L’actualité des TI en bref


Jean-François Ferland - 25/01/2008

Lyrtech se départit d’actifs d’assemblage. Les contrats se multiplient pour CAE. CANARIE et l’ACEI auront de nouveaux dirigeants. En quelques octets.

Lyrtech vend des actifs d’assemblage

L’entreprise Lyrtech de Québec, qui conçoit et fabrique des solutions de traitement de signaux numériques audio, vidéo et de communications sans fil, vend sa division d’assemblage électronique Innovator à l’entreprise Enigma de Vancouver, dans le cadre d’une transaction évaluée à 1,2 million $. Lyrtech avait acheté Innovator, une entreprise montréalaise, en avril 2006 pour une somme de 5,4 millions $.

Lyrtech obtiendra 344 103 $ en argent comptant une fois la transaction terminée, alors que le reste de la somme attribuée à la transaction servira à éponger une dette et des obligations de contrats de location. Lyrtech compte recourir aux services manufacturiers d’Enigma pour la fabrication de ses produits et des produits conçus pour ses clients.

Lyrtech a également annoncé qu’elle avait obtenu un placement privé d’un demi-million de dollars.

Les TIC, des sources de distraction au travail?

Les technologies de l’information et des communications sont des outils appréciables à la réalisation des tâches de travail, mais certains travailleurs n’en sont pas tout à fait convaincus.

Un sondage de la firme Ipsos Reid, réalisé pour le compte de la Banque RBC auprès de 2 052 travailleurs canadiens, indique que 22 % des répondants croient que l’ordinateur et les réseaux nuisent au travail. Le courriel et la messagerie vocale sont considérés comme des nuisances au travail par 17 % des personnes sondées. Seulement 10 % des répondants croyaient que l’informatique, la réseautique, le courrier électronique et la messagerie téléphonique constituaient des sources de distraction au boulot en 1998.

Les sources les plus nuisibles à la réalisation du travail, selon les personnes interrogées, seraient la paperasserie et la bureaucratie (41 %), le manque de temps (40 %), le manque de ressources (39 %) et les attentes imprécises (38 %).

Compatibilité HDMI pour la technologie Sensio

Le concepteur de technologies tridimensionnelles Sensio de Montréal a paraphé une lettre d’intention avec la compagnie Simplay Labs, une filiale de Silicon Image. L’entente a pour but de permettre aux appareils qui utilisent les interconnexions HDMI servant à la transmission des signaux audio et vidéo de reconnaître et traiter l’information requise pour le visionnement de contenus en 3D.

Sensio a signé cette entente dans le cadre du Consumer Electronic Show de Las Vegas, où l’entreprise a fait la démonstration de sa technologie 3D au sein d’une solution de télévision 3D en haute définition, à l’aide d’un lecteur de disques Blu-Ray et d’un téléviseur de Mitsubishi.

Six contrats et un prix pour CAE

L’entreprise CAE de Montréal, qui œuvre dans le secteur de la modélisation et de la simulation pour l’aviation civile et militaire, a signé des contrats d’une valeur totale de 46 millions $ avec six entreprises pour la fourniture de dispositifs de simulation de vol et de services.

CAE fournira un simulateur Boeing 737NG à la compagnie aérienne australienne Quantas, ainsi qu’un simulateur Embraer 190 et des dispositifs de formation à la compagnie aérienne chinoise Hainan Airlines. Un simulateur de développement et d’essais sera livré au constructeur d’avions Airbus, tandis qu’une mise à niveau de simulateurs de vol sera effectuée sur des dispositifs de l’exploitant d’avions Atlas Air et de la compagnie aérienne Singapore Airlines de Singapour. Enfin, des services d’entretien et de soutien seront fournis à la compagnie aérienne Virgin Blue de l’Australie.

D’autre part, l’entreprise québécoise a obtenu le prix du meilleur conseil d’administration, grande entreprise lors de la 6e édition du concours « Excellence en gouvernance d’entreprise » organisé par la forme Korn/Ferry International et le magazine Commerce. Ce prix, attribué ex aequo à CAE et à l’entreprise financière Industrielle Alliance, récompense les entreprises qui se démarquent par leur performance financière et le mode de gouvernance de leur conseil d’administration.

Une planète virtuelle pour deux sites Web

L’éditeur d’annuaires téléphoniques Groupe Pages Jaunes a établi une entente avec Microsoft Canada, pour intégrer les fonctions d’imagerie et de localisation du logiciel de cartographie Virtual Earth à l’annuaire en ligne sur l’Internet PagesJaunes.ca.

Les sites Web des services d’information météorologique MétéoMédia et The Weather Network procéderont également à l’intégration de la même application de Microsoft dans le cadre de la diffusion des conditions routières.

Changements de garde dans deux organismes de réseautique

CANARIE, l’organisme sans but lucratif du gouvernement fédéral qui aide au développement et à l’exploitation des réseaux informatiques de recherche de prochaine génération, aura un nouveau dirigeant à compter d’octobre 2008.

Guy Bujold, qui est en ce moment le président de l’Agence spatiale canadienne, occupera les fonctions de président et de chef de la direction de l’organisme en relève d’Andrew K. Bjerring, qui a occupé ces fonctions durant 14 ans. Le président du conseil d’administration de CANARIE, David Steeves, a indiqué que l’organisme comptait profiter de l’expérience en planification stratégique et en exécution tactique ainsi que des compétences interpersonnelles de M. Bujold.

D’autre part, l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI), un organisme sans but lucratif qui gère le nom de domaine « .ca » et participe à la gouvernance mondiale de l’Internet, aura également un nouveau président et chef de la direction en la personne de Byron Holland. M. Holland compte 17 ans d’expérience dans les secteurs de la vente au détail, des finances et de la technologie.

En quelques octets

Broadsign, dont le centre de R&D est situé à Montréal, fournira ses logiciels de gestion d’affichage numérique à la division américaine de Zoom Média et Marketing, pour un réseau d’écrans dans des bars et des restaurants de dix marchés américains.

Diagnos de Brossard, spécialisé en extraction de connaissances à l’aide de l’intelligence artificielle, entame un projet de financement privé pour obtenir un maximum de 3 millions $.

L’éditeur de magazines Médias Transcontinental a complété la migration des plates-formes de gestion des contenus Web de deux publications vers des solutions de l’entreprise québécoise Nstein.

Le Cégep de Lévis-Lauzon a intégré une expertise en déploiement et conception de jeux sur la console Xbox 360 de Microsoft à son programme Techniques d’informatique industrielle.

Intégrale MBD de Montréal a vu sa plate-forme d’intelligence commerciale Nicto être sélectionnée par l’exploitant d’agences de voyages Transat Distribution Canada pour consolider ses données clients.

Mitec de Montréal, qui conçoit et commercialise des produits de radiofréquence pour les communications, fournira des amplificateurs sur tour à « une importante entreprise de télécommunications sans fil nord-américaine » dont l’identité n’a pas été dévoilée.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: MCETECH 2008 : gros plan sur le Web 2.0 L’indice d’une victoire pour les internautes consommateurs La croissance, une affaire de réseaux L’efficacité du commerce électronique passe par la valeur ajoutée L’épicerie technologique




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+