Des accessoires logiciels pour alléger vos tâches


François Picard - 03/07/2008

LOGICIELS DU MONDE – Des logiciels pour accéder à un moteur de recherche depuis toute application, créer des graphiques dynamiques pour le Web, enregistrer vos actions à l’écran, remplacer des abréviations par du texte et gérer vos signets.

À travers le monde, on peut trouver des milliers de programmeurs et de petits producteurs de logiciels qui créent des outils très pratiques et souvent très abordables.

Nous en avons sélectionné et testé quelques-uns pour leur intérêt pour des entreprises et des organismes d’ici. On peut en savoir plus sur les sites Web de ces producteurs de logiciels et on peut généralement tester une version démo avant d’aller plus loin ou d’acheter le logiciel en ligne.

Surf Sense de Rosetta Software Version anglaise adaptée au Web en français Windows 2000/2003/ME/XP 15 $ (60 $ pour 5)

Quelle que soit l’application qu’on utilise sur un ordinateur, il arrive qu’on se retrouve en face de mots ou d’expressions dont on ne connaît pas la signification exacte. Pour en savoir plus, il faut alors sortir de là et consulter un dictionnaire ou un moteur de recherche Internet. Comme c’est un peu compliqué, on ne le fait pas la plupart du temps. C’est là qu’entre en jeu le petit utilitaire Surf Sense de la firme anglaise Rosetta Software. Une fois installé sur un ordinateur, on peut y avoir recours depuis n’importe quelle application. On sélectionne un mot ou une expression et on clique simultanément les touches Ctrl et 1. Le temps de le faire, une fenêtre s’ouvre avec la page de recherche de l’outil présélectionné et le début des références sur le sujet demandé. C’est vraiment très pratique.

Saisie d'écran Surf Sense - cliquez sur l'image pour l'agrandirUne fois qu’on a téléchargé et installé le logiciel Surf Sense, on le configure très facilement en choisissant de l’interfacer avec l’un des outils de recherche prédéfinis pour la France : Google, Yahoo, Flickr, Wikipédia, Francité… On peut ajouter d’autres outils de recherche. On choisit également la touche de chiffre (1-9) que l’on souhaite associer à la touche Ctrl pour indiquer au logiciel qu’on souhaite qu’il entame une recherche sur les mots sélectionnés avec le curseur. On peut même faire un choix entre la recherche de texte et la recherche d’images. Ce qui est impressionnant, c’est de voir que Surf Sense peut marcher depuis n’importe quelle application, pas juste depuis Word ou un navigateur Internet. Il est discret, mais toujours présent. C’est sûr que Surf Sense augmente la productivité sans faire perdre de temps, ce qu’apprécieront ceux qui aiment toujours en savoir plus, qu’ils soient chercheurs, gens d’affaires, documentalistes, journalistes, professeurs, étudiants…

AnyChart d’AnyChart Version anglaise Toutes plateformes : Mac OS, Windows, BSD, Linux, Solaris, Unix et ordinateurs mobiles 499 $ ou plus

Saisie d'écran AnyChart - cliquez sur l'image pour l'agrandirMême si nous préférons habituellement parler de logiciels moins coûteux, ouverts à un maximum d’entreprises et d’organismes, nous nous sommes arrêtés à celui-ci qui présente un intérêt pour la diffusion de données sous forme de graphiques sur Internet. En fait, le logiciel AnyChart permet d’ajouter sur des sites Web des graphiques sous des dizaines de formes différentes qui se créent en temps réel sur l’écran des visiteurs. Tout cela est basé sur l’utilisation du format Flash et de la technologie XML. Le créateur d’applications Web qui utilise AnyChart peut contrôler tous les effets visuels comme la transparence, la couleur, l’arrière-plan et les animations.

Ce type de logiciel peut être intéressant pour présenter des données en temps réel aussi bien sur l’évolution d’actions ou d’autres valeurs que sur l’état des ventes, de la production ou des bénéfices. AnyChart permet de présenter visuellement et beaucoup plus clairement des données autrement moins évidentes. Le site Web de la firme américaine présente toutes les possibilités de graphiques qu’il est possible de réaliser avec son logiciel.

