Fido propose un service unissant Wi-Fi et GSM


Alain Beaulieu - 09/05/2008

Grâce à son nouveau service Uno, les clients de Fido peuvent utiliser leur appareil mobile à la maison grâce au Wi-Fi, à tarif fixe et sans limites d’utilisation.

En cette ère de multiplication des appareils technologiques, Fido propose une solution de communication sans fil deux dans un, alliant les atouts du service téléphonique résidentiel à ceux du service mobile. Désignée Uno, cette solution réunit tout simplement en un seul appareil les deux services, ce qui permet d’utiliser un seul et même appareil à la maison comme à l’extérieur, selon les modalités propres à chaque service. Un seul appareil, un seul numéro et une seule facture.

Ainsi, il n’y a aucune limite sur le nombre et la durée des appels effectués à la maison, à l’intérieur du réseau Wi-Fi qui dessert le foyer, alors qu’à l’extérieur de ce réseau, les communications se font par l’entremise du service sans fil GSM/GPRS de Rogers Sans-fil. Le service a plus précisément recours à la technologie UMA (Unlicensed Mobile Access ou accès mobile sans licence) qui connecte l’appareil au réseau GSM/GPRS via Internet, à partir du réseau Wi-Fi. Fido affirme être le seul fournisseur à offrir ce type de service au Canada.

Le service requiert donc d’utiliser un appareil bimode, supportant les technologies Wi-Fi et GSM/GPRS, et de mettre en place un réseau Wi-Fi ayant une connexion Internet à haute vitesse à la maison pour profiter pleinement du service. Bien que n’importe quels appareils et équipements satisfaisant ces conditions fassent l’affaire, Fido propose un sans-fil bimode optimisé pour son service, un Nokia 6301, pour la modique somme de 50 $ avec un contrat de trois ans (300 $ sans), et un routeur sans fil Linksys WRT54G-RGR, moyennant 80 $ avec un contrat de trois ans, somme qui est remboursée à la deuxième facture.

Priorité à la voix

Ce routeur offre également une connexion à Internet haute vitesse permettant de naviguer sur le Web et de jouer à des jeux en ligne. Grâce au logiciel qu’il intègre, il accorde la priorité au trafic vocal, ce qui en fait une solution optimisée pour le nouveau service de Fido. Il peut desservir jusqu’à cinq utilisateurs, qui peuvent ainsi partager le service dans un même foyer. On peut se procurer les deux appareils préconisés par Fido dans ses magasins.

La fonction Wi-Fi de Uno permet, en outre, d’utiliser l’appareil à l’intérieur de n’importe quel réseau Wi-Fi gratuit – car l’appareil ne supporte pas les fonctions d’authentification propres aux réseaux payants – et ainsi de profiter de la fonction de communications illimitées. En outre, l’authentification de l’appareil à l’intérieur d’un réseau Wi-Fi gratuit est un jeu d’enfant : l’appareil détecte automatiquement le réseau et il suffit de l’accepter.

Fido, qui destine son nouveau service à une clientèle urbaine branchée, propose quatre formules tarifaires, soit 15 $/mois pour les appels locaux illimités à partir de la maison, 20 $/mois pour avoir aussi les appels interurbains illimités au Canada toujours à partir de la maison, 25 $/mois pour les appels locaux illimités pour deux utilisateurs et 35 $/mois pour avoir aussi les appels interurbains illimités au Canada. Pour les communications ayant recours au service sans fil GSM de Rogers Sans-fil, donc à l’extérieur du réseau Wi-Fi, l’utilisation est soumise aux tarifs en vigueur pour ce service. Offert partout au Canada, à l’intérieur des zones desservies par Rogers, le nouveau service de Fido permet l’itinérance à l’étranger.

« L’avantage de Fido Uno, c’est la simplicité : un seul téléphone pour la maison et l’extérieur, un seul numéro, une seule messagerie vocale et un seul carnet de contacts. Mais c’est aussi une économie, puisque ça coûte moins cher que d’avoir deux appareils », résume Sylvain Roy, vice-président principal et directeur général de Fido.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: En chiffres : évolution du commerce électronique et de la téléphonie résidentielle

L’actualité des TI en bref

Fortsum, Bell et Lyrtech : des données financières et du changement Silverlight vs Flash/Flex : Microsoft affronte Adobe sur le terrain des RIA

La grande séduction numérique




Tags: , , , , , , ,