HP veut acheter Palm


Jean-François Ferland - 29/04/2010

Le fabricant de matériel informatique HP souhaite acquérir le pionnier des assistants numériques Palm pour 1,2 G$US. Le système d’exploitation WebOS de Palm serait une pièce maîtresse de l’acquisition.

HP, surtout connu sous le nom complet de Hewlett-Packard, compte acquérir toutes les actions de Palm en circulation au prix de 5,70 dollars américains l’unité. HP espère compléter la transaction d’ici le 31 juillet prochain, après l’obtention des accords des actionnaires et d’organismes réglementaires aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Dans son communiqué annonçant son intention d’acquisition HP met l’emphase sur l’intérêt porté envers WebOS, la plate-forme maison pour appareils mobiles de Palm. Notamment, HP fait mention des fonctions de « vrai multitâche » (en évoquant indirectement des concurrents dans le marché mobile, dont Apple) et le partage d’information entre les applications. Les actifs de Palm qui ont trait au protocole IP et les compétences du personnel sont également soulignés par HP.

Également, HP s’attend à ce que le chef de la direction et président du conseil d’administration de Palm, Jon Rubinstein, se joigne à l’entreprise.

Palm, s’était fait connaître au début des années 90 avec les assistants numériques Pilot, mais avait perdu beaucoup de terrain lorsque des concurrents comme Research in Motion et d’autres fabricants de matériel informatique avaient lancé leurs propres produits, puis des téléphones évolués.

Palm avait tenté de combler l’écart au cours des dernières années, notamment en 2009 avec le modèle Tréo Pro, à plateforme Windows Mobile qui a été mis à l’essai par notre chroniqueur François Picard en 2009. À l’automne 2009, Palm lançait le Pre, sorte de concurrent au iPhone, qui était fondé sur la plateforme propriétaire WebOS. Le Pre avait fait l’objet d’une importante tournée médiatique de la part de Palm et qui a fait l’objet d’un essai sur le terrain par l’auteur de ces lignes.

Le potentiel WebOS

Un article du site Web AppleInsider rapporte que le vice-président responsable du Groupe des systèmes personnels, Todd Bradley, a fait état du potentiel offert par le SE à titre d’interface pour écran tactile, mais aussi de sa possible utilisation dans des tablettes PC et dans des miniportatifs.

D’autre part, un article du site Web Engadget indique que le premier vice-président, Stratégie et Développement commercial chez HP, Brian Humpfries, et le patron de Palm, Jon Rubinstein, ont fait état du potentiel d’échelonnabilité de WebOS, mais aussi des intentions de HP de doubler les investissements dédiés au système d’exploitation.

Une grande interrogation réside dans la place qui sera réservée à Windows Mobile, la plate-forme mobile de Microsoft, au sein des prochains produits portatifs qui seront offerts par HP. Rappelons que Windows Mobile 7 Series doit être lancé par Microsoft en décembre 2010.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+