Autome d’Asoftech Version anglaise Windows 95, 98, 2000, NT, ME, XP 29,95 $

Saisie d'écran Autome - cliquez sur l'image pour l'agrandirAutome est un logiciel qui permet d’enregistrer les déplacements et les clics de souris ainsi que les touches du clavier que l’on presse. Avec ces données, il crée des « robots » qui feront le travail comme s’il s’agissait de l’utilisateur de l’ordinateur. Cela permet d’automatiser très facilement bien des tâches répétitives comme la mise en route d’applications où il faut toujours presser les mêmes touches, le démarrage de webcams, la présentation de montages photo ou PowerPoint, l’affichage successif de certaines pages Web, etc. On peut également transférer les robots qu’on a créés à une autre personne qui utilise le logiciel Autome. Selon la compagnie américaine Asoftech, son logiciel peut même contribuer à la diminution du risque de développer le syndrome du tunnel carpien.

Direct Access de Nagarsoft interface anglaise Windows XP, Vista 39,95 $

Quand on a des rapports, des contrats ou des lettres à écrire avec des mots, des phrases ou des formules qui reviennent régulièrement, on trouve que leur réécriture est longue et pénible. La meilleure solution est d’utiliser un logiciel comme Direct Access qui écrit tout au complet à partir d’une simple abréviation.

Ainsi, on peut n’écrire que fdpm, par exemple, à la fin d’une lettre et DirectAccess remplace cette abréviation par la formule de politesse au complet destinée à un homme. De la même façon, on peut signer PR et le logiciel remplace cette abréviation par Pierre Royer si c’est cela qu’on a programmé. En fait, on peut transformer n’importe quelle abréviation en n’importe quel texte, ce qui peut augmenter énormément la vitesse de production de documents ou de lettres.

Saisie d'écran Direct Access - cliquez sur l'image pour l'agrandirCe logiciel italien est très facile à utiliser. À vrai dire, le plus long est de préparer une première table d’équivalence d’abréviations et de mots qui peuvent être en français même si l’interface du logiciel est en anglais. Deux ou trois lettres peuvent suffire à faire dactylographier toute une adresse.

DirectAccess permet également d’utiliser des abréviations pour faire ouvrir des sites Web ou des applications sans quitter le document qu’on est en train d’écrire. Dans une même entreprise, on peut envisager de partager une table d’équivalence d’abréviations entre plusieurs employés qui ont les mêmes besoins. On peut même mettre en mémoire tout ce qu’on écrit qui est identique dans les différentes lettres à une même personne et faire écrire tout cela automatiquement au moment d’envoyer une autre lettre à la même personne pour n’avoir plus qu’à compléter avec ce qu’il y a de nouveau. Bref, c’est un petit logiciel, pas trop cher, qui pourrait intéresser beaucoup de monde.

Linkman d’Outertech Version française ou anglaise Windows 2000/XP/Vista 39 $

Saisie d'écran Linkman - cliquez sur l'image pour l'agrandirQuand on n’a que quelques signets dans son navigateur Web, on peut se contenter du système de gestion de signets très simpliste qui est fourni, mais ce n’est plus suffisant dès que la collection de signets grossit. Linkman est un logiciel de gestion des signets très complet avec une interface en français, en anglais ou dans plusieurs autres langues. Il permet d’organiser les signets, d’en faire des catégories, de les annoter ou même de les vérifier. Linkman se sert d’une base de données pour stocker et gérer tous les hyperliens. Il peut récupérer automatiquement les mots-clés et la description de toute page Web qu’on place dans les signets. Selon Outertech, Linkman est aussi le seul logiciel capable d’importer correctement les signets de Microsoft Internet Explorer. Il permet d’exporter sa base de données de signets en plusieurs formats et sous différentes formes, même en HTML ou en XML.

Dès qu’on a terminé l’installation de Linkman avec une interface juste en anglais, on clique sur Localization puis French et l’interface se met automatiquement en français. Linkman est compatible avec Internet Explorer 3.x-8.x, Firefox 1.x-3.x, Netscape 3.x-7.x, Mozilla 1.x et Opera 4.x-9x. Le logiciel peut regrouper tous les hyperliens par nom de domaine ou par catégorie. Les options sont très nombreuses et elles dépendent des préférences de chacun. C’est sûr qu’il faut consacrer de quelques minutes à quelques heures à la mise en place de base des données classifiées, mais c’est beaucoup plus facile de s’y retrouver par la suite.

NDLR: Nous n’avons pas testé en détail tous les logiciels présentés ici et nous ne pouvons donc pas garantir qu’ils sont exempts de bogues ou de vulnérabilités. Ils nous ont seulement paru intéressants à exploiter.

Nous vous suggérons donc de les tester en bonne et due forme avant de les déployer dans votre organisation. François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.