoins, cette façon de faire peut présenter des risques, surtout pour les personnes qui ont du mal à manier la souris.

Cases à cocher

Il existe cependant une autre façon de faire : ajouter des cases de sélection avant tous les noms de fichiers. Pour cela, on clique sur Ordinateur pour entrer dans le navigateur Windows puis sur Outils et Options des dossiers, puis on clique sur Affichage et on va jusqu’à l’avant-dernier paramètre avancé. On coche Utiliser des cases à cocher pour sélectionner des éléments. Et voilà… Cette fonction peut être activée ou désactivée à volonté, selon les besoins.

La gestion de l’alimentation sur un portatif ou un miniportatif   Sur un ordinateur portatif ou miniportatif, ce peut être agaçant de voir l’écran s’éteindre trop souvent et d’avoir à bouger la souris pour être capable de lire à nouveau ce qui est à l’écran. En fait, la plupart des réglages de base sont surtout faits pour ceux qui utilisent leur ordinateur sur pile. Pour ceux qui ont l’habitude de brancher leur appareil au réseau électrique, c’est tout à fait possible de modifier la configuration pour pouvoir travailler ou naviguer sur Internet sans être dérangé trop souvent par un écran de veille.

Alimentation

Sous Windows XP aussi bien que sous Windows Vista et Windows 7, on va à Panneau de configuration > Options d’alimentation. Pour une utilisation sur prise de courant, on peut régler l’arrêt de l’affichage au bout de 15 ou 20 minutes d’inactivité, l’arrêt du disque dur 20 minutes plus tard et faire faire une mise en veille au bout d’une heure ou deux. Certains préféreront ne jamais faire une mise en veille totale, car la reprise est plus longue après. Ce n’est pas vraiment grave.

Par contre, si l’ordinateur est alimenté par sa pile, cela vaut la peine de suivre la configuration par défaut et de ne la modifier que légèrement si elle est trop stricte. Personnellement, j’ai choisi 5 minutes pour l’économiseur d’écran, 20 minutes pour l’arrêt du disque dur et 30 minutes pour la mise en veille profonde quand mon ordinateur est sur pile, mais chacun peut modifier les réglages facilement, comme beaucoup d’autres réglages sur l’ordinateur d’ailleurs.   Améliorer une bande passante internet qui semble aller plus lentement   Parfois la vitesse de l’accès Internet par ADSL ou par câble diminue juste parce qu’un des appareils qui permet d’y accéder s’est un peu mêlé dans ce qu’il avait à faire. Quand c’est le cas, c’est facile à corriger. Pour avoir un point de repère, au niveau de la vitesse d’Internet, le mieux est d’utiliser de temps en temps le service en ligne gratuit Speakeasy, situé à l’adresse, et de lui faire mesurer la vitesse de connexion, en choisissant toujours la même destination pour les tests, par exemple la ville de Chicago. Ensuite, on note ces informations avec la date et l’heure où elles ont été collectées.

Speakeasy

Au moment où on a l’impression que c’est plus lent que d’habitude, on prend à nouveau les mesures et on les compare à celles des autres jours. S’il y a vraiment une baisse, la première chose à faire consiste à éteindre le modem, le routeur (si on en utilise un) et l’ordinateur. Une minute plus tard, on les rallume ensuite un par un en commençant par le modem. Quand les lampes du modem ont fini de clignoter, on rallume le routeur et quand les lumières du routeur ont elles aussi fini de clignoter, on rallume l’ordinateur. Si on n’utilise pas de routeur, on rallume le modem, puis l’ordinateur. Dans bien des cas, cela règle le problème.

Chkdsk sous Windows XP et Vista

Peut-être avez-vous remarqué que lorsque l’ordinateur bloque ou a certains problèmes, lorsqu’il redémarre, Windows fait une vérification de l’état du disque dur et indique s’il a trouvé des problèmes. C’est une bonne idée de faire faire cette vérification de temps en temps, sans attendre que les problèmes soient déjà là et risquent de causer la perte de données importantes. Habituellement, les problèmes surviennent parce que le disque a un défaut, parce qu’il vieillit ou encore à cause d’un arrêt brutal de l’ordinateur, accidentel ou causé par une brutale coupure d’électricité.

Chkdsk

L’utilitaire chkdsk, qui existe depuis MS-DOS, est fait pour détecter les problèmes et prendre note des secteurs de disque défectueux où il ne faut pas enregistrer des données. Comme l’opération de vérification et nettoyage de chkdsk peut prendre un certain temps et qu’il ne faut pas se servir de l’ordinateur pendant ce temps, il est préférable de s’en servir à la fin d’une période de travail ou durant la nuit.

Pour faire démarrer l’opération de vérification du disque, on va dans l’Explorateur Windows où l’on clique avec le bouton droit de la souris sur l’unité de disque à vérifier puis sur Propriétés et sur Outils au menu suivant. À Vérification des erreurs, on clique Vérifier maintenant, puis on indique qu’on veut que chkdsk répare automatiquement les erreurs. On laisse ensuite chkdsk redémarrer l’ordinateur et faire son travail. On procède de la même façon sous Windows Vista.

François Picard est journaliste et éditeur du magazine Atout Micro.