L’actualité des TI en bref


Jean-François Ferland - 01/12/2009

Daniel Blanche sera le nouveau pdg du CRIM
900 mises à pied et participation accrue dans Cogeco chez Rogers
Autre mandat américain pour Speedware
Projet de gestion par domotique des immeubles fédéraux
Intention de collaboration entre Sensio et CyberLink
Certifications chez deux fournisseurs québécois
Essai du paiement sans contact par des appareils Blackberry

Daniel Blanche sera le nouveau pdg du CRIM

Le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM), qui effectue de la recherche appliquée et du transfert de technologies et de connaissances dans le domaine des TI, aura bientôt un nouveau président-directeur général en la personne de Daniel Blanche.

M. Blanche, qui entrera en fonction le 11 janvier 2010, compte près de 30 ans d’expérience dans l’industrie des TIC. Avant d’accepter le mandat du CRIM, il était président et chef de la direction du fournisseur de services de conception et de fabrication de composants électroniques Triton Electronik à Kirkland. M. Blanche a aussi travaillé comme vice-président aux opérations mondiales chez le fournisseur de produits et services de fabrication et de technologie Emerson Electric, ainsi que chez le fabricant d’équipement de télécommunications Nortel durant quinze ans.

M. Blanche succèdera à Yves Sanssouci, qui prendra sa retraite après avoir consacré 13 ans de sa carrière au CRIM.

900 mises à pied et participation accrue dans Cogeco chez Rogers

Selon une dépêche de l’agence Presse canadienne, le fournisseur de services de télécommunications et de contenu média Rogers Communications aurait mis à pied 900 personnes. Ces congédiements, qui équivaudraient à 3 % de la main-d’oeuvre de l’entreprise, auraient été effectués surtout dans les postes de direction et d’administration.

D’autre part, Rogers aurait fait l’acquisition de 3,2 millions d’actions à droit de vote subalterne de l’entreprise Cogeco Câble, soit 9,7 % des actions de ce type qui sont en circulation, et d’un million d’actions à droit de vote subalterne de l’entité mère Cogeco, soit 10,9 % des actions de ce type qui sont en circulation. Ces acquisitions permettront à Rogers de détenir 20,2 % des capitaux propres de Cogeco Câble et 29,9 % des capitaux propres de Cogeco.

Autre mandat américain pour Speedware

L’entreprise Speedware de Montréal, qui est spécialisée dans les solutions de modernisation des TI, a complété un mandat de migration d’applications hébergées dans des systèmes informatiques IBM vers une plate-forme Windows chez Yale New Haven Health System, un réseau privé d’établissements de santé qui comprend cinq hôpitaux au Connecticut.

Le mandat, qui a été réalisé en trois mois, consistait à transférer diverses applications et bases de données à l’aide d’un outil automatisé nommé Xframe, de l’éditeur italien HTWC, qui soutient les programmes rédigés en langages C, PL/1 et COBOL. Ainsi, cet outil aurait été utilisé pour une première fois dans le cadre d’un mandat en Amérique du Nord.

Speedware, depuis 2005, appartient au fournisseur américain Activant Solutions.

Projet pilote de gestion par domotique des immeubles fédéraux

Le ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux du gouvernement du Canada a annoncé l’amorce d’un projet pilote qui vise la validation d’un modèle de gestion de la consommation d’énergie par une forme de domotique au sein des immeubles du gouvernement fédéral.

Ce projet, qui aura lieu dans deux établissements à Gatineau et à Ottawa, sera consacré à la surveillance et au contrôle des systèmes mécaniques, d’éclairage et de chauffage. On ajoutera aux systèmes d’automatisation existants une technologie dite “d’immotique”, munie de microprocesseurs, qui permettra au personnel du ministère des Travaux publics d’accéder à distance et d’analyser des données afin d’améliorer l’exploitation des établissements. L’objectif visé est une réduction de 20 % de la consommation en énergie des bâtiments gouvernementaux à l’échelle canadienne.

Intention de collaboration entre Sensio et CyberLink

Technologies Sensio de Montréal, qui conçoit des technologies tridimensionnelles pour la diffusion télévisuelle sur des canaux traditionnels, a paraphé une lettre d’intention avec l’éditeur de logiciels Cyberlink de Taiwan.

L’entente vise l’intégration d’une version logicielle du décodeur S3D de Sensio au logiciel de lecture vidéo PowerDVD de CyberLink. Le but de l’exercice est de permettre le visionnement de contenu en 3D sur un ordinateur. Le logiciel de CyberLink est offert en vente au détail, mais il accompagne aussi des lecteurs de disques optiques de fabricants de matériel informatique d’origine. Les deux partenaires espèrent procéder à une première démonstration de leur éventuel partenariat lors de la prochaine foire CES, qui aura lieu à Las Vegas en 2010.

Certifications chez deux fournisseurs québécois

CT-Paiement, la division dédiée aux solutions de paiement de l’entreprise Centrale Taxes de Repentigny, qui fournit des services de traitement des paiements par carte et des services d’impartition des processus transactionnels liés aux impôts fonciers, a obtenu le niveau 1 de la certification PCI-DSS v1.2. Il s’agit d’un standard qui est lié à la protection des données de détenteurs de cartes bancaires, dans le but de réduire les cas de fraude.

La firme de services-conseils Sonim6 de St-Lambert, qui offre aux PME des services liés aux applications logicielles et à l’équipement informatique, a obtenu la certification ISO 9001:2008 qui a trait aux systèmes de gestion de la qualité. Cette norme intègre des exigences en amélioration continue, en gestion des processus, en sauvegarde d’acquis et en responsabilisation de la direction. La firme Quali-Conseil de Sainte-Julie a fourni des services d’accompagnement pour l’implantation de la norme.

Essai du paiement sans contact par des appareils Blackberry

L’émetteur de cartes de crédit MasterCard Canada, l’institution financière Banque de Montréal et le fabricant de téléphones évolués Research In Motion ont amorcé un projet pilote de quatre mois qui vise l’essai d’une technologie de paiement sans contact à l’aide des appareils mobiles.

Les participants au projet pilote utiliseront des téléphones évolués de la marque Blackberry qui seront munis d’une étiquette autocollante PayPass qui est dotée d’une antenne à champ proche – soit la même technologie qui est utilisée dans certaines cartes de crédit MasterCard. Il suffira à l’utilisateur d’approcher son appareil d’un terminal compatible qui est déployé chez quelque 8 500 marchands au Canada pour effectuer un paiement lors d’un achat. Un message de confirmation, qui contiendra l’équivalent d’un reçu transactionnel, sera envoyé par courriel vers le téléphone évolué.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+