L’actualité des TI en bref


Jean-François Ferland - 15/12/2009

Commandes nouvelles et bonifiées pour D-Box
Nouveau mandat canadien et bilan trimestriel américain chez CGI
Mandats aux Pays-Bas et en Allemagne chez CAE
Nouvelle distribution directe chez CBCI Télécom
ART : accord des tribunaux et versements aux créanciers

Commandes nouvelles et bonifiées pour D-Box

L’entreprise D-Box de Longueuil, qui fabrique des systèmes de génération de mouvements qui sont destinés au divertissement commercial et à domicile, a reçu des commandes additionnelles de la chaîne de cinémas Emagine du Michigan. Ces commandes visent l’installation de sièges de cinéma à technologie de mouvement dans une salle d’un cinéma située à Birch Run, ainsi que l’ajout d’une rangée supplémentaire de sièges dans une salle d’un cinéma à Canton.

D’autre part, la chaîne de cinémas Ultra Star, de Vista en Californie, a demandé au fabricant québécois d’installer ses sièges de cinéma dans une salle du complexe Mission Valley à San Diego. Ce client exploite déjà des sièges similaires dans deux autres centres de divertissement. Enfin, un nouveau client, soit la chaîne de cinémas Santikos du Texas, a commandé l’installation de deux rangées de sièges vibrants dans une salle de cinéma à Houston.

Nouveau mandat canadien et bilan trimestriel américain chez CGI

La firme de services-conseils Groupe CGI de Montréal a obtenu un contrat de six ans de la part de la coopérative de crédit New Community Credit Union, de Saskatoon en Saskatchewan, pour la fourniture d’un système bancaire de base et de solutions intégrées de gestion des relations avec les clients et de traitement des demandes de crédit.

D’autre part, la firme québécoise affirme qu’elle a paraphé, d’octobre à décembre 2009, des renouvellements de contrats et des nouveaux mandats d’une valeur totale de 1,1 G$ avec des institutions financières aux États-Unis. Ces contrats ont trait à l’implantation de solutions fondées sur le protocole IP, la maintenance d’applications, l’intégration de systèmes ainsi qu’à la prestation de gestion déléguée à long terme.

Mandats aux Pays-Bas et en Allemagne chez CAE

CAE de Montréal, qui fabrique des simulateurs destinés aux industries de l’aéronautique et du militaire, a obtenu de la part des forces aériennes royales néerlandaises un contrat de formation d’équipages pour un modèle d’hélicoptère Chinook. Cette formation, qui nécessitera la mise à niveau d’un simulateur, sera donnée à partir d’un centre de formation situé au Royaume-Uni. Le contrat est valide jusqu’en 2018.

D’autre part, la division allemande de CAE a été sélectionnée par un organisme responsable des approvisionnements technologiques pour l’armée allemande afin d’apporter des améliorations à un système d’entraînement des commandants et des officiers par simulation constructive. Ce système d’entraînement sera également modifié pour permettre l’exécution d’exercices complexes pour divers niveaux de l’armée allemande.

Nouvelle distribution directe chez CBCI Télécom

CBCI Télécom de Lachine, un intégrateur de systèmes audiovisuels, de vidéoconférence et de télécommunications auprès des entreprises et des gouvernements, ajoute les écrans à plasma du fabricant Panasonic à son éventail de produits distribués. L’entreprise offrira notamment aux acquéreurs de ces périphériques d’affichage une garantie sur place de deux ans.

ART : accord des tribunaux et versements aux créanciers

L’entreprise ART Recherches et Technologies Avancées de Montréal, qui développe et commercialise des produits d’imagerie optique destinés aux industries des soins de la santé et de la pharmaceutique, a obtenu à la fin de la semaine dernière le feu vert des tribunaux pour sa proposition d’arrangement avec ses créanciers. Quelques jours plus tard, l’entreprise a annoncé qu’elle avait terminé sa réorganisation.

ART, à l’aide du financement procuré par l’investisseur Dorsky Worldwide, versera 5 M$ à ses créanciers garantis et 375 000 $ à ses créanciers non garantis. De plus, toutes les actions ordinaires et privilégiées de l’entreprise ont été annulées. ART, qui demandera à la Bourse de Toronto de cesser d’être considéré comme un émetteur assujetti, fonctionnera dorénavant à titre d’entreprise privée.

Sur la page d’accueil du site Web d’ART, on pouvait y lire encore la valeur finale du titre à la bourse juste avant que les transactions soient interrompues le 2 novembre à 13 h 24, soit 0,035 $…

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+