La croissance de la production des TIC se poursuit


Sylvain de Tonnancour, Industrie Canada - 27/01/2009

Le secteur canadien des TIC continue de croître à un rythme légèrement supérieur de celui du reste de l’économie, constate Industrie Canada dans son bulletin qui analyse les données du secteur pour le troisième trimestre 2008. Voici un premier volet de cette analyse qui traite du produit intérieur brut et des livraisons manufacturières.

La production a continué de croître plus rapidement dans le secteur canadien des TIC (0,6 %) que dans l’ensemble des industries canadiennes (0,4 %) au cours du troisième trimestre de 2008. De fait, la croissance du secteur canadien des TIC, ininterrompue depuis le début de 2002, est généralement meilleure que celle de l’économie canadienne.

À titre d’exemple, depuis le début de 2008, la production du secteur canadien des TIC a augmenté de 1,8 %, tandis que l’économie canadienne a crû de 0,7 % au cours de la même période. Toutefois, le taux de croissance annualisé du secteur des TIC est le plus faible depuis 2002.

Tableau PIB réel, secteur des TIC et économie canadienne

Source: Industrie Canada

Depuis le début de 2008, le PIB du sous-secteur de la fabrication des TIC a progressé, en hausse de 0,9 % au cours du trimestre. En revanche, le PIB du secteur canadien de la fabrication a régressé sans interruption depuis le troisième trimestre de 2007 et accuse une baisse de 0,1 % pour la période visée.

Si le PIB du sous-secteur de la fabrication des TIC a atteint un sommet au troisième trimestre de 2008, celui du secteur canadien de la fabrication, en revanche, est tombé à son plus faible niveau. Ces tendances opposées datent du début de 2002, mais se sont accentuées au début de 2005. Depuis, le PIB du sous-secteur de la fabrication des TIC a fait un bond de 17 %, tandis que le PIB du secteur canadien de la fabrication a reculé de 5,6 %.

Au troisième trimestre de 2008, la croissance du PIB du sous-secteur des services des TIC (0,6 %) et de celui de l’ensemble du secteur canadien des services (0,5 %) s’est maintenue. De plus, le sous-secteur des services des TIC et le secteur canadien des services affichent une croissance ininterrompue depuis le début de 2002, le premier en progression de 37 % et le second de 22 %.

Tableau PIB réel, industries de fabrication et de services des TIC et économie canadienne

Source: Industrie Canada

La croissance de l’industrie des composants électroniques (1,7 %) et de l’industrie du matériel de communication (0,3 %) au cours de la période visée compense le recul des deux autres principales industries du sous-secteur de la fabrication des TIC. L’industrie des composants électroniques a progressé pour un cinquième trimestre consécutif et enregistré un gain de 16 % depuis la fin de 2006.

Le PIB de l’industrie du matériel de communication affiche une tendance à la hausse depuis le début de 2007. L’industrie du matériel informatique et périphérique et l’industrie des instruments ont régressé au cours du trimestre, de 2,5 % et de 1,1 % respectivement. L’industrie du matériel informatique et périphérique recule depuis près de deux ans, alors que celle des instruments fléchit depuis un an.

Tableau PIB réel, certaines industries des TIC et économie canadienne

Source: Industrie Canada

Parmi les principales industries des services des TIC, celle de la conception des systèmes informatiques a enregistré la croissance la plus rapide (0,7 %) et ininterrompue depuis le deuxième trimestre de 2005, en hausse de 13,2 % depuis lors. L’industrie des services de télécommunications (0,55 %) et l’industrie des logiciels (0,53 %) ont affiché un taux de croissance similaire.

L’industrie des services de télécommunications a connu la plus forte augmentation nominale au cours du présent trimestre et a crû de façon soutenue (22 %) depuis le début de 2002. L’industrie des logiciels a également progressé depuis le deuxième semestre de 2002, bien que sa croissance se soit relâchée au cours des quatre derniers trimestres.

Pour un troisième trimestre consécutif, l’industrie des services de traitement de données a progressé, de 0,3 % au cours de la période visée. Elle se distingue des autres industries clés par une croissance modérée depuis le début de 2002.

Tableau PIB réel, certaines industries de service des TIC et économie canadienne

Source: Industrie Canada

Les livraisons manufacturières des TIC sont en hausse…

Les livraisons manufacturières des TIC ont crû de 4,4 % au cours du trimestre pour atteindre leur niveau le plus élevé depuis le premier trimestre de 2004. Après une année de décroissance, les livraisons manufacturières canadiennes ont augmenté au cours des deux derniers trimestres, en marquant notamment une hausse de 2,7 % au troisième trimestre de 2008.

Tableau livraisons manufacturières, industries de fabrication des TIC et économie canadienne

Source: Industrie Canada

Depuis le deuxième trimestre de 2006, les livraisons manufacturières des TIC ont été assez stables. Elles demeurent toutefois de 10,3 % inférieures à celles du début de 2002.

…et plus particulièrement les livraisons de matériel de communication.

Les livraisons de matériel de communication ont enregistré une forte croissance (11,3 %) au troisième trimestre de 2008 grâce au nombre accru de livraisons de matériel de communication sans fil (19 %). Ces livraisons affichent une tendance à la hausse depuis 2006, année où elles avaient chuté à leur niveau le plus bas. Après trois trimestres consécutifs à la baisse, les livraisons d’instruments ont progressé de 2,7 % au cours de la période visée.

Tableau livraions manufacturières, certaines industries de fabrication des TIC

Source: Industrie Canada

Par rapport à 2007, les livraisons de composants électroniques se sont bien comportées en 2008 : elles ont crû toute l’année et augmenté de 1,2 % au cours du dernier trimestre. En revanche, les livraisons de matériel informatique et périphérique ont chuté de 6,5 % au cours de la période visée, une tendance confirmée depuis 2007.

PIB versus livraisons manufacturières

Il importe de remarquer que le PIB et les expéditions sont différents à un double point de vue. En premier lieu, le PIB mesure la contribution globale d’une industrie à l’économie compte tenu de la valeur ajoutée alors que les expéditions ne sont qu’une simple mesure des recettes. Dans la plupart des cas, les changements dans les expéditions sont des indicateurs fiables des modifications au PIB.

Par contre, les changements structurels dans une industrie (p. ex., une hausse de l’impartition) peuvent entraîner différentes tendances des indices sur les expéditions et sur le PIB. En second lieu, le PIB est mesuré en dollars constants alors que les expéditions le sont en dollars courants. En d’autres mots, si les prix sont à la hausse, le PIB ne fluctue pas autant que les expéditions, mais si les prix chutent, le PIB fluctue davantage que les expéditions.

Dans le contexte des TIC, cette différence revêt une grande importance au moment d’évaluer la production de l’industrie du matériel informatique puisqu’on y applique un indice hédonique des prix. Un indice hédonique des prix est un outil statistique utilisé pour normaliser les prix à l’unité des biens dont la qualité et les caractéristiques changent rapidement, comme les ordinateurs par exemple.

L’indice hédonique des prix rajuste le prix unitaire en fonction des améliorations apportées à la vitesse, à la conception, etc. En appliquant ce déflateur hédonique, on remarque une baisse rapide des prix de production qui mène à son tour à une croissance plus forte de l’indice du PIB par comparaison à celui des expéditions dans l’industrie du matériel informatique.

Sylvain de Tonnancour est analyste à Industrie Canada.




Tags: , , , , , , ,