Divertissement et médias: des hausses de revenus prévues au Canada


Jean-François Ferland - 16/06/2010

PriceWaterhouseCoopers s’attend à ce que la croissance du marché du divertissement et des médias au Canada soit supérieure à celle des États-Unis et du marché mondial entre 2009 et 2014.

Selon l’étude Global Entertainment Media Outlook 2010-2014, qui prédit l’évolution du marché du divertissement et des médias dans 48 pays au cours des prochaines années, la firme de services professionnels PriceWaterhouseCoopers s’attend à ce que les revenus mondiaux en publicité passent de 406 G$ US en 2009 à 498 G$ US en 2014, ce qui constituerait un taux de croissance annuel composé de 4,2 %.

Surtout, PriceWaterhouseCoopers prédit que les revenus associés à la publicité sur Internet dépasseront la barre des 100 G$ US. La télévision sera la seule autre plate-forme médiatique où les revenus publicitaires seront supérieurs à ce seuil.

Croissance canadienne

Au Canada, PriceWaterhouseCoopers s’attend à ce que le marché du divertissement et des médias bénéficie d’un taux de croissance annuel composé de 5 % de 2010 à 2014, sans toutefois préciser le montant de ces revenus.

Ainsi, PriceWaterhouseCoopers croit que le taux de croissance au Canada sera supérieur à celui des États-Unis, qui sera de 3,8 %. Également, le taux de croissance canadien pourrait être supérieur à celui du marché mondial, qui croîtrait de 5 % pour passer de 1 300 milliards de dollars américains (G $US) en 2010 à 1 700 G$ US en 2014.

Notamment, les dépenses liées à l’accès à Internet pourraient croître de 12 % par année au Canada, contre une croissance de 9 % à l’échelle planétaire et une progression de 8,8 % aux États-Unis.

Internet mobile et dépenses publicitaires

PriceWaterhouseCoopers estime que les dépenses associées à l’accès mobile à Internet passeront de 238 M$ US en 2009 à 1,55 G$ US en 2010, ce qui équivaudrait à un taux de croissance annuel composé de 45 %. Durant cette période, la croissance annuelle du nombre d’abonnés à Internet mobile au Canada pourrait être de 48 %.

Les dépenses ayant trait à la publicité sur Internet pourraient augmenter de 11,7 % au Canada, contre 11,4 % ailleurs dans le monde et 7,7 % aux États-Unis. Toutefois, PriceWaterhouseCoopers ne fournit pas de montant pour ce type de publicité au Canada. La firme précise que à la publicité télévisée produira des revenus de 3,4 G$ US en 2014.

PriceWaterhouseCoopers souligne que les dépenses publicitaires ont reculé au Canada en 2009 en raison de la récession, mais que celles qui sont associées à la publicité sur Internet, toutefois, ont progressé de plus de 10 % d’année en année.

PriceWaterhouseCoopers s’attend à ce que les croissances de la demande et des opportunités pour la publicité dans Internet et sur les appareils mobiles contribuent à la stimulation du marché publicitaire au Canada, au gré de la reprise économique.

Soulignons que la firme PriceWaterhouseCoopers n’a dévoilé publiquement que quelques données de son étude Global Entertainment Media Outlook 2010-2014, dont les résultats font l’objet d’un rapport qui est mis en vente.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+