HTC conteste les poursuites d’Apple


Denis Lalonde - 19/03/2010

Le fabricant taïwanais de téléphones mobiles HTC entend contester les poursuites d’Apple pour contrefaçon de brevets déposées au début du mois de mars.

«HTC est en désaccord avec les actions d’Apple et entend se défendre ardemment. HTC est en faveur de la protection des propriétés intellectuelles et continuera de respecter d’autres innovateurs et leurs technologies. Toutefois, nous allons continuer de faire la lutte à nos compétiteurs avec nos propres innovations. Il s’agit là d’une bonne façon pour les consommateurs d’obtenir la meilleure expérience mobile possible », a déclaré le président et chef de la direction de la société, Peter Chou, dans un communiqué.

Fondée en 1997, HTC rappelle qu’elle a commencé à travailler sur deux téléphones à écran tactile en 1999, le XDA et le T-Mobile Pocket PC Phone Edition. Les deux appareils ont été lancés en 2002.

HTC fabrique notamment le Nexus One, lancé par Google en début d’année.

Apple soutient dans ses plaintes que les brevets dont il est question touchent l’interface, l’architecture sous-jacente et certaines composantes de l’iPhone.

La direction de la société à la pomme a déposé ses plaintes contre HTC devant le US International Trade Commission(USITC) et devant un tribunal du Delaware.

À lire sur le même sujet : iPhone: Apple poursuit HTC.

Denis Lalonde est rédacteur en chef au magazine Direction informatique.




Tags: , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW