Des prévisions et des impacts pour les ordinateurs et les serveurs


Jean-François Ferland - 04/04/2007

Gartner fait des prédictions à propos des livraisons mondiales d’ordinateurs en 2007 et se prononce sur l’adoption de Windows Vista; IDC évalue les impacts de la virtualisation et des processeurs à multiples cœurs sur les livraisons de serveurs à architecture x86.

Selon la firme américaine Gartner, quelque 255,7 millions d’ordinateurs seront livrés en 2007 à l’échelle mondiale, ce qui constituerait une augmentation de 10,5 % en rapport aux unités livrées en 2006. Les revenus associés à ces unités livrées seront d’environ 213,7 milliards $US, ce qui constituerait une augmentation de 4,6 % d’année en année.

Gartner estime que les meilleures possibilités de croissance pour les fabricants proviendront surtout des ordinateurs portatifs et des marchés en émergence. Toutefois, la chute des prix de vente moyens, les diminutions de livraisons d’ordinateurs de table et le ralentissement des remplacements d’ordinateurs forceront certains fabricants à rationaliser leurs activités d’exploitation, sinon à sortir du marché.

À propos de l’impact du système d’exploitation Windows Vista de Microsoft sur les livraisons d’ordinateurs, Mikako Kitagawa, analyste des marchés des postes informatiques clients chez Gartner, estime qu’il dépendra du nombre de petites et moyennes entreprises qui y trouveront de nouvelles caractéristiques assez attrayantes pour faire l’achat d’un nouvel ordinateur.

La firme estime qu’un petit nombre de consommateurs et de PME remplaceront leurs ordinateurs pour utiliser le nouveau système d’exploitation, mais que le SE sera sélectionné par une majorité d’utilisateurs de ces créneaux lorsqu’ils remplaceront leurs appareils au cours des prochaines années.

Selon la directrice de recherche Annette Jump, l’éditeur de logiciels Microsoft pourrait bénéficier de revenus intéressants si ces clientèles optent pour la version Familiale Premium du système d’exploitation, puisque cette version a un prix de vente plus élevé que le SE Windows XP qui sera plus difficile à trouver dans le marché. Également, les fabricants d’ordinateurs pourraient bénéficier de l’avènement du nouveau SE s’ils refilent une partie de l’augmentation de coût aux acheteurs en haussant les prix de vente des ordinateurs.

Quant aux grandes entreprises, la firme ajoute que l’adoption de Vista y sera plus lente que parmi les PME et le grand public. La firme explique par l’insistance des gestionnaires de l’informatique à tester et valider un nouveau système d’exploitation lors de l’utilisation des applications commerciales avant de l’adopter. Ces grandes entreprises pourraient adopter le SE à grande échelle à partir de la moitié de l’année prochaine, soit lorsqu’elles entameront un nouveau cycle de remplacement d’ordinateurs.

Ralentissement appréhendé pour les serveurs x86

La firme IDC, pour sa part, estime que le marché des serveurs à architecture x86 subira des contrecoups de l’avènement de la virtualisation et des microprocesseurs à multiples cœurs.

Ainsi, la croissance des livraisons d’ici à l’année 2010 est maintenant évaluée à 39 %, alors que la firme avait auparavant estimé cette croissance à 61 %. Les fabricants verront également les livraisons être réduites de 4,5 millions d’unités et les dépenses des utilisateurs être amoindries de 2,4 milliards $US entre les années 2006 et 2010.

Selon Michelle Bailey, vice-présidente à la recherche de la division des tendances des plates-formes d’entreprise et des centres de données, la virtualisation et les processeurs à multiples cœurs ont des impacts sur le marché des serveurs x86. Toutefois, l’utilisation d’outils du premier concept avec les produits du second a un impact soutenu sur les configurations de serveurs.

Notamment, l’exploitation des améliorations des nouveaux processeurs au moyen de la virtualisation est immédiate, alors qu’il fallait autrefois attendre que le code des applications soit modifié avant qu’une organisation puisse en tirer des bénéfices. IDC croit que les fabricants de serveurs et de composantes se concentreront sur l’optimisation des produits pour la technologie des processeurs à quatre cœurs avant de se concentrer sur celle des processeurs à huit cœurs.

La firme estime également que le ralentissement de la croissance des revenus des serveurs sera moindre que le ralentissement de la croissance des livraisons, et ce, en raison de la sélection de systèmes à configurations plus riches pour soutenir l’augmentation de l’utilisation des systèmes et de la puissance de traitement.

Enfin, les livraisons de serveurs virtuels connaîtront une croissance annuelle composée de 40,6 % au cours de la période allant entre 2005 et 2010. Selon IDC, les quelque 1,7 million de serveurs physiques qui seront livrés en 2010 seront utilisés pour exploiter 7,9 millions de serveurs virtuels. La part de marché de ces serveurs physiques sera alors de 14,6 % en 2010, contre 4,5 % des serveurs livrés en 2005.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+