De bonnes nouvelles pour l’industrie technologique en aéronautique


Jean-François Ferland - 15/01/2009

Esterline CMC Électronique investira 149 M$ en cinq ans dans un projet de R&D technologique. CAE annonce, pour sa part, l’obtention de nouveaux contrats d’une valeur de 60 M$.

Alors que l’industrie québécoise des technologies de l’information s’interroge sur ce qui l’attend au cours des prochains mois, dans contexte de ralentissement économique, le secteur des technologies liées à l’aérospatiale semble bien se porter.

En premier lieu, Esterline CMC Électronique de Montréal, qui conçoit et fabrique des produits électroniques de pointe tels que des systèmes de gestion de vol, des systèmes de vision améliorée et des organiseurs électroniques de poste de pilotage, annonce son intention d’investir 149,4 millions de dollars en cinq ans dans un projet de recherche et développement nommé FronTier.

Ce projet a pour but de concevoir des technologies qui seront destinées au système de communication intégré ainsi qu’au poste de pilotage des avions à réaction commerciaux, des aéronefs et des hélicoptères. Plus précisément, CMC créera un système intégré de poste de pilotage à architecture ouverte, dont la particularité est que ses composants pourront être adaptés et personnalisés en fonction des exigences particulières à un modèle d’aéronef et des changements de normes.

Le président et chef de la direction de Esterline CMC Électronique, Jean-Pierre Mortreux, a indiqué que les technologies qui émaneront de ce projet contribueraient à améliorer la sécurité et la capacité des avions et autres appareils volants, tout comme à en réduire les coûts et l’impact environnemental associés à ces moyens de transport.

La mise en oeuvre de ce projet est directement liée à l’apport d’une contribution, sous la forme d’un investissement remboursable de 52,3 millions de dollars de la part du ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux du gouvernement du Canada. Ce soutien monétaire remboursable du gouvernement émane de l’Initiative stratégique pour l’aérospatiale et la défense (ISAD), soit un programme géré par l’Office des technologies industrielles d’Industrie Canada.

Contrats américain et chinois pour CAE

L’entreprise CAE de Montréal, qui est spécialisée en simulateurs de vol pour les secteurs de l’aéronautique et de la défense, a obtenu des contrats de conception et de construction dont la valeur totalise 60 millions de dollars.

CAE fournira deux simulateurs de vol et un entraîneur de vol pour l’appareil 737NG de Boeing à la compagnie aérienne Continental Airlines, qui en fera une utilisation à un centre de formation situé à Houston au Texas dès 2009.

D’autre part, CAE fournira trois simulateurs de vol, soit deux pour l’avion 737-800 de Boeing et un pour l’avion A320 d’Airbus, aux entreprises aériennes Air China et Shangdong Airlines en 2010. L’un des simulateurs de 737-800 sera installé au centre de formation de Shandong Airlines à Qingdao, alors que les deux autres simulateurs seront exploités au centre de formation d’Air China à Beijing.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+