Google Wallet arrive aux États-Unis


Denis Lalonde - 20/09/2011

Le service Google Wallet, qui permet de transformer un téléphone intelligent en portefeuille grâce à la technologie NFC (near field communication, ou communication en champ proche) est arrivé aux États-Unis.

La technologie NFC permet de réaliser des transactions sans contact, simplement en passant le téléphone près d’un lecteur adapté à cette technologie.

La première version de cette application est disponible pour les abonnés de Sprint qui possèdent l’appareil Nexus S 4G.

L’application permet de réaliser des transactions au moyen d’une carte de crédit Citi MasterCard ou avec une carte prépayée de Google. Cette dernière a l’avantage de pouvoir être approvisionnée avec n’importe quelle carte de crédit. Google entend récompenser les utilisateurs précoces en leur donnant un crédit de 10 dollars d’ici la fin de l’année.

Si le service est lancé avec Citi MasterCard, Google assure que des prochaines versions de son service Wallet intégreront des cartes de crédit Visa, Discover et American Express. L’entreprise souhaite également adapter les prochaines versions de son application à d’autres téléphones intelligents.

Google n’a pas précisé quand son service serait exporté à l’extérieur des États-Unis.

Pour consulter la démo de Google Wallet, cliquez ici.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juillet-août de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW