De plus en plus de claviers étanches


François Picard - 26/03/2008

L’ordinateur ne sert plus uniquement dans des bureaux aseptisés. Les fabricants d’accessoires d’ordinateur en ont pris conscience et offrent donc de nouveaux claviers très résistants. Nous en avons testé deux modèles parmi une quantité d’autres.

Les claviers habituellement vendus avec les ordinateurs sont plutôt fragiles et facilement victimes de la poussière, de la contamination et de l’humidité ou même de toutes sortes de liquides ou de produits chimiques, des éléments qu’on retrouve dans bien des environnements d’entreprises. Comme on a quand même besoin d’ordinateurs, on n’a pas d’autre choix que de remplacer les claviers ordinaires par des claviers hydrofuges et résistants. Ce n’est cependant pas un problème si l’on en croit la quantité de claviers de ce genre apparus sur le marché depuis un an. Le Flexible Compact Keyboard d’Adesso est de ceux-là.

Qu’ils soient ouvriers d’usine, agriculteurs, bouchers, architectes, pêcheurs, médecins, infirmières ou même éducatrices de maternelle, bien des travailleurs ont tout intérêt à se servir de claviers solides et étanches à tout, même aux microbes. En fait, on peut facilement protéger l’ordinateur lui-même, mais pas le clavier, ni la souris. La seule solution consiste à se servir d’un clavier et d’une souris étanches aux liquides comme ceux que fait produire la firme américaine Adesso, spécialisée dans ce domaine, comme bien d’autres qui se sont tournées vers ce marché.

Le Flexible Compact Keyboard d’Adesso

Dernièrement, nous avons testé le Flexible Compact Keyboard AKB-220 d’Adesso à 40 $ environ. Il s’agit d’un clavier pleine grandeur de 105 touches qui se branche soit à un port de clavier avec un adaptateur PS/2 rond, comme sur les anciens ordinateurs, soit à un port USB. Dans ce cas, il est Plug & Play sous Windows 2000, XP et Vista.

Le clavier lui-même est fait en silicone qui est un matériau imperméable, flexible et très solide. La compagnie mentionne même qu’il a résisté à de nombreux tests de déchirement et de destruction. Étant donné que tous les composants sont scellés, si on salit le clavier, on a juste à le laver et à l’essuyer.

D’un autre côté, ce clavier est facile à transporter parce qu’il est très mince, léger (250 grammes) et compact quand on le roule. Il ne prend que peu de place dans une valise, une sacoche ou un sac à dos. Les touches de cette nouvelle version du clavier flexible nous ont semblé plus sensibles que celles de l’ancienne version que nous avions essayée il y a quelques années.

La seule chose qui manque sur ce clavier, ce sont les accents et cédille du clavier QWERTY canadien-français. Il faut essayer de se souvenir de leur emplacement sur un clavier standard, soit les dessiner sur le clavier avec un stylo à encre indélébile. À cause de cette lacune, ce clavier n’est habituellement pas vendu en magasin et il faut le commander dans d’autres provinces ou directement du fabricant. Par contre, la firme Adesso nous a mentionné qu’elle serait prête à faire une version canadienne-française de ce clavier si la demande était suffisante.

Le Waterproof Numeric Keypad d’Adesso

Pour ceux qui n’ont besoin que du pavé numérique pour entrer des données sur un ordinateur dans un même environnement poussiéreux ou humide, Adesso en a produit un qui est autonome et se branche à un port USB avec un câble rétractable qui permet de ne sortir que la longueur nécessaire. Le 18 Key Waterproof Keypad AKP-218 est un pavé complet avec 18 touches pleine grandeur. Il est également fait en silicone et il est donc très solide.

Contrairement au clavier flexible, cependant, il est rigide et il ne faut pas essayer de le plier ou de le rouler. Le pavé numérique AKP-218 peut prendre son courant électrique soit du PC, soit d’une pile A13 LR41. Un mode Num Lock permet d’alterner entre les touches de direction et le clavier numérique tandis qu’une touche Calculator fait apparaître à l’écran la calculatrice de Windows. Ce pavé numérique coûte une trentaine de dollars. Il est compatible avec Windows 98/Me/2000/XP/Vista.

Une multitude d’autres possibilités

À côté de ces deux claviers dont nous avons apprécié le fonctionnement et pu constater la solidité, il en existe bien d’autres avec un tas de variantes. Uniquement chez Adesso, on en trouve différents modèles avec des caractéristiques propres. Nous avions aussi déjà parlé dans cette chronique des claviers rigides lavables de la firme Unotron qui étaient dans les premiers sur le marché et qui sont maintenant offerts en davantage de modèles, avec ou sans fil. Par ailleurs, cette firme propose quatre souris hydrofuges.

En fait, comme on pouvait s’y attendre, ce sont les Chinois qui sont derrière cette industrie très florissante. Dans des centaines d’usines, on y fabrique des claviers qui résistent aux liquides et aux chocs, qui sont rigides ou flexibles, en noir ou en couleur, en silicone, en plastique ou même en métal. En fait, qu’ils soient d’Adesso, d’Unotron ou de tout autre « producteur » américain, ils viennent, en fait, de firmes chinoises comme Shenzhen Kinlan Technology Limited, Key Automatic Equipment Limited ou Tianyu Technology Co.

Un petit tour sur le site Alibaba.com permet de découvrir la variété de possibilités juste en provenance de Chine. Cela nous a permis de constater que certains modèles sont vendus en Amérique du Nord avec d’énormes profits alors que d’autres sont à un prix tout à fait raisonnable. Nous avons également remarqué que les claviers avec les caractères accentués sont vraiment très rares.

François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.


À lire aussi cette semaine: Adobe AIR : une bouffée d’air frais pour les développeurs Quatre logiciels pour vous faciliter la vie De la légèreté, de la sûreté et des clichés optimisés Des logiciels et du matériel pour les besoins des organisations




Tags: , , , , , ,