Des accessoires originaux pour être plus productif


François Picard - 04/08/2009

Le monde des ordinateurs est enrichi par les idées originales d’inventeurs qui cherchent à améliorer sans cesse la façon dont on peut profiter de ces appareils, plus facilement ou de façon plus rentable. De la sacoche à énergie solaire au robot de surveillance, voici quelques suggestions.

Une sacoche d’ordinateur à énergie solaire

EclipseSolarGearBag

EclipseSolarGearBag

Pour faire recharger son ordinateur en allant au travail ou pour des travaux dans la nature qui nécessitent l’utilisation d’un ordinateur, on peut maintenant profiter de l’énergie solaire pour avoir un maximum d’autonomie. En fait, les sacoches d’ordinateurs portatifs à bandoulière à panneau solaire sont de plus en plus présentes sur le marché. Des fabricants comme Eclipse Solar Gear en proposent toute une gamme.

Le plus populaire des sacs d’Eclipse Solar Gear serait le Fusion Messenger Bag, un porte-documents très complet, avec plusieurs poches et surtout un module électrique à énergie solaire. Le sac est fait d’un nylon très résistant et la poche réservée à l’ordinateur est bien rembourrée. On peut le porter à la main ou en bandoulière. Le module solaire peut produire jusqu’à 2,5 Watts de courant 12 volts et on s’y branche avec les mêmes adaptateurs ronds utilisés dans les voitures. C’est pratique, mais il faut s’attendre à payer un peu plus de 200 $. La même firme propose aussi d’autres sacs à panneaux solaires pour alimenter toutes sortes d’autres appareils et même une station solaire sur trépied capable de fournir jusqu’à 125 Watts de courant pouvant alimenter plusieurs ordinateurs portatifs en même temps ou d’autres appareils électroniques.

Un scanneur autonome pour les petits documents

PandigitalScanner

PandigitalScanner

On connaît bien les scanneurs reliés aux ordinateurs, mais moins ceux qui peuvent fonctionner tout seuls. Le fabricant de cadres de photos numériques Pandigital vient d’en mettre un sur le marché, le PhotoLink Handheld Scanner (modèle PANSCN01), un scanneur feuille à feuille très compact et autonome. Il est fait pour numériser de petits documents ou des photos d’un maximum de 4 pouces par 6 pour les visionner ensuite sur un ordinateur aussi bien que pour les imprimer ou les archiver. Son fonctionnement est très simple : on place une carte de mémoire dans la fente de cartes du scanneur et on fait glisser le document ou la photo dans le scanneur qui numérise la photo aussitôt et sauvegarde le fichier sur une carte de mémoire qu’on pourra lire sur un ordinateur ou d’autres appareils de visionnement.

Le scanneur peut accueillir des cartes SD, XD, MMC, CF ou MS. Un câble USB permet aussi de relier le scanneur à un ordinateur. Autre point intéressant : ce scanneur pèse à peine plus de 200 grammes et il est très compact si bien qu’on peut le déplacer facilement. Pandigital vient aussi de mettre sur le marché le Pandigital Photolink Slide & Negative Scanner (PANSCN03), un scanneur de négatifs et de diapositives 35 mm, autonome lui aussi, qui permet de transférer les images numérisées directement sur des cartes de mémoire. On peut aussi relier directement ce scanneur à un ordinateur par un câble USB.

Une caméra vidéo à porter sur soi

VieVuPVRPROC

VieVuPVRPRO

Quand on a besoin de retenir toutes les manipulations qu’on a pu faire et qu’on ne peut pas tenir une caméra en même temps, on peut faire appel à une caméra numérique qui se porte sur soi comme un badge.

La firme Vievu a mis sur le marché deux caméras, les Vievu PVR-PRO et Vievu PVR-PRO II qu’on peut attacher à ses vêtements ou à son chapeau, par exemple, afin de filmer ce qui se passe en avant de soi. Cela peut servir à bien des occasions : préparer une vidéo de formation, filmer des procédures légales, l’inspection d’un bâtiment, une patrouille de sécurité ou une scène de crime, etc.

