Deux évaluations du marché trimestriel des serveurs


Jean-François Ferland - 05/12/2007

Les firmes Gartner et IDC publient leurs analyses du marché international des serveurs pour le troisième trimestre de l’année 2007.

Selon Gartner, plus de 2,2 millions de serveurs ont été livrés à l’échelle mondiale au troisième trimestre de l’année 2007, ce qui constitue une hausse de 8,7 % d’année en année. Les revenus des fabricants ont été de 13,4 milliards $ US, en croissance de 2,6 % en comparaison avec les revenus du trimestre équivalent de l’année précédente.

La firme indique que ce sont les serveurs à architecture x86 qui ont constitué la locomotive du marché lors de ce trimestre. Les serveurs Unix à processeurs RISC ou Itanium ont généré des revenus de 8 % plus élevés qu’au troisième trimestre de l’année 2006. Les livraisons de serveurs lames ont augmenté de 13,8 % et ont constitué 10 % du total des serveurs livrés.

Errol Rasit, analyste principal chez Gartner, affirme que la croissance des marchés émergents et une demande pour une capacité de traitement accru ont été plus prononcées que des facteurs réducteurs comme la virtualisation des serveurs. M. Rasit affirme aussi qu’une instabilité des marchés financiers n’a pas démontré de signes visibles dans le marché des serveurs lors du trimestre.

Des hausses, des baisses, des réévaluations

IDC, pour sa part, estime que les livraisons auraient augmenté de 6,3 % d’année en année au troisième trimestre, ce qui constituerait un sixième trimestre consécutif de croissance pour ce marché. Toutefois, il s’agirait d’une croissance moindre qu’au troisième trimestre de 2006, où la croissance d’année en année aurait été de 7,8 %. La firme n’a pas diffusé de données pour quantifier le nombre de serveurs livrés à l’échelle mondiale.

Au total, les ventes de serveurs auraient rapporté un peu plus de 13,097 milliards $ US aux fabricants, ce qui constituerait une hausse de 0,5 % d’année en année. Les revenus émanant de la vente de serveurs d’entrée de gamme auraient augmenté de 8,1 %, alors que les revenus associés à la vente de serveurs intermédiaires auraient décliné de 2,2 %, ce qui constituerait une deuxième baisse consécutive. Les revenus des serveurs haut de gamme auraient dégringolé de 14,5 %, ce qui constituerait la pire baisse de revenus en plus de cinq ans.

Les serveurs à lames, toutes architectures confondues, auraient bénéficié d’une croissance des revenus de 41,4 % d’année en année et auraient généré plus d’un milliard $ US en un trimestre pour la première fois de l’histoire, en plus de constituer 7,9 % de tout le marché des serveurs. Quelque 1,9 million de serveurs x86 auraient été livrés au troisième trimestre, en croissance de 7,8 % d’année en année, alors que les revenus auraient augmenté de 9,1 % à 7,2 milliards $ US.

Les ventes de serveurs qui utilisent le système d’exploitation Windows de Microsoft auraient généré 5,3 milliards $ US, en croissance de 9,7 % d’année en année, pour constituer 40,4 % des revenus associés aux ventes de serveurs du trimestre. Les serveurs Linux auraient généré des revenus de 1,8 milliard $ US, en hausse de 10,7 %, pour constituer 13,4 % de l’ensemble des revenus du marché, alors que les serveurs Unix, avec une croissance des revenus de 4,1 %, ont totalisé 31,1 % des dépenses trimestrielles du marché des serveurs. Les revenus des serveurs d’IBM fonctionnant à l’aide du système d’exploitation z/OS auraient chuté de 31,9 % d’année en année.

Bien que la demande pour les serveurs Unix, les serveurs x86 et les serveurs à lames ait été forte, IDC souligne que des inquiétudes envers la situation économique, notamment aux États-Unis, auraient incité des clients à réévaluer leurs besoins. En même temps, les enjeux liés à la consommation électrique et au refroidissement des serveurs inciteraient les utilisateurs à revoir leurs habitudes d’acquisition de serveurs.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: La téléphonie, un marché actif et diversifié Un modem plus efficace et quelques trucs pour une meilleure bande passante La numérisation au gré des processus Nouveautés d’ici et d’ailleurs




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+