Des sites du gouvernement du Québec et du Parti libéral piratés par Anonymous


Jean-François Ferland - 22/05/2012

Le réseau d’activistes Anonymous, en riposte à l’adoption récente de la Loi 78, a rendu inaccessibles les sites Web de deux ministères et d’un tribunal administratif. Le site Web du Parti libéral du Québec a été aussi visé par cette action concertée.

Anomymous, un réseau décentralisé d’envergure internationale qui regroupe des activistes qui militent en faveur de l’accès à l’information, de la transparence et de la liberté d’expression, réalise depuis le dimanche 20 mai 2012 une attaque en ligne sous le nom « Opération Québec » qui a rendu inaccessibles les sites Web de certaines entités du gouvernement québécois ainsi que le site Web du Parti libéral du Québec.

Ces actions d’Anonymous ont été réalisées dans le cadre du conflit qui oppose les étudiants au gouvernement du Québec à propos de l’augmentation des droits de scolarité pour les programmes universitaires.

Le site Web du ministère de l’Éducation, des Loisirs et des Sports a été rendu inaccessible durant plusieurs heures. Depuis, l’accessibilité au site a été rétablie.

Le mardi 22 mai, au moment de mettre en ligne, le site Web du ministère de la Sécurité publique était toujours inaccessible en raison d’une erreur de type « 404 – Document non trouvé ». On pouvait y lire le message suivant : « Le site est présentement en maintenance. Désolé du désagrément (sic) – Merci de votre patience. »

Ce message, qui est accompagné d’une identification visuelle du gouvernement du Québec, semble avoir été produit par les gestionnaires du site Web du ministère provincial, bien que l’année d’application du droit d’auteur qui se trouve en bas de page était « 2009 »…

Également, le site Web du tribunal administratif en déontologie policière, qui est sous l’autorité du gouvernement du Québec, était encore inaccessible le mardi 22 mai puisque son serveur ne répondait pas aux requêtes d’accès des fureteurs Internet.

Par ailleurs, le site Web du parti politique Parti libéral du Québec, qui exerce le pouvoir au gouvernement provincial, était toujours inaccessible le mardi 22 mai, alors que les fureteurs Internet ne pouvaient se connecter au serveur qui l’héberge.

Plusieurs médias québécois, dont le site Web de la Société Radio-Canada dans un billet de blogue du chroniqueur Web Florent Daudens, ont fait état de l’affichage momentané du message suivant sur les sites piratés  : «  Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous  ».

Les actions en ligne d’Anonymous sont une riposte à l’adoption d’urgence de la Loi 78 par le gouvernement du Québec (Loi permettant aux étudiants de recevoir l’enseignement dispensé par les établissements de niveau postsecondaire qu’ils fréquentent ) qui vise à garantir l’accès aux cours pour les étudiants qui veulent poursuivre leurs études malgré la grève d’envergure qui a été déclenchée par des milliers d’étudiants en opposition à l’augmentation des droits de scolarité pour les études universitaires.

Surtout, les actions d’Anonymous sont liées aux mesures de la Loi 78 qui imposent des contraintes aux manifestants ainsi qu’aux organisateurs des manifestations.

Avertissement vidéo par Anonymous

Dans le réseau de partage de vidéos YouTube, une vidéo intitulée « Anonymous Opération Québec » a été publiée le dimanche 20 mai 2012. On y voit une personne habillée d’un complet, d’une chemise et d’une cravate, qui porte un masque de Guy Fawkes, qui est souvent arboré par les activistes de ce groupe tout comme par des manifestants qui sont favorables à la liberté d’expression. À côté de cette personne, on voit défiler en mortaise des vidéos qui ont été filmés durant des manifestations québécoises.

Une voix générée par ordinateur récite un texte où le regroupement Anonymous sert une mise en garde au gouvernement du Québec à la suite de l’adoption de la Loi 78 :

« […] Anoymous s’adresse plus particulièrement au gouvernement du Québec. Nous vous observons depuis quelque temps. Nous apprenons que vous tentez d’étouffer des manifestations étudiantes en votant des lois visant à empêcher le droit de manifester […] », peut-on entendre dans la vidéo. On y évoque notamment des interdictions imposées par la loi spéciale du gouvernement et on y mentionne la répression qui est exercée envers les organisateurs des manifestations.

« […]Gouvernement du Québec, vous êtes prévenu! Les actions menées par les citoyens du Québec sont légitimes et justifiées. Le peuple du Québec a le droit de manifester contre l’augmentation démesurée des droits de scolarité. Nous vous demandons de laisser le peuple québécois dire ce qu’il vous souhaite entendre. », entend-t-on également dans la vidéo.

La vidéo, publiée sous l’identifiant « AnonymousFrancophone », avait été vue près de 96 000 fois dans le site Web de YouTube au moment de mettre en ligne. La même vidéo qui a été publiée dans YouTube par l’utilisateur « MrThib38 » avait été regardée plus de 26 000 fois au moment de mettre en ligne.

Dans la section réservée aux communiqués de presse du gouvernement du Québec, au moment de mettre en ligne, on ne pouvait trouver aucun communiqué relatif à ces incidents qui auraient pu être émis par les ministères et les entités gouvernementales qui ont été visées par les attaques en ligne d’Anonymous.

L’initiative « Opération Québec » a déjà été inscrite dans la fiche de l’encyclopédie virtuelle Wikipédia qui est dédiée à la chronologie des actions posées par Anonymous.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+