Feu vert à l’entente Yahoo-Microsoft


Denis Lalonde - 22/02/2010

Yahoo et Microsoft ont officiellement obtenu le feu vert «sans restriction» des autorités américaines et européennes pour mettre en place leur partenariat en recherche Internet et en publicité en ligne.

«Dans l’Espace économique européen (EEE), les activités de recherche en ligne et des annonces liées à ces recherches de Microsoft et de Yahoo sont très limitées et leurs parts de marché cumulées demeurent généralement inférieures à 10 %. À l’inverse, Google détient généralement des parts de marché supérieures à 90 %», écrit la Commission européenne dans un communiqué.

La Commission a également examiné l’incidence éventuelle de cette concentration sur les différents acteurs du marché, notamment les utilisateurs de moteurs de recherche en ligne, les annonceurs, les éditeurs en ligne et les fournisseurs de technologies de recherche. «L’enquête de marché de première phase menée par la Commission a montré que non seulement ces opérateurs n’attendent pas d’effets négatifs de ce rachat sur la concurrence ou sur leurs activités, mais qu’ils en espèrent au contraire un renforcement de la concurrence dans le domaine de la recherche en ligne et des annonces liées à ces recherches en permettant à Microsoft de concurrencer plus efficacement Google», a ajouté l’organisme.

De son côté, le Département américain de la Justice (DoJ) a affirmé que le regroupement proposé n’allait pas réduire la compétition aux États-Unis et qu’il n’allait donc pas être dommageable pour les utilisateurs de moteurs de recherche en ligne, les annonceurs, les éditeurs en ligne et les fournisseurs de technologies de recherche. «De plus, l’entente proposée devrait permettre à Microsoft d’améliorer plus rapidement sa performance dans le marché de la recherche Internet et des publicités en ligne que si les deux entreprises demeuraient séparées», écrit le DoJ.

Les deux entreprises ont révélé dans un communiqué conjoint daté du 18 février qu’elles allaient commencer le regroupement «dans les prochains jours».

Rappelons que l’accord annoncé en juillet dernier prévoit que Microsoft acquerra une licence exclusive de dix ans sur les technologies de recherche développées par Yahoo. C’est donc dire que le moteur de recherche Bing, lancé par Microsoft en juin dernier, deviendra également l’engin de recherche de Yahoo.

En contrepartie, Microsoft reversera 88 % de ces recettes à Yahoo au titre des coûts d’acquisition de trafic et conservera les 12 % restants pendant les cinq premières années de l’accord.

Ce n’est toutefois pas demain la veille que les activités de Yahoo et de Microsoft fonctionneront de pair. En juillet dernier, les deux sociétés avaient affirmé qu’elles allaient avoir besoin de deux ans pour regrouper leurs technologies une fois l’entente approuvée par les autorités réglementaires. En janvier, Google détenait 65,4% du marché de la recherche Internet aux États-Unis, comparativement à 17% pour Yahoo et 11,3% pour Microsoft, selon la firme de recherche ComScore.

Denis Lalonde est rédacteur en chef au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW