Des gouvernements sélectionnent leurs partenaires technologiques


La rédaction - 06/01/2006

Pour la réalisation de projets technologiques, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada retient les services de la filiale canadienne de EDS, alors que le Commonwealth de la Virginie choisit la filiale américaine de CGI.

Ottawa choisit EDS

L’agence fédérale Travaux publics et Services gouvernementaux Canada a confié à EDS Canada le mandat de lui fournir les services de technologies de l’information nécessaires pour moderniser ses services, ses processus et ses systèmes servant à l’administration du régime de pension des fonctionnaires fédéraux du Canada.

D’une valeur totale pouvant atteindre 100 millions $ US sur une période de huit ans, si toutes les options sont levées, le contrat est partie intégrante d’un projet global de transformation des activités reliées à la gestion des pensions du gouvernement du Canada qui comprend l’utilisation d’un logiciel commercial et des services professionnels pour mettre en œuvre le logiciel et moderniser les processus.

Une fois le projet complété, les fonctionnaires chargés de la mise en application du régime de pension pourront perfectionner leurs habiletés et offrir l’accès à des données plus précises, en ligne et en temps réel, permettant ainsi de traiter plus rapidement les demandes des participants.

Fourni par Siebel et Oracle, deux partenaires membres de l’EDS Agility Alliance, le logiciel supportera, en outre, des fonctions de gestion de la relation client, de flux des travaux, d’entrepôt de données et de production des rapports. JEA, qui fournira le logiciel PenFax et son expertise en matière de mise en œuvre de solutions de gestion des pensions, et Pearson Canada Solutions, qui aidera le gouvernement fédéral à moderniser les processus relatifs au centre d’appels, contribueront aussi à la réalisation du projet.

La Virginie choisit CGI-AMS

CGI-AMS, la filiale américaine de la firme de services-conseil Groupe CGI, a obtenu un contrat du Commonwealth de la Virginie pour transformer l’architecture du programme d’affaires et des technologies de l’État. Le contrat, d’une durée de sept ans avec deux options de renouvellement de trois ans chacune, est évalué à au moins 300 millions de dollars américains.

Ce contrat de modernisation des processus et des technologies, qui fait partie du projet Virginia Enterprise Applications Architecture (VEAA), aura des impacts au niveau de l’exécutif dans les domaines des ressources humaines, des finances, de la gestion administrative et de la chaîne d’approvisionnement. Les niveaux législatif et judiciaire ainsi que les établissements d’enseignement pourraient également bénéficier d’une telle modernisation au cours de phases ultérieures. La première phase consistera en la mise en place des services gérés pour la perception des paiements et le recouvrement des coûts.

CGI-AMS a auparavant participé à deux projets technologiques du Commonwealth de Virginie, soit le projet Virginia Tax Partnership qui a permis au ministère du Revenu de recueillir plus de 300 millions de dollars américains en paiements en souffrance, ainsi que le projet eVA visant l’implantation d’un portail d’approvisionnement électronique. Pour ce nouveau contrat, l’entreprise travaillera en partenariat avec l’entreprise américaine SiloSmashers, spécialisée en gestion de programmes et en conversion des services gouvernementaux au mode électronique, ainsi qu’avec deux agences de recouvrement des coûts et des paiements.