Des logiciels pour profiter encore plus de l’ordinateur


François Picard - 07/07/2009

Voici de nouveaux logiciels qui servent à rendre plus efficace l’ordinateur en général, à transformer des présentations PowerPoint en vidéos et à créer un disque virtuel à partager en réseau.

Saisie d'écran O&O Defrag 11 Professional - cliquez sur l'image pour l'agrandir O&O Defrag 11 Professional

O&O Defrag 11 Professional d’O&O Software Français, anglais ou allemand Vista/XP/2000 49,95 $

Les logiciels de défragmentation de disques durs ne foisonnent pas et rares sont ceux qui sont vraiment efficaces, surtout pour les gros disques durs installés sur les ordinateurs maintenant. D’après ce que nous avons pu constater lors de nos tests, O&O Defrag 11 Professional travaille très bien. Il peut défragmenter une partition de disque dur de 200 Go beaucoup plus rapidement que l’utilitaire de défragmentation de Windows Vista et il offre beaucoup plus de fonctions et de réglages.

Comme on le sait, au fil des semaines et des mois, les fichiers sauvegardés sur les disques durs se fragmentent de plus en plus. La principale conséquence est un ralentissement de l’ordinateur parce qu’il ne trouve plus assez de grands espaces libres pour créer la mémoire virtuelle dont il a besoin pour stocker des fichiers temporaires lors du fonctionnement des différentes applications. La fragmentation des fichiers sur le disque dur est la principale cause de ralentissement des ordinateurs. Ainsi, plus la défragmentation est fréquente, mieux c’est, mais il faut que cette tâche soit elle-même efficace pour ne pas trop gêner l’utilisation de l’ordinateur.

La dernière version d’O&O Defrag 11 Professional peut travailler en arrière-plan aussi bien que sur demande. La mise en route de la défragmentation peut être soit automatique, soit manuelle. Bien des options sont possibles pour permettre à des utilisateurs avancés de profiter du logiciel au maximum. On peut faire défragmenter juste un fichier, un répertoire, une partition ou le disque tout entier. Une fonction de surveillance peut déterminer le moment où une défragmentation est nécessaire sans qu’on ait à intervenir. Durant la défragmentation, on peut savoir quel pourcentage a été effectué et donc ce qu’il reste à faire.

Une nouvelle technologie de défragmentation a été mise au point par O&O Software pour optimiser le travail sur des millions de fichiers en prenant un minimum de ressources du processeur. Selon l’utilisation de l’ordinateur, le logiciel place différemment les fichiers sur le disque de façon à ce que l’ordinateur soit le plus efficace possible après. O&O Defrag 11 Professional peut travailler en arrière-plan à des heures prédéterminées ou pendant que l’économiseur d’écran est actif. On peut arrêter une défragmentation en tout temps et la faire repartir plus tard sans que cela ne nuise au bon déroulement de la tâche. De même, le logiciel arrête systématiquement de travailler s’il détecte qu’il est sur un ordinateur portatif qui vient d’être débranché du courant électrique. Un assistant de tâches peut guider ceux qui en sont à leurs premiers pas dans la défragmentation de fichiers. C’est vraiment un bon logiciel dont il faut considérer l’acquisition, car il permet de faire gagner du temps avec des ordinateurs plus rapides et efficaces.

Saisie d'écran O&O CleverCache 6 - cliquez sur l'image pour l'agrandir

O&O CleverCache 6

O&O CleverCache 6 d’O&O Software Français, anglais ou allemand Vista/XP/2000/NT4 31,95 $

L’autre point sensible causant des ralentissements de l’ordinateur se situe au niveau de la gestion de la mémoire vive et du cache sur disque. L’utilitaire O&O CleverCache 6 permet de gérer cette mémoire de façon à atteindre un maximum d’efficacité. En fait, quelques minutes après avoir installé ce logiciel, nous notions déjà des améliorations qui ont été encore plus notables par la suite. Dans notre cas, l’augmentation des performances de l’ordinateur était de 25 à 50 %, mais le producteur de l’utilitaire mentionne que cela peut aller jusqu’à 100 % d’amélioration.

Néanmoins, même si O&O Software dit qu’on n’a même pas besoin de relancer l’ordinateur après avoir installé le logiciel, il est préférable de le faire. En fait, le logiciel prend quelques minutes pour analyser l’utilisation qui est faite de l’ordinateur et il détermine à partir de là quelle est la meilleure façon de se servir des ressources de mémoire vive et de mémoire virtuelle.

