Étude : Utilisation d’Internet et participation sociale et communautaire


Statistique Canada - 04/12/2008

TENDANCES Les utilisateurs d’Internet canadiens ont tendance à disposer de larges réseaux personnels et à avoir des interactions fréquentes avec leurs amis et leur famille, même s’ils ont tendance à être moins présents physiquement auprès d’autres personnes et à passer plus de temps en ligne.

Bon nombre d’entre eux utilisent le Web de manière à faciliter la participation sociale et communautaire, comme communiquer avec les autres et en apprendre sur leurs collectivités.

Les utilisateurs d’Internet, en particulier ceux qui passent plus d’une heure en ligne par jour, consacrent moins de temps à des activités sociales traditionnelles, comme passer du temps avec des membres de la famille et socialiser pendant les repas. Cependant, ils sont au moins aussi engagés socialement que les non-utilisateurs.

Par exemple, les Canadiens qui passent plus d’une heure en ligne par jour sont en moyenne seuls près de deux heures de plus que les non-utilisateurs. Cependant, près de la moitié des utilisateurs d’Internet consacrent leur temps à l’envoi de courriels et au clavardage. De plus, les utilisateurs passent plus de temps à parler au téléphone que les non-utilisateurs.

Ces dernières années, Internet est également devenu une ressource pour les contacts par téléphone. En 2007, près de 10 % des utilisateurs d’Internet à domicile et plus d’un quart des immigrants récents qui ont utilisé Internet à leur domicile ont fait des appels téléphoniques en ligne.

La moitié des utilisateurs d’Internet à domicile âgés de 16 ans et plus ont communiqué avec d’autres personnes à l’aide de la messagerie instantanée, et un cinquième des utilisateurs ont fourni du contenu en participant à des blogues, en faisant du partage d’images ou en participant à des groupes de discussion en 2007. Ces activités étaient particulièrement populaires chez les jeunes Canadiens.

En outre, plus de 4 utilisateurs d’Internet à domicile sur 10 ont affirmé utiliser Internet pour se renseigner sur des événements communautaires. Cette activité était particulièrement répandue chez les utilisateurs titulaires d’un diplôme universitaire et résidant dans des régions urbaines au Canada.

Les Canadiens ont également utilisé Internet pour s’initier à des questions politiques et sociales. En 2005, un peu plus de la moitié des utilisateurs d’Internet à domicile âgés de 18 ans et plus ont indiqué qu’ils lisaient des journaux ou des magazines en ligne concernant une question sociale ou politique particulière.

De plus, 29 % des utilisateurs d’Internet à domicile ont indiqué utiliser Internet pour lire les commentaires des autres Canadiens concernant les questions politiques ou sociales, et 14 % ont déclaré utiliser Internet pour correspondre avec d’autres Canadiens concernant ces questions.

Dans l’ensemble, 19,2 millions de Canadiens ont utilisé Internet pour des motifs personnels non commerciaux en 2007, ce qui représente 73 % de la population âgée de 16 ans et plus.

Ces informations émanent de l’étude « Répercussions de l’utilisation d’Internet par les Canadiens sur la vie sociale et la participation communautaire ». Les données de cette étude proviennent de cinq enquêtes de Statistique Canada, ainsi que des enquêtes Connected Lives menées par NetLab au Département de sociologie de l’Université de Toronto. Les données proviennent également d’une série d’interviews menées par NetLab dans la région d’East York de Toronto et à Chapleau, en Ontario, entre 2004 et 2006.

Cet article, publié dans Le Quotidien de Statistique Canada, est reproduit avec permission.


À lire aussi: Crise : une occasion pour innover L’actualité des TI en bref




Tags: , , , , , , , ,