Des imprimantes laser couleur à moins de 350 $


François Picard - 24/02/2010

C’est bien tentant une imprimante laser couleur à moins de 350 $, mais on peut se demander si c’est un bon investissement?

Tous les magasins et catalogues de matériel informatique ne manquent pas de promouvoir des imprimantes laser couleur de moins en moins chères, tout en restant assez discrets sur les coûts réels et les limites auxquelles on risque de faire face si on en achète une. À vrai dire, cela peut être intéressant si on choisit bien son modèle et, surtout, si on sait à quoi s’attendre. Dans ce cas, on risque d’apprécier son achat.

Un achat rentable

Ayant acheté une imprimante laser couleur HP LaserJet pour 360 $ pour ma petite entreprise il y a quatre ans, j’en retire un bilan positif et je recommanderais à d’autres PME d’en acheter une si elles ont des documents à imprimer en couleur. Elle nous a permis d’imprimer toutes sortes de documents en couleur, des photos couleur de tous formats sur du papier photo pour imprimante laser, de petites quantités de dépliants en couleur pour moins cher et plus vite qu’en imprimerie. À cela s’ajoutent des étiquettes en couleur, y compris des étiquettes de disques CD, et des cartes de vœux.

En quatre ans, nous avons dû remplacer les cartouches une fois avec des cartouches de toner HP coûtant 380 $. Par la suite, nous en avons trouvé d’autres à 220 $ pour les quatre chez un marchand de cartouches laser compatibles de Montréal, mais nous ne les avons pas encore essayées. En comptant les différentes sortes de papiers et d’étiquettes, l’impression couleur a finalement coûté environ 250 $ par an, mais nous aurions payé beaucoup plus cher pour faire effectuer les mêmes travaux à l’extérieur du bureau, sans compter tous les frais de transport. Lorsqu’on imprime beaucoup, comme par exemple des pages Web ou beaucoup de brouillons, il est recommandé d’avoir en plus une imprimante laser monochrome de bas de gamme qui sera vite rentabilisée.

Quelques modèles seulement

On ne trouve que peu de modèles d’imprimantes laser couleur en magasin. Nous en avons retenu quatre qui semblent plus populaires que les autres.

LaserJet CP1215 de HP

LaserJet CP1215 de HP

À 299 $, on trouve l’imprimante laser couleur LaserJet CP1215 de HP, pour PC seulement, avec 4 cartouches de toner à 97 $ pour chacune des trois couleurs et 104,50 $ pour le noir. Elle peut imprimer jusqu’à 12 pages par minute en noir ou 8 pages en couleur. Sa définition d’impression peut aller jusqu’à 600 x 600 points par pouce (p.p.p.). Elle se branche à un ordinateur par un port USB. Sa mémoire de base n’est que de 16 Mo, ce qui est très peu.

L’imprimante laser couleur CLP-315 pour PC, Mac ou Linux de Samsung, à 199 $, comprend des cartouches de toner à 60 $ chacune, faites pour 1 500 impressions de pages en noir et 1 000 impressions pour chaque cartouche de couleur. Elle peut imprimer jusqu’à 17 pages par minute en noir, mais seulement jusqu’à 4 pages par minute en couleur. Sa définition d’impression peut atteindre 2 400 x 600 p.p.p., autrement dit 600 x 600 p.p.p. puisque les logiciels et pilotes qui supportent une résolution de 2 400 x 600 p.p.p. sont extrêmement rares. Son branchement se fait par un port USB et elle est équipée de 32 Mo de mémoire.

CLP-315 de Samsung

CLP-315 de Samsung

L’imprimante laser couleur C110 d’Okidata, pour PC seulement, est équipée de 4 cartouches de toner à 124 $ par couleur et 90 $ pour le noir. Elle peut imprimer jusqu’à 19 pages par minute en noir et jusqu’à 5 pages par minute en couleur. Sa définition d’impression peut aller jusqu’à 1 200 x 600 p.p.p. (600 x 600 p.p.p. effectifs). Son branchement se fait par port USB. Sa mémoire de base n’est que de 16 Mo.

