Groupe Pages Jaunes acquiert Canpages


Jean-François Ferland - 30/03/2010

Groupe Pages Jaunes met la main sur l’éditeur d’annuaires Canpages qui exploite plusieurs actifs technologiques sur Internet et les appareils mobiles. L’entreprise montréalaise refuse de dévoiler ce qu’il adviendra de ces actifs d’ici la complétion de la transaction.

L’éditeur d’annuaires et de portails Groupe Pages Jaunes, dont le siège social est situé à l’Île des Soeurs à Montréal, a paraphé une entente d’acquisition du concurrent Canpages pour la somme de 225 M$.

Canpages, de Burnaby en Colombie-Britannique, publie sur support papier plus de 80 annuaires téléphoniques locaux au Canada, dont six dans le sud-ouest du Québec. Surtout, Canpages exploite l’annuaire en ligne de personnes et d’entreprises Canpages.ca qui compterait plus de 3,5 millions de visiteurs uniques par mois dans les marchés anglophone et francophone du Canada.

Diversité technologique

Canpages édite aussi des annuaires virtuels, soit des versions numériques de ses bottins en format papier dont les pages peuvent être feuilletées à l’écran, sur la plateforme Papier Virtuel de Montréal (par exemple, le bottin de Montréal-Centre). Canpages offre aussi des applications de recherche pour les utilisateurs de téléphones évolués des plates-formes iPhone et BlackBerry. Canpages offre également un service de recherche par le biais de la messagerie texte, où l’envoi de mots clés et du nom d’une municipalité vers un identifiant numérique, à partir d’un téléphone mobile, permet à l’utilisateur d’obtenir les coordonnées d’une entreprise dans un minimessage.

Dans son portail en ligne, Canpages a intégré plusieurs fonctions évoluées au cours des dernières années, dont la cartographie et, pour la recherche d’entreprises, la fonction d’imagerie « Scène de rues » qui est semblable à la fonction « Street View » de l’éditeur Internet Google.

L’utilisateur peut transmettre les coordonnées d’une personne ou d’une entreprise vers un message SMS ou une adresse courriel, ou bien sauvegarder l’information dans les logiciels de messagerie Outlook de Microsoft. Lors d’une recherche d’entreprise, l’internaute peut partager une fiche de coordonnées sur les réseaux et les sites Facebook, Digg, Delicious, Google Bookmark et Yahoo Bookmark, ou bien la sauvegarder dans un document en format PDF ou Word.

Groupe Pages Jaunes a également multiplié les initiatives technologiques au cours des dernières années. Sur son site Web, elle offre des fonctions de cartographie, d’itinéraire et de recherche d’établissements à proximité d’un endroit. Également, les utilisateurs du réseau social Facebook peuvent interagir avec leurs contacts à même l’interface du site Web.

Groupe Pages Jaunes offre aussi des applications de recherche pour les plateformes mobiles iPhone, BlackBerry, Android et Palm Pre. L’entreprise québécoise offre également la recherche sur un portail adapté pour les petits écrans des appareils mobiles, la recherche par messagerie texte et la recherche activée par la voix sur les appareils sans fil et filaires.

Période d’attente

Annie Marsolais, la porte-parole de Groupe Pages Jaunes, a indiqué que l’entreprise ne ferait aucun commentaire à propos du traitement qui sera réservé aux actifs de Canpages d’ici à ce que la transaction ait obtenu l’approbation des organismes réglementaires impliqués dans les processus d’acquisition d’entreprise.

La porte-parole a déclaré que cette acquisition visait à améliorer la posture de Groupe Pages Jaunes dans le marché de la recherche à l’aide de moteurs sur Internet. Elle a mentionné que la stratégie de l’entreprise visait à multiplier les points d’entrée lors de la recherche en ligne, afin d’augmenter la visibilité des annonceurs qui souscrivent à ses services d’annuaire.

L’entreprise Canpages a été formée en 2005 lorsque les activités en sol canadien de l’éditeur d’annuaires américain Phone Directories Company (maintenant nommée Ziplocal) ont été acquises par la firme d’investissement HM Capital, de Dallas au Texas. Canpages emploie 700 personnes, dont 450 sont des conseillers en vente.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+