Et si votre cerveau était plus performant que vous le pensiez?


Virginie Auger, OQLF - 23/09/2009

Le Centre Brain International, concepteur du programme NeuroActive Mémoire et Multitâche, est le lauréat dans la catégorie Multimédia – Apprentissage en ligne, jeux et ludacticiels – Petite et moyenne organisation.

Le Centre Brain International (CBI), société scientifique québécoise spécialisée en neurosciences, compte parmi les chefs de file mondiaux en matière d’entraînement du cerveau. Avec son premier logiciel NeuroActive Entraînement Cerveau Complet, mis en marché en octobre 2007, le groupe d’experts, composé de médecins, de neuropsychologues et de spécialistes en technologies de l’information, a lancé un message important au grand public : oui, il est possible de conserver un cerveau jeune et alerte et d’en améliorer les différentes fonctions.

À tout âge, le cerveau a la capacité de se modifier, de se remodeler et de créer de nouvelles connexions entre ses différentes zones. Cette capacité extraordinaire s’appelle la neuroplasticité. Grâce à elle, la mémoire de même que différentes fonctions cérébrales peuvent constamment s’améliorer.

La neuroplasticité est ainsi la pierre angulaire des programmes d’entraînement cognitif. « Une importante étude menée aux États-Unis par la National Institutes of Health a démontré qu’après un entraînement cognitif de huit semaines, le cerveau, cinq ans plus tard, en conserve encore des bénéfices mesurables », raconte le Dr Stéphane Bergeron, président du Centre Brain International.

Un an après avoir lancé leur premier logiciel, les spécialistes du CBI proposaient en octobre 2008 leur deuxième programme, le NeuroActive Mémoire et Multitâche. Ce programme plus spécialisé est unique parce qu’il peut améliorer à la fois la performance et l’efficacité du cerveau dans des situations multitâches.

Ce logiciel a été conçu pour les personnes âgées de 35 à 60 ans qui sont sur le marché du travail. Il vise notamment à favoriser l’apprentissage et l’assimilation plus rapide de nouvelles connaissances et permet d’accroître l’attention et la concentration au travail.

À l’ère de l’entraînement du cerveau

Le CBI a conçu et commercialisé les seuls programmes d’entraînement cognitif offerts en français au Québec. Précisons qu’il ne faut pas confondre ces programmes avec les jeux cognitifs. Ces derniers sont conçus dans le but de divertir, alors que les programmes d’entraînement cognitif vont réellement rendre le cerveau plus performant.

Lorsqu’on veut, on peut! Toutefois, pour atteindre un but, il faut y mettre le temps nécessaire. Il en va de même pour l’entraînement cognitif. Pour avoir un cerveau performant et en santé, on recommande un entraînement régulier. Ainsi, la clé du succès serait de s’entraîner de 15 à 20 minutes en variant les exercices au cours d’une même séance, de faire l’ensemble des exercices en rotation et de s’entraîner trois fois par semaine, pendant au moins huit semaines.

Par ailleurs, pour maximiser les bénéfices en un minimum de temps, l’utilisateur doit se maintenir dans sa zone optimale d’entraînement. Pour ce faire, le logiciel doit s’adapter aux aptitudes et aux capacités de ce dernier. « L’algorithme, ou l’intelligence artificielle, qui a été développé lors de la conception des programmes NeuroActive permet de s’adapter aux fluctuations du cerveau de l’utilisateur, qui peuvent être causées par une fatigue intellectuelle, une poussée d’adrénaline ou une distraction momentanée. Il permet aussi de ne pas lui faire répéter les mêmes exercices. Le développement de cet « algorithme adaptatif rapide» a été un très grand défi pour le CBI. Il rend nos programmes uniques au monde », déclare avec fierté le Dr Bergeron.

Sensibilisé depuis plusieurs années à l’importance de faire de l’exercice physique et de bien s’alimenter, le public commence à prendre conscience des bienfaits de l’entraînement cognitif. En plus d’offrir des logiciels qu’on installe à un poste de travail, le CBI offre depuis janvier 2009 le vélo NeuroActive. Il propose ainsi de joindre l’utile à l’agréable. « Dans notre corps, c’est le cerveau qui est le plus grand consommateur d’oxygène. Si notre cœur est en forme, notre cerveau le sera d’autant plus. Le vélo NeuroActive combine ainsi deux formes d’exercices qui permettent d’améliorer notre qualité de vie », explique le Dr Bergeron.

Au Québec, une quinzaine de centres d’entraînement physique ont déjà fait l’acquisition de vélos NeuroActive. De tels vélos ont également été vendus à Paris, à Toronto et à Chicago. Le produit est-il voué à un brillant avenir? Il est trop tôt pour le dire. Chose certaine, il suscite l’intérêt des médias. Le Dr Bergeron a notamment été invité à la populaire émission Good morning America pour le présenter.

Enfin, qu’on le fasse à un poste de travail ou sur un vélo, le Dr Bergeron affirme que l’entraînement cognitif est bénéfique à tous points de vue : « Toutes les études démontrent que l’entraînement du cerveau a un effet positif sur l’estime de soi et la confiance en soi (…) Il peut procurer le même bien-être que l’entraînement physique. »

Virginie Auger Conseillère en communication, à l’Office québécois de la langue française