Des appareils et accessoires pour être plus efficace


François Picard - 27/01/2010

À longueur d’année apparaissent de nouveaux produits parmi lesquels on recherche toujours les plus intéressants par rapport à nos activités. C’est cependant en début d’année, au temps du CES, qu’il en sort le plus. Dans la foule des nouveautés, force est de constater que certaines n’aboutiront jamais nulle part alors que d’autres connaîtront très vite le succès à cause de leur utilité et donc de la rentabilité de leur acquisition. En voici quelques-unes.

Le routeur Planex

Le routeur Planex

Des routeurs pour Internet par cellulaire

Nous avons déjà mentionné les routeurs MiFi, qui permettent de faire profiter plusieurs personnes de l’accès Internet par cellulaire 3G dont on dispose. Plusieurs concurrents sont apparus au CES de Las Vegas, début janvier, avec des routeurs supportant aussi l’accès Internet 4G (WiMAX). Des firmes comme ZyXEL, Sierra Wireless et Planex ont profité de l’occasion pour présenter leurs derniers modèles. Ces routeurs Wi-Fi peuvent servir n’importe où, à condition qu’on ait un signal de téléphone cellulaire avec un forfait incluant des données. Autrement dit, plusieurs personnes d’un même groupe de travail peuvent profiter de ces routeurs pour se connecter à Internet hors des bureaux, dans une salle de travail sans réseau Wi-Fi, dans la nature, dans une salle d’exposition, dans un aéroport, dans une voiture, un autocar ou un train, par exemple.

Même si modèle MWR222 ne sera sur le marché que dans quelques mois, ZyXEL l’a présenté au CES en même temps que le modèle MWR215, qui est déjà en vente à partir de cette semaine. Le routeur portatif tient dans un petit boîtier qu’on peut mettre dans la poche. On peut le brancher à un réseau DSL/Câble aussi bien qu’à un réseau haute vitesse mobile 3G ou 4G. Les piles rechargeables peuvent tenir jusqu’à deux heures sans recharge.

Le MWR222 de ZyXEL

Le MWR222 de ZyXEL

Cinq personnes peuvent s’y brancher simultanément, parfois même plus si la bande passante utilisée par chacun n’est pas trop importante. On peut aussi programmer le routeur pour qu’il prévienne quand le quota de données auquel on a droit est presque atteint. Le MWR222 dispose de deux ports Ethernet, de deux ports USB et d’un système WPS pour activer la sécurité WPA/WPA2 juste en pressant un bouton. Il est compatible aux normes 802.11b/g/n avec des transferts de données pouvant atteindre une vitesse de 150 Mb/s. Le MWR222 coûtera environ 300 $US, mais le modèle MWR215 à 100 $US peut être suffisant si on ne compte brancher le routeur qu’à un réseau 3G/4G.

L'Overdrive de Sierra

L’Overdrive de Sierra

L’Overdrive de Sierra Wireless 3G/4G fonctionne de la même façon, mais avec des piles offrant une autonomie de 4 heures au lieu de 2. Un écran à cristaux liquides permet de voir l’état du système et de ses piles. Jusqu’à 5 appareils Wi-Fi peuvent s’y brancher à une distance pouvant atteindre 50 mètres. Pour l’instant, on ne peut se le procurer que par un abonnement avec un fournisseur de services cellulaires ou WiMAX.

Le routeur CQW-MRB de la firme japonaise Planex est quant à lui doublement intéressant parce qu’il peut soit retransmettre les données 3G directement, soit par une clé USB Internet 3G/3.5G/WiMAX branchée dans son port USB. Autrement dit, on peut s’abonner à un forfait de données avec une clé et partager cet accès avec cinq appareils. Il semblerait que ce routeur fasse fureur au Japon, où il est sur le marché depuis la mi-décembre.

Le système de localisation d'appareils AirPatrol

Le système de localisation d’appareils AirPatrol

AirPatrol, un système de localisation d’appareils sans fil

L’usage abusif de téléphones cellulaires et d’Internet sans fil dans des bureaux, des hôpitaux, des écoles, des prisons ou tout autre lieu pourrait être réglé par le brouillage des ondes, mais c’est illégal. La firme AirPatrol a donc mis au point un appareil qui permet de situer les téléphones ou les ordinateurs qui émettent des ondes en les positionnant sur un plan des installations qui s’affiche à l’écran.

