La télé du monde à portée d’ordinateur


François Picard - 14/10/2008

Beaucoup de gens d’affaires sillonnent le monde alors que d’autres ne quittent jamais leur bureau, mais tous ont besoin de mieux connaître ce qui se passe dans les autres pays et la télévision joue encore un grand rôle.

Les émissions de télévision d’un pays sont souvent le reflet de ce qui s’y passe et une entreprise gagne à s’y intéresser, surtout si elle a des activités internationales ou souhaite s’orienter dans ce domaine. D’où qu’on soit, Internet permet de voir un nombre grandissant de chaînes de télé maintenant en ligne, même certaines d’ici, alors que, sur place, dans d’autres pays, de petits récepteurs USB facilitent l’accès aux chaînes locales. Seule la barrière de la langue reste un handicap à moins qu’on ne le fasse pour pratiquer la compréhension d’une langue étrangère.

Les chaînes télé sur Internet

Sur Internet, on a deux options pour visionner des chaînes de télévision de différents pays. Certains sites sont vraiment gratuits tandis que d’autres sont gratuits au début puis réclament un certain montant pour continuer de donner accès aux chaînes de télévision. En plus, on en trouve pour lesquelles il faut acheter un logiciel avec un certain nombre de mois ou d’années d’accès aux chaînes de télévision qu’ils retransmettent via Internet.

Des sites vraiment gratuits

Saisie d'écran TV Gratuite - cliquez sur l'image pour l'agrandirParmi les chaînes gratuites, nous avons surtout apprécié TV Gratuite avec 117 chaînes comme RDI, CNN, Russia Today, Bloomberg en français et en anglais ou BBC.

La majorité des chaînes sont en français, ensuite viennent celles en anglais et dans les autres langues. La qualité vidéo est excellente, même en plein écran pour la plupart des chaînes, et l’interface est en français. FreeeTV.com, qu’il ne faut pas confondre avec FreeTV.com, est également un site intéressant avec 1 400 chaînes dont 90 environ en français. La qualité de réception est excellente et on peut visionner beaucoup de chaînes plein écran. Dans les deux cas, malheureusement, les chaînes nationales françaises sont maintenant bloquées pour les internautes non européens.

Comme autres sites gratuits, payés en fait par leur publicité qui est parfois très présente, nous avons noté Regard Direct, beaucoup moins efficace, et WEB TV Internet GO! avec une centaine de chaînes. Nous en avons également visité d’autres en français moins intéressants que TV-Gratuite ou FreeeTV et d’autres en anglais surtout. Il faut aussi se méfier de Google qui répertorie comme site de télévision gratuite tous les sites qui ont dans leur page les mots TV ou television et free ou gratuit.

Certains services gratuits, comme Livestation par exemple, nécessitent l’installation d’un logiciel d’agrégation et de lecture sur votre ordinateur. Ce dernier fournisseur affirme avoir des ententes formelles avec des diffuseurs, mais les utilisateurs peuvent ajouter parallèlement de nombreuses chaînes provenant de divers pays via le site Web de Livestation. Joost est un autre exemple du genre, avec une offre plutôt orientée émissions que chaîne de télé comme telle.

La surprise quant à ses services survient quand on lit les détails des conditions d’utilisation, comme le fait que ces logiciels se servent de votre appareil dans le cadre d’un réseau P2P. Votre connexion pourrait donc servir à retransmettre le signal que vous visionnez (avec les surcharges de coûts que cela pourrait éventuellement vous occasionner). Ou encore que vous êtes ni plus ni moins des testeurs qui servent à développer leurs technologies. Est-ce vraiment ce que vous voulez faire?

Des sites payants

Alors que les sites gratuits se servent de lecteurs multimédias standards, les sites payants ont souvent un lecteur spécialisé qu’ils vendent à ceux qui sont intéressés à accéder aux chaînes de télé qu’ils proposent. Le service payant qui nous a semblé le plus intéressant est TV on PC de Cosmostvpc. Pour une quinzaine de dollars, on peut avoir ce logiciel et l’installer en moins de 5 minutes si on a déjà les dernières versions du lecteur Windows Media, du lecteur RealPlayer et du lecteur QuickTime.

