La STM teste une nouvelle version de son outil de calcul de trajet Tous Azimuts


Alain Beaulieu - 17/04/2009

La Société de transport de Montréal propose sur son site Web trois outils différents pour aider ses utilisateurs à planifier leurs déplacements sur le territoire montréalais, dont une version bêta de Tous Azimuts 4.

On connaissait déjà l’outil de calcul de trajets de la Société de transport de Montréal (STM) baptisé Tous Azimuts et accessible sur le site web de l’organisme parapublic. Mais la Société s’apprête à lancer une nouvelle version de cet outil qui aide les usagers à planifier leurs déplacements.

Étant actuellement en période de test, Tous Azimuts 4 Beta offre de nombreux atouts par rapport à la version précédente qui est d’ailleurs toujours accessible sur le site de l’organisme de transport en commun qui dessert la grande région de Montréal. Pour offrir encore plus de choix à ses utilisateurs, la STM propose un troisième outil facilitant l’établissement des trajets, basé cette fois sur le service Google Maps de Google. Voici un exemple d’itinéraire calculé avec cet outil.

Les internautes ayant à se déplacer sur l’île de Montréal ont donc à leur disposition trois moyens pour planifier leurs déplacements en transport collectif sur le territoire desservi par la STM avant même de franchir le seuil de leur porte. Bien que les trois outils fonctionnent sur le même principe – on indique le point de départ, le point d’arrivée et nos préférences quant à l’itinéraire et l’outil fournit jusqu’à trois itinéraires satisfaisant les critères soumis par l’utilisateur – Tous Azimuts 4 Beta est de loin le plus facile à utiliser et le plus performant. Les trois outils requièrent l’installation de fichiers témoins (cookies) sur l’ordinateur de l’utilisateur.

Saisie d'écran Tous Azimuts 4 Beta - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Tous Azimuts 4 Beta s’avère plus convivial et plus performant que sa version précédente.

En fait, la force de Tous Azimuts 4 Beta provient de son interface d’utilisation qui est beaucoup plus conviviale que celle de la version précédente de Tous Azimuts, laquelle est plus lourde à utiliser et moins « visuelle » au niveau de la présentation des résultats. Non seulement les itinéraires proposés par la version précédente de Tous Azimuts sont essentiellement présentés de façon textuelle, mais la fenêtre dans laquelle on saisit les caractéristiques et les préférences du trajet offre une grande similitude avec un formulaire administratif, lourd et peu attrayant.

Avec la nouvelle version en mode bêta, les questions sont simples, réduites à leur plus simple expression, en plus d’offrir une aide à la saisie, notamment des suggestions de lieux, pour le point d’origine et le point d’arrivée, à mesure que l’utilisateur saisit l’information, et le résultat est présenté au niveau d’une carte routière qu’on peut agrandir, qui a recours à des pictogrammes significatifs et dans laquelle le trajet est indiqué en traits de couleurs différentes selon le moyen de transport.

Aussi, le délai requis pour calculer les trajets est significativement moins important avec la dernière version de Tous Azimuts qu’avec sa version précédente. Les deux versions de Tous Azimuts sont le fruit d’un partenariat de recherche et développement conclu entre la STM et le Groupe MADITUC de l’École Polytechnique de Montréal. Le groupe MADITUC est un collectif de chercheurs en planification des transports.

Alliance avec Google

Pour sa part, le calculateur fondé sur le service Google Maps de Google, qui est disponible depuis octobre dernier, a vu le jour grâce à un partenariat conclu avec Google. Il effectue les calculs d’itinéraires, incluant les temps de correspondance et de marche, à partir des données fournies par les diverses agences de transport, en plus de fournir une estimation du coût total du déplacement.

De nos archives: La puce prend le métro La carte à puce est au coeur du projet de modernisation du système de perception de la Société de transport de Montréal.

À l’instar de Tous Azimuts 4 Beta, l’outil permet de visualiser le trajet sur une carte, mais s’avère, en définitive, moins agréable à utiliser. Mais à la différence de Tous Azimuts 4 Beta, l’outil fondé sur Google Maps permet d’obtenir une image satellite, sur laquelle sont identifiés les principaux centres d’intérêt, tels qu’identifiés par l’encyclopédie Wikipédia. De plus, il permet également de calculer des trajets qui débordent du territoire de la STM grâce à des interfaces avec les informations provenant des autres organismes de transports de la région métropolitaine. Par ailleurs, Google a mis au point un microsite pour accompagner les nouveaux utilisateurs du service.

Il ne nous a pas été possible de confirmer auprès des porte-parole de la STM la date de mise en service de la version finale ou d’autres détails concernant le développement de l’outil Tous Azimuts, mais d’après les essais que nous avons effectués, l’outil semble très fonctionnel.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef au magazine Direction informatique.




Tags: , , , ,