L’actualité des TI en bref


Jean-François Ferland - 10/02/2010

L’INRS dévoile une innovation en réseautique optique
Subvention de 40 M$ pour la microélectronique chez CMC Microsystèmes
Une solution d’Osisoft recommandée par SAP
Fortsum parmi les meilleurs revendeurs SAP nord-américains

L’INRS dévoile une innovation en réseautique optique

L’institut national de recherche scientifique (INRS) a développé récemment une innovation technologique qui pourrait s’avérer utile pour l’établissement des réseaux de données de prochaine génération. Il s’agit d’un micro-résonateur en anneau qui est destiné aux systèmes de télécommunications à haute vitesse qui sont fondées sur la fibre optique.

Cette composante permettrait d’offrir des performances accrues tout en réduisant les coûts d’implantation de réseaux de transmission de données à large bande. Un de ses avantages résiderait dans le recours à une seule source laser à basse puissance optique, contrairement aux technologies actuelles qui nécessitent une grande puissance.

La composante est fabriquée avec un verre spécial et peut être intégrée à des puces électroniques de silicium semblables à celles qui sont déjà utilisées dans le matériel de télécommunications. Outre la réseautique, la technologie de l’INRS peut être utilisée pour l’ajustage d’appareils, en métrologie et en détection.

Le micro-résonnateur a été développé par une équipe dirigée par le professeur Roberto Morandotti, du Centre Énergie Matériaux Télécommunications à Varennes, en collaboration avec des chercheurs du Canada, de l’Australie et des États-Unis. Deux articles à son sujet (article 1, article 2) ont été publiés dans la revue spécialisée Nature Photonics.

Subvention de 40 M$ pour la microélectronique chez CMC Microsystèmes

Le ministère fédéral Industrie Canada a octroyé une subvention de 40 M$ sur cinq ans à l’organisme de recherche en microélectronique CMC Microsystèmes de Kingston en Ontario. Ce financement vise à soutenir la recherche et le développement en microsystèmes ainsi que les initiatives de commercialisation d’innovations qui sont destinées à divers secteurs, dont celui des TIC.

CMC Microsystèmes est un organisme à but non lucratif qui a été établi en 1984 par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie, par des entreprises privées et par des universités. La contribution « en nature et en espèces » de l’industrie canadienne de la microélectronique aux projets de l’organisme fait partie des conditions requises pour l’obtention du financement gouvernemental.

Parmi les membres de CMC du secteur privé, on retrouve les entités Ericsson, Hyperchip, IBM Canada et Lyrtech qui sont présentes au Québec. Les universités Concordia, Laval, McGill, de Montréal et de Sherbrooke et cinq établissements du réseau de l’Université du Québec, font partie des membres institutionnels. Notamment, CMC co-exploite un laboratoire de signaux mixtes de pointe à l’Université McGill, à Montréal.

Une solution d’Osisoft recommandée par SAP

L’éditeur Osisoft de Montréal, qui développe des logiciels de gestion de la performance en temps réel, a vu sa solution commerciale de consolidation et synchronisation des données de mesurage MDUS (Meter Data Unification and Synchronization en anglais) être sélectionnée par le fournisseur de progiciels de gestion intégrés SAP à titre de « solution recommandée ».

De plus, la solution MDUS peut être intégrée à la solution d’intégration d’infrastructure automatisée de mesurage AMI Integration for Utilities de SAP, qui est destinée au marché des fournisseurs de commodités. MDUS sert aux distributeurs d’électricité à informer leurs clients de leur consommation d’énergie au moyen de données provenant de fournisseurs de mesurage en continu, et ce, à une plus grande fréquence.

Fortsum parmi les meilleurs revendeurs SAP nord-américains

Le fournisseur de systèmes de comptabilité et de gestion Fortsum Solutions d’affaires aurait décroché le premier rang des revendeurs de la solution de gestion intégrée Business One de l’éditeur de progiciels de gestion intégrés SAP pour le marché canadien en 2009. Également, Fortsum aurait obtenu le troisième rang du palmarès des meilleurs vendeurs pour le territoire de l’Amérique du Nord. La semaine dernière, Fortsum a dévoilé qu’elle avait obtenu deux distinctions de la part de l’éditeur de logiciels de comptabilité Sage Software, qui visaient à souligner ses performances commerciales en 2009.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+