L’actualité des TI en bref


Jean-François Ferland - 15/10/2009

Le service social Unyk vendu à Viadeo
Aldea sélectionnée pour retransmettre la Coupe du monde au Chili
Bilan financier annuel chez Exfo
Récompense pour l’équipe d’un professeur de l’ETS

Le service social Unyk vendu à Viadeo

L’entreprise Unyk de Montréal, qui exploite un réseau social commercial dont la caractéristique principale est un service Web de carnet d’adresses privé à mise à jour automatique, a été acquise par l’entreprise française Viadeo, qui exploite un réseau social à orientation commerciale.

Viadeo compte faire des 16 millions d’utilisateurs du réseau Unyk des membres de son propre réseau, ce qui en ferait croître le nombre d’utilisateurs à plus de 25 millions. Cette acquisition portera à 4 millions d’individus le nombre d’utilisateurs du réseau Viadeo en Amérique du Nord. L’acquéreur compte également tirer profit de l’outil de synchronisation qui a été développé par Unyk.

Le service Unyk, créé par l’entrepreneur Web Sébastien Brault en 2005, est régi sous la forme d’une entreprise depuis 2007. Ses utilisateurs, présents dans 180 pays, y gèrent plus de 872 millions de contacts.

Aldea sélectionnée pour retransmettre la Coupe du monde au Chili

Aldea Solutions, une entreprise de Montréal qui est spécialisé en solutions de transmission vidéo à l’intention industries de la télévision, des médias et du cinéma, a été sélectionnée par le télédiffuseur chilien TVN Chile pour la fourniture de services de transport des signaux de télévision en haute définition de la Coupe du monde de la FIFA en 2010. Les signaux de télé seront transmis de l’Afrique du Sud jusqu’aux studios du client, qui sont situés à Santiago, par le biais du réseau de fibres optiques d’Aldea.

Aldea Solutions, qui était autrefois nommé AldeaVision, appartient depuis novembre 2008 au fournisseur mexicain de services de télécommunications Mercatel.

Bilan financier annuel chez Exfo

Exfo Ingénierie électro-optique, une entreprise de Québec qui fournit des solutions de test et d’assurance de services pour les opérateurs de réseaux et les fabricants d’équipement de l’industrie mondiale des télécommunications, rapporte des revenus de 36,5 M$ US pour le quatrième trimestre de son année financière 2009, qui a pris fin le 31 août dernier. Ces revenus sont inférieurs de près de 14 M$ aux revenus de 50,9 M$ qui avaient été obtenus lors du dernier trimestre de son année financière 2008. La perte nette du trimestre est de 1,2 M$ – l’entreprise a d’ailleurs déboursé une somme équivalente en frais de restructuration – alors qu’un bénéfice net de 3,3 M$ avait été produit douze mois plus tôt.

Pour l’année financière au complet, les revenus de 172,9 M$ sont en diminution de 5,9 % d’année en année. La perte nette totalise 16,6 M$ US.

Récompense pour l’équipe d’un professeur de l’ETS

Une équipe dirigée par Pierre Dumouchel, qui est professeur titulaire au département de génie logiciel et des technologies de l’information à l’École de technologie supérieure, en plus d’être vice-président scientifique au centre de recherche CRIM, a remporté un prix au concours Interspeech Emotion Challenge 2009, qui a eu lieu récemment à Brighton en Angleterre.

Alors que ce concours d’envergure mondiale, le premier du genre, visait la reconnaissance des émotions par ordinateur à partir de la voix, le prix attribué à l’équipe de M. Dumouchel récompense une reconnaissance des émotions positives et négatives. À l’aide d’extraits sonores d’une à trois secondes, où des enfants disaient un ou deux mots en allemand, la technique développée par le personnel de l’ETS et du CRIM, qui repose sur la hauteur et l’intensité du son lors de l’expression des syllabes, s’est avérée être la plus performante parmi celles qui ont participé au concours.

L’équipe gagnante était formée de deux spécialistes de l’ÉTS en reconnaissance de l’identité à l’aide de la voix et en signal audio, soit Najim Dehak et Yazid Attabi, ainsi que Réda Dehak, professeur à l’École pour l’informatique et les techniques avancées en France et Narjès Boufaden, chercheure au CRIM.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+