L’AirPatrol WS1002 Cell/WLAN Sensor est ce qu’on appelle maintenant un système de localisation de sans-fil (Wireless Locator System ou WLS). Il permet de repérer facilement la position d’une personne utilisant un cellulaire ou un émetteur-récepteur Wi-Fi et d’agir en conséquence. Cela devrait permettre de limiter les pertes de temps en entreprise, de diminuer les risques d’interférences dans les hôpitaux et de permettre aux élèves de mieux se concentrer sur leur travail.

iGo Charge Anywhere

iGo Charge Anywhere

iGo Charge Anywhere

Beaucoup de gens connaissent déjà les divers chargeurs d’iGo pour ordinateurs portatifs, avec un même module principal et des embouts qu’on peut changer selon la prise d’alimentation de chaque appareil. iGo fait aussi des chargeurs pour différents appareils de poche: téléphones, ordinateurs de poche, lecteurs audio et vidéo, GPS, appareil photo numérique, etc.

Le plus intéressant de ces chargeurs est le nouveau iGo Charge Anywhere qui peut fonctionner soit branché dans une prise de courant, soit de façon autonome avec sa pile interne de 1 800 mAh. Le chargeur est fourni avec un embout pour un petit appareil et on peut acheter des embouts pour les autres appareils à charger s’ils sont différents. En fait, le chargeur dispose de deux sorties USB permettant de charger deux appareils en même temps. Le prix des embouts varie de 7,49 $US à 12,49 $US et il peut être différent selon le magasin.

C’est très intéressant de pouvoir utiliser le même chargeur pour plusieurs appareils, surtout en voyage. Les produits iGo sont vendus dans des magasins comme La Source CC, Wal-Mart ou Bureau en gros.

Le nPower Peg

Le nPower Peg

Le nPower Peg

Parmi les nouveautés du CES, il y en a une qui n’a pas manqué d’attirer l’attention: le nPower Personal Energy Generator (PEG) de Tremont Electric. Il s’agit d’un chargeur de piles pour petits appareils comme des téléphones cellulaires, des ordinateurs de poche ou divers appareils scientifiques de prise de mesures. L’originalité de ce chargeur se situe dans le fait que son électricité provient de mouvements comme la marche, par exemple. On place le nPower PEG dans un sac, une sacoche, une mallette ou une grande poche (9 pouces de longueur sont nécessaires) et le mouvement qu’on fait en marchant suffit pour produire assez d’électricité pour recharger des appareils.

C’est impressionnant de constater que ce gadget peut recharger un téléphone intelligent aussi vite qu’un chargeur branché au réseau électrique. Il faut quand même marcher, car la charge s’interrompt dès qu’on arrête de bouger. Selon son fabricant, le nPower PEG est compatible avec plus de 90 % des petits appareils électroniques. Le branchement se fait par un câble USB adapté à chaque appareil. Une marche d’une heure suffit pour charger un petit appareil à 80 % environ. Le nPower PEG mesure 23 cm de long (9 pouces) pour 3,75 cm au point le plus large et il pèse moins de 300 grammes. Il peut générer jusqu’à 4 watts de courant. Il devrait être vendu en magasin dans les prochaines semaines pour 150 $US ou moins.

D’autres nouveautés surprenantes au CES de Las Vegas

Le ThinkCentre M90 de Lenovo

Le ThinkCentre M90 de Lenovo

Comme tous les ans, le CES a apporté sa dose de nouveautés surprenantes. Ainsi, Lenovo a présenté le ThinkCentre M90 et M90P, un ordinateur de table avec un boîtier penché qui sert de base au moniteur. La compagnie chinoise a également présenté l’ordinateur portatif hybride IdeaPad U1, qui devrait arriver sur le marché l’été prochain, avec un écran qui se détache pour donner une tablette tactile autonome.

Le IdeaPad U1 de Lenovo

Le IdeaPad U1 de Lenovo

Le fabricant Chinois Hanvon, pour sa part, a présenté une tablette qui devrait faire du chemin rapidement. La Hanvon Touchpad de 10,1 pouces dispose d’un processeur Atom avec Windows 7 pour Atom, ce qui donne une tablette multipoint avec reconnaissance de caractères manuscrits et fonctions d’eBook. De son côté, Intel a présenté une nouvelle technologie, la Wireless Display Technology, ou WiDi, qui permet d’envoyer directement, sans fil, le contenu d’un écran d’ordinateur vers un écran de télévision haute définition (HDTV) au lieu d’établir des liens câblés bien compliqués.

François Picard est journaliste et éditeur du magazine Atout Micro.