Ces deux caméras vidéo numériques sont légères et étanches (environ 100 grammes). Avec 1 Go de mémoire pour le modèle de base et 4 Go pour le modèle PRO II, elles peuvent filmer respectivement jusqu’à 1 heure et 4 heures de suite en format VGA (640 x 480) AVI MPEG-4 avec le codec Xvid. Un simple câble USB permet de transférer la vidéo sur l’ordinateur pour la stocker, l’éditer ou l’envoyer sur Internet. Le modèle de base coûte 299 $US.

Un robot de téléprésence

RobotRovio

RobotRovio

Dans ce monde moderne, surveiller un bureau ou un édifice à distance avec un robot est tout à fait possible et à relativement peu de frais (350 $). En plus, on peut le télécommander de n’importe où dans le monde, pourvu qu’on ait accès à Internet. Rêve de jeunesse maintenant réalisable ou source d’économie au niveau du budget de surveillance, le robot de télé-présence Rovio de WowWee a tout pour plaire. Son allure fait penser à de la science-fiction, mais c’est vraiment un outil pratique.

Le Rovio est équipé d’un « Micro-GPS » et du système de navigation NorthStar 2.0 mis au point par la firme Evolution Robotics. Cette technologie permet au robot d’être entièrement conscient de son environnement et de sa position exacte dans cet environnement. Il s’agit juste de lui apprendre quel chemin suivre pour aller dans une des pièces. On peut lui faciliter le travail en ajoutant des balises dans les endroits où il doit passer. Sa caméra retransmet par Internet ce qu’il voit si bien qu’on peut, par exemple, le faire aller de pièce en pièce pour voir si tout est correct. On peut le télécommander à distance depuis un PC ou un Mac aussi bien que depuis un téléphone intelligent. Une petite démonstration est disponible sur YouTube.

Un ordinateur en permanence dans l’auto

VoomPC-2

VoomPC-2

Ceux qui ont tout le temps besoin d’un ordinateur en voiture peuvent s’en installer un en permanence qui sera plus adapté qu’un ordinateur portatif. La firme américaine Minibox.com propose en effet toutes sortes de kits et de composants d’ordinateurs à installer dans une voiture, en particulier le modulaire VoomPC-2. Tout y est pour concevoir un ordinateur complet répondant à chaque besoin.

Le bloc ordinateur peut être placé sous le tableau de bord, entre les sièges ou dans une fente standard de récepteur radio. On peut y ajouter un écran, un GPS et bien d’autres accessoires. Le produit fini peut fonctionner sous Linux aussi bien que sous Windows. Le système de base comprend un processeur VIA C7 à 1,5 GHz, une carte vidéo VGA, des sorties S-Video, USB 2.0, Firewire, Ethernet et PCMCIA. Le composant le plus important est le bloc d’alimentation qui doit protéger l’ordinateur lors des démarrages et assurer un courant constant. En fait, l’ordinateur embarqué consomme moins d’électricité qu’une des lampes de stationnement du véhicule. Le VoomPC-2 peut supporter des températures allant de -40 à +55. On peut en savoir plus et composer son propre ordinateur d’auto sur le site de Mini-Box.com.

Une souris de présentation pour Windows et Mac OS X

KensingtonPresenterMouse

KensingtonPresenterMouse

Dans sa vaste gamme d’accessoires d’ordinateurs, Kensington propose la Slimblade Presenter Mouse, une souris sans fil qui, en plus d’être normale, offre des fonctions adaptées aux présentations à l’écran. En fait, tout se passe au niveau de la molette qui s’enfonce, roule, se penche à droite ou à gauche selon ce qu’on veut faire faire au curseur ou aux pages d’une présentation. En mode souris, cela permet d’aller vers le haut ou le bas en roulant la molette, à gauche ou à droite en appuyant la molette vers la gauche ou la droite. Lors de présentations, on peut rouler la molette pour faire défiler les pages rapidement vers l’avant ou l’arrière.

La Slimblade Presenter Mouse est mince et se transporte facilement. Des flèches s’illuminent en mode présentation pour qu’on puisse mieux voir ce qu’on fait dans une salle assombrie. La souris est fournie avec un émetteur-récepteur qui se branche dans un port USB et se range dans la souris; il permet de se servir de la souris jusqu’à 10 mètres de l’ordinateur. Un logiciel sur CD permet d’installer le pilote de la souris.

François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.