L’actualité des TI en bref


Jean-François Ferland - 22/10/2009

Le CRTC autorise la gestion du trafic Internet par les FSI
Visée de nouveaux marchés chez Nstein
Client américain pour Wanted Technologies
Mandat de jeu social pour le studio Fidel

Le CRTC autorise la gestion du trafic Internet par les FSI

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a instauré une politique réglementaire qui encadre les pratiques liées à la gestion du trafic Internet qui sont appliquées par les fournisseurs de services (FSI).

En affirmant être « le premier pays à élaborer et mettre en oeuvre une approche globale » en la matière, l’organisme de réglementation fédéral stipule que les fournisseurs devront informer les clients de leurs services de détail de l’application de pratiques « à caractère non économique » 30 jours avant leur application. Pour les clients des services de gros, qui effectuent de la revente de bande passante sous la forme de service, le délai d’avis est de 60 jours. Le CRTC précise que les FSI devront indiquer quelles seront les incidences des pratiques appliquées sur le service offert aux clients.

Le CRTC indique que les pratiques de gestion du trafic à caractère économique devront être favorisées par les FSI. « Ces pratiques sont les plus transparentes, car elles sont indiquées clairement sur les factures mensuelles – une information qui permet aux consommateurs de comparer les différents services Internet et de faire concorder leurs besoins de bande passante avec leur volonté de payer pour son utilisation », indique l’organisme dans un document annonçant le nouveau cadre. Les pratiques de gestion à caractère non économique – donc d’ordre technique, comme le lissage du trafic – devront être utilisées en dernier recours.

Le CRTC a également adopté des règlements qui viseront à empêcher le recours par les FSI qui fournissent des services de gros à des compétiteurs à des pratiques qui auraient des incidences fâcheuses au niveau concurrentiel. L’organisme indique que le cadre servira à l’examen de pratiques lorsque des plaintes lui seront soumises.

Cette décision du CRTC, qui autoriserait la gestion du trafic Internet, pourrait signer le glas de la neutralité d’Internet au Canada.

Visée de nouveaux marchés chez Nstein

L’entreprise Nstein Technologies de Montréal, qui est qui est spécialisée en solutions de publication numérique destinées aux journaux, aux magazines et aux fournisseurs de contenus en ligne, amorce une diversification de ses activités.

Ainsi, l’entreprise québécoise veut offrir des solutions personnalisées à l’intention des marchés des grandes entreprises, des sciences de la vie et des secteurs publics. Nstein estime que les organisations de ces secteurs souhaiteront restructurer et enrichir leurs volumes de données afin d’en faciliter la recherche, la réutilisation et la publication.

Client américain pour Wanted Technologies

L’entreprise Technologies Wanted de Québec, qui fournit des solutions de données, de veille et d’analyse en ligne qui sont axées sur le marché de l’emploi, a vendu une licence pour sa solution de productivité des ventes Analytics 2.0 Recruiter à MDI Group http://www.mdigroup.com/ d’Atlanta, aux États-Unis.

Ce client offre des services de fourniture de main-d’oeuvre spécialisée en technologies de l’information aux moyennes et aux grandes entreprises du marché américain. L’intégration de la solution québécoise au processus de vente de MDI Group permettrait d’obtenir des données comparatives sur les emplois affichés en ligne, ce qui résulterait en une meilleure identification des clients susceptibles d’offrir un fort potentiel de croissance.

Mandat de jeu social pour le studio Fidel

Le studio indépendant Fidel Studios de Montréal, qui développe du contenu numérique et interactif pour diverses plates-formes, a obtenu un mandat de la chaîne de télévision Télétoon et du producteur ontarien de contenu Entertainment One afin de réaliser un jeu social en ligne.

Ce jeu, qui sera déployé sur le site Web de Télétoon et sur le réseau social Facebook, aura trait à la série télé Majority Rules, qui cible surtout les adolescentes.

Erratum

Dans l’article « L’actualité des TI en bref » du 20 octobre dernier, la nouvelle intitulée « Concept publicitaire original de deux entrepreneurs québécois » contenait une erreur.

Le prix exigé pour un pixel est un sou et non un dollar. Toutes nos excuses.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+