L’actualité des TI en bref


Jean-François Ferland - 14/12/2007

Emergis à l’assaut du marché ontarien – Triton acquiert Positron Technologies – GFI inaugure un centre de développement à Montréal en 2008 – Des contrats et un prix pour CGI

Emergis à l’assaut du marché ontarien

L’entreprise Emergis de Montréal, qui commercialise des solutions d’automatisation des transactions et des échanges d’information dans les domaines des services financiers et de la santé, a entamé la commercialisation d’une solution électronique de conclusion de prêts hypothécaires en Ontario.

Emergis, qui fait présentent l’objet d’un processus transactionnel d’acquisition par Telus, souhaite effectuer une percée dans le plus important marché de l’immobilier du Canada, où oeuvrent quelque 4 500 avocats spécialisés en droit immobilier.

Outre l’offre du produit en version autonome, Emergis mise sur une intégration de la solution avec les produits d’autres fournisseurs de solutions destinées au secteur de l’immobilier, dont le logiciel The Conveyancer de la firme Do Process Software qui serait utilisé par la plupart des avocats en droit de l’immobilier. Emergis a également établi une entente de fourniture exclusive d’un service de traitement de mandats hypothécaires avec l’Association du Barreau canadien, ainsi qu’un partenariat de déploiement avec une banque canadienne, dans le cadre de sa stratégie de mise en marché de la solution.

Consolidation dans l’industrie manufacturière électronique

Triton Electronik, une entreprise de Pointe-Claire qui fournit des services d’impartition de la conception et la fabrication de composantes électroniques pour les secteurs des télécommunications, du divertissement, du transport, de l’industrie et de la santé, a paraphé une entente pour acquérir Positron Technologies de Kirkland.

Positron Technologies, un fournisseur de services de conception et de fabrication de composantes électroniques qui emploie 250 personnes et génère un chiffre d’affaires de 60 millions $, était en mauvaise posture depuis quelques semaines, alors que son fonctionnement était régi par un tribunal depuis le 27 novembre dernier. Triton fera ainsi augmenter sa main-d’œuvre à 700 personnes et son chiffre d’affaires annuel à 140 millions $.

La hausse du dollar canadien et la compétition accrue des fabricants asiatiques ont malmené l’industrie manufacturière québécoise, qui pourrait bénéficier d’un plan d’action annoncé récemment par le gouvernement du Québec.

Nouveau centre de développement à Montréal en 2008

En janvier 2008, la firme de services-conseils GFI Solutions de Montréal entamera l’exploitation dans la Cité du Multimédia d’un centre de développement consacré aux systèmes de paiement.

Ce centre, où seront réalisés des projets de recherche et développement de nouvelles solutions, servira également à l’exécution de mandats à long terme de développement et d’évolution de systèmes de paiement pour le compte d’opérateurs de réseaux et d’institutions financières. Des services de veille, de réalisation d’études, d’exploitation de simulateurs et de laboratoires et de formation de ressources humaines y seront aussi exécutés.

GFI Solutions a annoncé que l’équipe consacrée au développement de telles solutions, qui compte quinze personnes, sera quadruplée au cours des deux prochaines années. GFI Solutions est la filiale canadienne de l’entreprise française GFI Informatique, qui a créé en février 2007 la division GFI Monetic qui est consacrée aux solutions de paiement.

Des contrats et un prix pour CGI

La firme québécoise de services-conseils Groupe CGI a obtenu un contrat de prestation de services de gestion d’applications logicielles de la part des ministères de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur de la Colombie-Britannique.

Ce contrat de cinq ans, évalué à 11 millions $, consiste à fournir des services de maintenance et d’assistance technique pour 40 applications logicielles. L’administration des bases de données, la configuration et la gestion des centrales de données et les activités opérationnelles liées à l’entrepôt de données font également partie de ce mandat.

Par ailleurs, CGI a reçu une troisième reconnaissance en autant de semaines. Après le Center for Digital Government, qui l’a nommée « intégrateur le plus apte » et l’Institut des comptables agréés du Canada (ICCA), qui lui a remis le Prix d’excellence en matière d’information d’entreprise dans le secteur technologique, la firme québécoise obtient le prix « Innovation in Government » de l’Université du Commonwealth de la Virginie en guise de félicitations pour le programme d’approvisionnement électronique eVA du gouvernement de l’État de la Virginie aux États-Unis.

Ce programme d’approvisionnement aurait notamment permis de diminuer de moitié les coûts de traitement des commandes et de réduire d’un maximum de 70 % le temps de traitement. Plus de 12 000 personnes utilisent cette application électronique gouvernementale.

En quelques octets

Le fabricant de recouvrements de fenêtres Plastibec a confié à la firme Syntax.net la gestion et l’hébergement d’un progiciel de gestion intégrée d’Oracle.

Le développeur de technologies pour les tables de jeu de hasard DEQ de Lévis a reçu l’approbation du Nevada Gaming Control Board pour faire l’essai de la solution de bonification G3 dans les casinos de ses partenaires dans cet État.

L’entreprise québécoise CAE a paraphé deux contrats avec le ministère de la Défense des Pays-Bas pour la fourniture de simulateurs de missions, de services de soutien et de services d’entretien pour les Forces aériennes royales néerlandaises.

Le studio d’Austin au Texas du développeur de jeux vidéo BioWare aura recours à la solution de développement audio Wwise d’Audiokinetic pour le développement d’un nouveau jeu vidéo multijoueurs en ligne.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: La métropole au bout du fil Le commerce électronique fait sa marque L’économie des TI en bref L’information, ressource essentielle pour les PME Les bleus électroniques




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+