Dans sa version démo, le logiciel TV on PC ne donne accès qu’à quelques chaînes, mais cela change quand on passe à la version payante. On a alors accès à des milliers de chaînes de télévision du monde entier. On peut ainsi voir des émissions des différentes régions de France ou de Belgique aussi bien que d’autres en différentes langues en provenance des États-Unis, d’Amérique du Sud, de Chine, d’Australie, etc.   La plupart du temps, la vidéo est d’excellente qualité si on utilise une connexion Internet entre 2 et 5 Mbps. Parfois, c’est tellement bon qu’on peut même mettre l’affichage en plein écran. Bien entendu, certains postes mentionnés ne fonctionnent pas, soit parce qu’ils ne sont pas en ligne à l’heure où on aimerait les regarder, soit parce que la bande passante n’est pas assez large du côté de l’émission, soit parce que la chaîne n’existe plus.

Les mises à jour de la liste et des hyperliens se font régulièrement avec des retraits et des nouveaux ajouts, des recherches qu’on n’a donc pas besoin de faire soi-même. C’est intéressant aussi de pouvoir visionner en direct des événements qui ne passent pas à nos télévisions comme un lancement de navette spatiale retransmis pas la NASA ou une libération d’otages au large de l’Afrique retransmise par la chaîne française France 24.

Ce type de télévision IP est un bon complément à la télévision traditionnelle, mais les prix que certains sites exigent sont très élevés et il faut bien lire les conditions de l’engagement qu’on prend avec eux.

Des chaînes télé en direct avec un récepteur USB

La télévision terrestre numérique en direct ATSC (pour Advanced Television Systems Committee) ou OTA numérique s’en vient tranquillement, mais sûrement. Toutes les châines de télévision américaines devront émettre en numérique d’ici quelques mois et toutes les canadiennes d’ici trois ans. Comme plusieurs récepteurs d’ordinateur adaptés à la télévision numérique sont déjà sur le marché, nous en avons testé plusieurs. Nous nous sommes alors rendu compte que la technologie était au point, mais que les logiciels n’étaient pas encore très développés. Néanmoins, les deux récepteurs télé sur clés USB que nous avons testés dernièrement permettent de capter à la fois les chaînes analogiques et numériques.

Le PCTV HD Pro Stick de Pinnacle Systems peut capter toutes les chaînes émettant dans les normes NTSC analogique et ATSC numérique (HDTV jusqu’à 1080i). Il peut aussi recevoir les chaînes de radio FM. Il suffit de le brancher dans un port USB de l’ordinateur et d’installer le pilote ainsi que le logiciel Pinnacle TV Center Pro. On fait détecter les postes par le logiciel et on peut regarder ceux qu’il capte avec l’antenne fournie ou une autre antenne plus puissante. Le MiniHDTVUSB d’ADS Tech fonctionne de la même façon, mais sa réception est un peu supérieure à celle du modèle précédent. Ces deux appareils coûtent environ 100 $ chacun.

On peut trouver sur le marché une dizaine de récepteurs de télé analogique/numérique pour PC sur clé USB pour ordinateurs portatifs. Dans tous les cas, il s’agit d’une combinaison d’un syntoniseur et d’un logiciel qui tirent profit des capacités vidéo et de stockage de l’ordinateur. Comme la production de l’image télé et son enregistrement demandent, dans ce cas, beaucoup de ressources du processeur, on conseille d’utiliser au minimum un ordinateur portatif avec un processeur Pentium M à 1,7 GHz, un processeur Intel à double cœur ou l’équivalent. Pour la télé sur Internet, l’important est plutôt la vitesse de la carte graphique et la bande passante.

François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.