O&O CleverCache analyse toute l’utilisation de la mémoire faite par Windows. Il libère de la mémoire pour certaines applications. Il déplace de la mémoire vive au disque dur, les fichiers et données les moins souvent utilisés. Il présente des statistiques sur l’utilisation de la mémoire et du cache. Il protège le cache en cas de coupure de courant. Pour simplifier les choses, on peut utiliser des profils de gestion de mémoire prédéfinis ou on peut exporter le sien vers d’autres ordinateurs. O&O CleverCache dispose même de fonctions permettant d’optimiser certains paramètres généraux du système d’exploitation pouvant augmenter les performances de l’ordinateur et activer certaines ressources cachées de Windows.

O&O Defrag 11 Professional et O&O CleverCache 6 sont vendus à l’unité ou sous licence, seuls ou dans l’ensemble O&O ToolBox 22.

Saisie d'écran Smart PPT to Video Converter Professional - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Smart PPT to Video Converter Professional

Smart PPT to Video Converter Professional de SmartSoft Anglais Vista/XP/2000/Me/98/NT4 69,90 $US

On fait souvent des présentations avec PowerPoint de Microsoft sans penser que bien des gens ne sont pas équipés pour lire des fichiers en format PPT. La solution la plus rentable est un logiciel qui permet de transformer la présentation PowerPoint directement en un fichier vidéo, dans un format le plus ouvert possible. Cela permet de le visionner ensuite sur toutes sortes d’ordinateurs aussi bien que sur des ordinateurs intelligents, des lecteurs vidéo, des iPod ou des iPhone. Les compagnies et organismes ont tout avantage à utiliser des fichiers vidéo plutôt que des fichiers PowerPoint pour présenter leurs produits et services sur leurs sites Web, car tout le monde sera en mesure de les voir.

Le logiciel Smart PPT to Video Converter Professional conserve tous les effets vidéo du montage, les sons, les transitions ou la musique de fond lors de la conversion. Il peut créer des vidéos en formats AVI, WMV, MPEG, MOV, MP4, VOB, FLV, 3GP, SWF ou ASF. Elles sont aussi compatibles avec des services comme YouTube, MySpace ou Metacafe où il suffit de les transférer pour que tout le monde puisse en profiter.

Le logiciel est très facile à utiliser, juste en indiquant quel fichier il faut transformer et le format de sortie qu’on a choisi. On peut même sauvegarder directement la vidéo finale sur un disque DVD. Une fonction de traitement par lot permet de transformer d’un coup une série de fichiers PowerPoint. On peut aller plus loin avec des fonctions avancées comme la possibilité de déterminer la grosseur maximale du fichier de sortie, le débit binaire de la vidéo, le codec ou le nombre de canaux de sons.

Mentionnons aussi qu’ il faut absolument disposer de Microsoft PowerPoint pour pouvoir se servir de Smart PPT to Video Converter Professional.

Saisie d'écran VirtualDisk 2.11 - cliquez sur l'image pour l'agrandir

VirtualDisk 2.11

VirtualDisk 2.11 de Virtual Disk Anglais XP/2003/Vista/2008/7 29,95 $US

Quand on doit accéder à différents fichiers qui se trouvent sur un ordinateur, sur d’autres ordinateurs branchés en réseau ou pas, ou encore sur un ordinateur de poche ou sur Internet, on transfère souvent une copie de chacun d’eux dans un dossier de notre ordinateur pour faciliter les choses.

VirtualDisk permet d’arriver à peu près au même résultat, mais sans transférer les fichiers qui sont sur d’autres appareils accessibles facilement. Cet utilitaire permet tout simplement de créer un disque virtuel où l’on peut voir le nom de chacun des fichiers dont on a besoin, mais avec un lien caché vers le fichier original. On peut même organiser les fichiers dans différents dossiers.

Avec VirtualDisk, on crée une partition virtuelle représentée par une lettre, comme les partitions réelles qui se trouvent déjà sur le disque. On fait ensuite comme si on déplaçait vers le disque virtuel tous les fichiers dont on a besoin, mais VirtualDisk ne fait que déterminer le chemin à parcourir pour arriver à chacun et crée le lien ou l’hyperlien nécessaire. Les membres d’un groupe de travail peuvent partager leur disque virtuel avec d’autres membres qui sont en réseau. Mais, surtout, on peut y accéder depuis n’importe quelle application comme s’il était vraiment sur l’ordinateur.

Quand on a fini de se servir de l’unité de disque virtuelle, on a juste à l’effacer. Dans une entreprise ou un organisme, cela permet d’éviter les dédoublements de fichiers sur le réseau, avec le risque de ne plus savoir lequel est le bon.

François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.