L’actualité des TI en bref


Alain Beaulieu et Jean Francois - 20/11/2008

INO signe avec Searidge Technologies. Le CHUS rehausse son entrepôt de données de recherche clinique. Conseils pour magasiner en sécurité. Un ex-dirigeant de Lyrtech mis à l’amende. Mémoire d’éléphant pour le cinéma québécois. Planète TI.

INO signe avec Searidge Technologies

La firme de Québec spécialisée en optique/photonique à vocation industrielle INO a signé une convention de licence mondiale avec Searidge Technologies pour la pleine utilisation des technologies développées par l’INO dont les droits sont conjointement détenus par cette entreprise.

Searidge entend utiliser ces technologies pour améliorer les performances de sa plateforme de contrôle de la circulation aérienne et des opérations aéroportuaires IntelliDar, notamment au niveau de la surveillance des points névralgiques, de la détection d’incursions ou d’obstacles sur les pistes, de la gestion des mouvements aux abords des portes d’embarquement et de la veille situationnelle sur le tarmac. IntelliDar s’appuie sur un système de capteurs de caméra numérique jumelés à un système intelligent d’analyse et d’interprétation des données vidéo.

Le CHUS rehausse son entrepôt de données de recherche clinique

Le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) a complété la mise à niveau de son serveur de l’entrepôt de données de recherche clinique (CIRESSS) à l’aide du logiciel de gestion de données SAND/DNA Analytics de SAND Technology.

Cette mise à niveau permettra au CHUS d’offrir aux chercheurs médicaux un accès amélioré aux données cliniques dont ils ont besoin, tout en réduisant le coût total de possession du système. Le nouvel environnement, qui contient 96 millions de résultats de tests de laboratoire et 450 millions de détails individuels associés à ces tests, permet d’exécuter les requêtes des chercheurs et de charger les données quatre fois plus vite que l’environnement précédent, alors que les coûts énergétiques et les coûts de maintenance ont été considérablement réduits.

La mise à niveau du serveur du CHUS consistait à migrer l’entrepôt de données de recherche clinique d’un serveur Compaq Alpha équipé de 16 gigaoctets de mémoire vers un serveur Linux de HP qui est doté de deux processeurs à quatre coeurs et de 32 gigaoctets de mémoire. La migration a été réalisée en trois jours, sans interruption de service.

Conseils pour magasiner en sécurité

Alors que Noël approche à grands pas et que les Canadiens s’apprêtent à utiliser Internet en grand nombre pour acheter des cadeaux, la firme-conseil Deloitte donne des conseils pour magasiner en ligne en toute sécurité.

En tête des conseils de Deloitte il y a l’adoption d’un comportement sécuritaire, tel qu’enregistrer la carte crédit pour se prémunir contre les achats frauduleux, ne pas faire de transactions à partir d’un café Internet, se connecter qu’aux points d’accès sans fil possédant une sécurité fiable et des contrôles intégrés et transiger avec des sites disposant de sceaux d’approbation, par exemple Verisign et WebTrust. Le consommateur averti veillera à conserver son système à jour en s’assurant d’avoir installé les derniers correctifs du systèmes d’exploitation et des applications de sécurité (pare-feu, antivirus, anti-logiciel espion). Il sera aussi très vigilant face aux activités qui semblent frauduleuses, comme les courriels qui demandent de se connecter à un site Internet de magasinage ou financier pour mettre les informations de compte à jour.

Les commerçants de leur côté, veilleront à participer aux programmes Verified de Visa et Secure Code de MasterCard, à demander aux consommateurs de fournir le code de sécurité à trois chiffres inscrit au dos de la carte de crédit, à respecter les normes de sécurité des données PCI DSS de l’industrie des cartes de paiement et les autres normes de sécurité des applications et à veiller à ce que les informations en ligne soient transmises à l’aide du protocole SSL (Secure Socket Layer). Les commerçants devraient aussi tirer parti des sceaux d’approbation et les respecter, tels que Verisign et WebTrust, ne jamais envoyer d’informations de carte de crédit non protégées dans des courriels destinés à leurs clients et tester la vulnérabilité et ne niveau d’exposition de leur site.

