La Toile québécoise conjuguée au féminin


Jean-François Ferland - 08/03/2010

Pour la Journée internationale des femmes, le CEFRIO dévoile des données de l’étude NETendances 2009 qui démontrent la progression des utilisatrices d’Internet.

Le Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO), à partir des données cumulées pour l’édition 2009 de l’étude annuelle NETtendances, estime que 70 % des Québécoises adultes étaient des internautes l’année dernière. Ainsi, le nombre de femmes adultes qui utilisent la Toile aurait progressé de 106 % depuis 2000.

Au niveau sociodémographique, 89 % des femmes âgées de 18 à 44 ans, 75 % des femmes de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal et 74 % des femmes de la RMR de Québec, et 92 % des femmes dont le revenu familial est de 80 000 $ par année auraient utilisé la Toile en 2009.

Également, les femmes aux études (91 %), qui ont une carrière professionnelle (91 %), qui détiennent une formation universitaire (89 %) et qui sont en ménage avec des enfants à domicile (87 %) feraient partie des catégories sociodémographiques qui avaient les plus fortes proportions d’internautes en 2009.

Ces données ont été diffusées par le CEFRIO le 8 mars 2010, soit à l’occasion de la Journée internationale des femmes.

Comparaison

Selon les données fournies par le CEFRIO, le profil type de la femme internaute ressemblerait en plusieurs points à celui des internautes tous sexes confondus.

Pour l’édition 2008 de NETendances , le CEFRIO avait indiqué que 68,7 % des femmes et 74,8 % des hommes parmi les Québécois adultes utilisaient le réseau Internet, pour une moyenne de 71,75 %.

Les catégories dominantes, tous sexes confondus, étaient celles des jeunes de 18 à 34 ans (91,0 % d’internautes), des résidents des agglomérations de Montréal (77,4 %) et de Québec (76,6 %) et des ménages avec un revenu de 60 000 $ et plus (88,5 %).

Également, les catégories des étudiants (96,5%), des professionnels (90,6%), des détenteurs d’une formation universitaire (88,1%) et des personnes vivant en ménage avec des enfants (88,0%) comportaient les plus importantes proportions d’internautes.

Communication, interaction

Selon les données de l’édition 2009 de NETendances, 60 % des femmes adultes québécoises auraient utilisé le courriel et 34 % y aurait réalisé du clavardage l’an dernier. 27 % auraient écouté des vidéos sur la Toile, 23 % y auraient regardé des photos, 18 % y auraient écouté la radio ou la télé, 18 % auraient téléchargé de la musique et 14 % auraient joué à des jeux en réseau.

Toutefois, à titre de principale source d’information, seulement 9 % des femmes internautes auraient privilégié la Toile, alors que la télévision aurait dominé encore les médias avec une proportion de 64 %.

Quant au Web 2.0, 29 % des femmes adultes auraient fréquenté les réseaux sociaux en 2009, mais seulement 27 % y auraient participé en y publiant du contenu. 24 % des femmes auraient lu le contenu des blogues, mais seulement 9 % auraient rédigé des blogues ou produit des commentaires dans ces sites. Quant au microblogue Twitter, seulement 5 % des femmes adultes québécoises en auraient fait l’utilisation.

Mobilité, transactions en ligne

Parmi les données publiées par le CEFRIO, soulignons que 57 % des femmes adultes québécoises auraient été des utilisatrices d’un téléphone mobile, d’un téléphone évolué ou d’un assistant numérique en 2009. Or, seulement 8 % de ces femmes auraient eu recours à leur appareil mobile pour voguer dans Internet. Néanmoins, 32 % des femmes qui constitueraient des internautes mobiles se seraient branchées à la Toile chaque jour.

Enfin, à propos de l’utilisation de la Toile à des fins transactionnelles, 42 % des femmes adultes québécoises auraient réalisé des opérations bancaires en ligne en 2009. Toutefois, bien que 34 % des femmes adultes auraient eu recours à Internet pour chercher de l’information dans le contexte d’achats en ligne ou en magasin, seulement 16 % des femmes adultes auraient procédé à l’achat en ligne de produits ou de services au cours d’un mois type l’année dernière.

Le CEFRIO dévoilera les données relatives à l’ensemble des internautes québécois pour l’année 2009 de la publication des résultats de l’enquête NETendances. Ces résultats seront publiés dans le cadre de la conférence Boule de Cristal du Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) , qui aura lieu les 7 et 8 avril 2010 à Montréal.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+