Mentionnons aussi l’imprimante laser couleur HL-3040CN de Brother à 340 $, avec 4 cartouches de toner à 91 $ pour chacune des couleurs et 98 $ pour le noir. Elle peut imprimer jusqu’à 17 pages par minute en noir et en couleur, ce qui est exceptionnel. Elle peut fonctionner soit par un lien USB, soit par un lien réseau Ethernet. Sa définition d’impression peut atteindre 2 400 x 600 (600 x 600). Sa mémoire de base est de 32 Mo.

Sous les 300 $, on pourrait également mentionner des imprimantes comme la Magicolor 1650EN de Konica Minolta ou la C3400n d’Okidata, mais elles sont plus difficiles à trouver au Québec.

Les cachoteries dévoilées

Le point le moins évident et le plus important, lors du choix, c’est la capacité des cartouches qui varie énormément d’un modèle à un autre et, surtout, qui ne sont jamais pleines au départ. Pour la CLP-315, par exemple, la cartouche de noir vendue avec l’imprimante ne permet d’imprimer que 1 000 copies au lieu de 1 500 avec une cartouche neuve normale. Pour les cartouches couleur, c’est 700 pages au lieu de 1 000. Pour la CP1215 de HP, les cartouches de couleur originales permettent d’imprimer seulement 750 pages au lieu de 1 400. On risque d’être surpris et déçu si on ne connaît pas ce stratagème permettant de faire baisser les prix des imprimantes.

Dans le prix des cartouches, il faut prendre en considération le nombre de pages imprimées, mais c’est une donnée rarement évidente. Ainsi, la cartouche de toner noir CB540A de HP à 104,46 $ permet d’imprimer jusqu’à 2 200 pages (4,7 sous par page) alors que la cartouche de toner noir CLT-K409S de Samsung permet d’imprimer seulement 1 500 pages (4 sous de la page), mais cela revient quand même moins cher. De leur côté, les cartouches de toner noir 44250716 d’Okidata à 90 $ permettent d’imprimer jusqu’à 2 500 pages (3,6 sous de la page), ce qui est encore plus rentable. Il faut cependant prendre aussi en considération la vitesse et la qualité d’impression, deux points où la mémoire entre en jeu.

En fait, ce qui compte le plus au niveau des imprimantes laser, c’est la quantité de mémoire installée sur l’imprimante. 16 Mo ou 32 Mo de mémoire, ce n’est pas assez pour imprimer une pleine page couleur. Ainsi, même avec 64 Mo de mémoire sur ma HP 2605 dtn, je n’étais pas capable d’imprimer en 600 points au pouce un agrandissement de 8 pouces par 10 en couleur de qualité photo. Cela arrêtait aux 3/4 de la photo, ce qui était décevant.

Pour 18 $, j’ai donc commandé une barrette de 256 Mo de mémoire (compatible) sur Internet, aux États-Unis, et cela m’a permis de passer la mémoire de 64 Mo à 320 Mo, le maximum pour cette imprimante. Depuis, je n’ai plus de problèmes d’impression. Il suffit de faire une recherche avec le nom et le modèle de l’imprimante pour trouver de la mémoire compatible, entre 128 Mo de plus et le maximum utilisable sur l’imprimante.

Dernière mise en garde : faites attention, lors de l’impression, parce que les imprimantes laser soutirent beaucoup de courant durant quelques secondes. Il est primordial que le réseau électrique domestique puisse le supporter. La CP1215, par exemple, consomme jusqu’à 290 watts durant l’impression et pour d’autres cela peut monter jusqu’à 350 watts. Il ne faut surtout pas brancher ces imprimantes à des onduleurs car ils pourraient être détériorés et ne plus faire leur tâche correctement.

J’allais oublier le plus frustrant, soit ramener une imprimante au bureau et d’être incapable de la brancher à l’ordinateur. Eh oui! Pour rogner un peu plus sur le prix, les fabricants d’imprimantes ont pris l’habitude de les vendre sans le câble USB qui permet de les relier à l’ordinateur et beaucoup de marchands oublient de le dire. C’est tellement peu pensable…

François Picard est journaliste et éditeur du magazine Atout Micro.