L’an dernier, 12,8 milliards $ ont été dépensés en ligne, selon Statistique Canada, ce qui représente une hausse de 61 % par rapport à 2005.

Un ex-dirigeant de Lyrtech mis à l’amende

La chambre criminelle et pénale de Cour du Québec a accepté un plaidoyer de culpabilité de la part de Miguël Caron, un ancien président et chef de la direction de l’entreprise Lyrtech de Québec.

Ce plaidoyer a trait à onze chefs d’accusation, portés par l’Autorité des marchés financiers, en raison d’une omission d’avoir déclaré à l’intérieur d’un délai prescrit une modification à une emprise sur des titres de l’entreprise qu’il détenait. M. Caron a été condamné à payer une amende de 14 300 $.

M. Caron a été le président et chef de la direction de Lyrtech, qui développe des solutions de traitement de signaux numériques audio, vidéo et de communication sans fil, jusqu’à son départ en novembre 2007.

Mémoire d’éléphant pour le cinéma québécois

Quebecor a lancé une initiative dédiée au cinéma québécois, appelée « Éléphant : mémoire du cinéma québécois ». Cette initiative se compose d’un service de vidéo sur demande d’illico télé numérique de Vidéotron et d’un site Web qui proposent, pour le moment, 27 longs métrages en haute définition issus du répertoire québécois du cinéma. D’autres titres seront ajoutés progressivement. L’entreprise soutient que l’initiative constituera la plus importante banque de données et d’information sur le cinéma québécois sur le Web.

Rappelons que Quebecor annonçait, l’an dernier, un investissement de 2,5 millions $ dans ce projet qui vise à restaurer, numériser et rendre accessible l’ensemble des longs métrages québécois produits à ce jour. L’objectif de l’initiative est d’assurer la pérennité et la diffusion du patrimoine cinématographique. Les films seront offerts aux abonnés d’illico télé numérique au coût de 1,99 $ en vidéo standard ou 2,99 $ en haute définition.

Planète TI

San Francisco, États-Unis – Pour marquer le deuxième anniversaire de leur entente d’interopérabilité, Microsoft et Novell ont annoncé la sortie prochaine de la version bêta de Moonlight, qui portera la technologie d’application Internet riche Silverlight de Microsoft sur la plate-forme Linux, ainsi que la version R2 de Advanced Management Pack pour Suse Linux Enterprise de Novell et pour System Center Operations Manager 2007 de Microsoft.

Seattle, États-Unis – Lors de la dernière assemblée des actionnaires de Microsoft, le chef de la direction de l’entreprise, Steve Ballmer, a fait savoir que son entreprise ne fera pas une autre offre pour l’acquisition de Yahoo. Il n’a cependant pas écarté la possibilité de conclure un autre type d’entente avec Yahoo.

Boston, États-Unis – En raison des difficultés économiques actuelles, SAP a décidé de réduire d’environ 50 % les coûts d’abonnement pour les développeurs à sa plateforme NetWeaver. Il en coûte dorénavant 1 170 $ US pour un droit d’utilisation complet et 520 $ US pour une utilisation restreinte.

Londres, Angleterre – Après avoir été vraisemblablement infectés par un programme malicieux, l’ensemble des systèmes d’information de trois hôpitaux londoniens, soit St.Bartholomew’s, Royal London Hospital et London Chest Hospital, ont été entièrement paralysés en milieu de semaine, ce qui a obligé le détournement des ambulances vers d’autres institutions.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef et Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi: Komunik se place à l’abri de ses créanciers Spécial 20 ans : Les informaticiens, d’autodidactes à professionnels encadrés




Tags: , , , , , , , ,