L’actualité des TI en bref


Jean-François Ferland - 11/02/2010

Nomination formelle du directeur des TI au CHUQ
Résultats financiers trimestriels chez Mediagrif
Prolongation de contrat et commande anonymes chez Odésia et Mitec
Vente de musique sans droit numérique chez Telus Mobilité

Nomination formelle du directeur des TI au CHUQ

Le Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ), qui regroupe le Centre hospitalier de l’Université Laval, l’Hôtel-Dieu de Québec, l’Hôpital Saint-François d’Assise et cinq centres de soins à Québec, annonce la nomination de Jean Boulanger à titre de directeur des technologies de l’information.

Cette nomination formalise le poste de M. Boulanger, qui en occupait les fonctions par intérim depuis juin 2009, soit depuis l’établissement d’une direction des technologies de l’information pour le CHUQ.

M. Boulanger, qui oeuvrait précédemment à titre de responsable du développement informatique au CHUQ, a notamment participé à la conception du logiciel libre en santé Cristal-Net, qui permet la gestion intégrée du circuit des médicaments à l’aide d’un portail Web, en collaboration avec un centre hospitalier de Grenoble en France.

Résultats financiers trimestriels chez Mediagrif

L’entreprise Technologies interactives Mediagrif de Montréal, qui est spécialisée dans l’exploitation de réseaux d’affaires électroniques et la fourniture de solutions d’affaires interentreprises, rapporte des revenus de 11,4 M$ pour le troisième trimestre de son année financière 2010, qui a pris fin le 31 décembre 2009. Au terme du troisième trimestre de l’année financière précédente, les revenus totalisaient 12,1 M$. Le bénéfice net du trimestre est de 1,1 M$, contre un bénéfice net de 2,6 M$ pour la période équivalente de l’année financière précédente.

Les revenus de Mediagrif pour les trois trimestres complétés de l’année financière 2010 totalisent 34,6 M$, contre 36,1 M$ pour les trois premiers trimestres de l’année financière 2009. Le bénéfice net totalise 1,6 M$, contre un bénéfice net de 3,7 M$ pour les neuf premiers mois de l’année financière précédente.

Pour le troisième trimestre et pour les trois trimestres qui ont été complétés, les coûts des produits et des charges d’exploitation sont moindres d’année en année, ce qui a contribué à l’obtention de bénéfices d’exploitation. Toutefois, des pertes de conversion de devises et des charges d’impôt sur les bénéfices ont fait réduire le bénéfice net d’année en année.

Prolongation de contrat et commande anonymes chez Odésia et Mitec

L’entreprise Groupe Odésia de Montréal, qui développe des solutions d’intelligence d’affaires, de processus décisionnels et d’entreposage de données, a paraphé un prolongement de contrat avec une entreprise canadienne du secteur des télécommunications.

Cette prolongation, qui rapportera environ 1 M$ à Groupe Odésia, a trait à un contrat qui a été signé en 2008. Ce contrat vise l’implantation d’une base de données et de solutions de veille commerciale qui serviront à gérer la performance d’un réseau de communications mobiles.

Pour sa part, l’entreprise Mitec Telecom de Montréal, qui est spécialisée en conception et fabrication de composantes d’accès sans fil mobile et fixe et d’équipement de diffusion et de communications par satellite, a également obtenu une commande de la part d’un fournisseur de services de télécommunications.

Mitec fournira au client des convertisseurs élévateurs de fréquences qui seront intégrés à un système de liaison pour réseau mobile en Amérique du Sud. Ces ajouts permettront d’élargir à des zones rurales la portée d’un réseau mobile qui est fondé sur des antennes de liaison par satellite et des terminaux à très petite ouverture d’antenne.

Les deux entreprises n’ont pas dévoilé l’identité des organisations qui leur ont octroyé ces mandats.

Vente de musique sans droit numérique chez Telus Mobilité

Le fournisseur de services de télécommunications Telus, qui exploite une boutique de vente en ligne de pièces musicales à l’intention des utilisateurs d’appareils mobiles, vient d’éliminer l’application d’un mécanisme de gestion des droits numériques (Digital Rights Management, ou DRM en anglais) pour les chansons qu’elle y vend.

Telus affirme être le premier fournisseur canadien de services mobiles à mettre un terme à cette pratique qui permettra aux consommateurs de lire les chansons achetées sur n’importe quel appareil de lecture musicale. Toutefois, seulement une dizaine de modèles récents de téléphones évolués qui sont vendus par Telus sont aptes à prendre en charge des fichiers exempts de droits numériques.

Telus applique la même structure tarifaire que le fabricant de produits informatiques Apple pour la mise à à niveau des chansons déjà acquises par ses clients, soit l’exigence de 0,30 $ par chanson et l’offre d’une mise à niveau des pièce à l’unité ou de l’ensemble des chansons détenues.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+