L’actualité des TI en bref


Alain Beaulieu et Jean Francois - 02/05/2008

Un dirigeant de Datacom Marketing est condamné par un tribunal. Loto-Québec poursuit sa modernisation. L’Agence du revenu du Canada reporte l’échéance pour la transmission des déclarations de revenus par Internet. Le service 211 démarre à Québec. Les sentinelles de Kolombo surveilleront les camions de Transbo. Des nouvelles de Amadeus International, l’Union des consommateurs, Kangourou Média, Vertisoft, Branchez-vous, Canpages, Bluesponge et 5NPlus.

Affaire Datacom : première condamnation

La Cour de justice de l’Ontario a condamné Paul Barnard, un cadre supérieur de DataCom Marketing, à une peine de deux ans de prison avec sursis pour sa participation à une fraude par télémarketing.

Durant une décennie, les entités DataCom Marketing et DataCom Direct ont fraudé 50 000 entreprises du Canada et des États-Unis en faisant croire que des inscriptions dans des répertoires téléphoniques avaient été commandées et approuvées à l’interne. Cette pratique aurait résulté en une fraude d’environ 150 millions $.

M. Barnard, âgé de 56 ans, avait plaidé coupable aux six chefs d’accusation criminels qui avaient été portés contre lui en vertu de dispositions sur le télémarketing trompeur de la Loi sur la concurrence du Canada. Sa collaboration à une enquête menée par plusieurs instances canadiennes et américaines lui aura permis d’éviter la prison. Toutefois, il devra effectuer des travaux communautaires et ne plus jamais pratiquer d’activités de télémarketing pour le restant de sa vie.

Quatre autres personnes font l’objet de poursuites dans cette affaire, dont George Pavlopoulos, 37 ans, et James Sharo, 58 ans, de St-Hubert au Québec. DataCom Marketing réalisait ses activités à partir de bureaux situés à Toronto et à Montréal.

La modernisation se poursuit chez Loto-Québec

La mise en oeuvre des 35 recommandations contenues dans le rapport de KPMG Services-conseils, qui a été soumis à Loto-Québec l en octobre dernier, va bon train, affirme l’entreprise de loterie qui en a fait le bilan cette semaine et qui s’était engagée à les appliquer dans leur intégralité. Ces recommandations visent essentiellement à uniformiser les pratiques dans l’ensemble du réseau des ventes. On se rappellera que Loto-Québec avait demandé en avril 2007 à KPMG d’analyser ses processus de validation des billets de loterie et de paiement des lots, suite aux cas de fraudes qui avaient été mises à jour en Ontario l’année précédente.

L’une de ces recommandations concerne la mise en place d’un terminal dans tous les points de vente et le remplacement des terminaux actuels par des modèles plus sécuritaires, permettant notamment au client de valider lui-même son billet de loterie et de vérifier s’il s’agit d’un billet gagnant. Cette opération, qui était déjà prévue par Loto-Québec, facilitera l’application des autres recommandations de KPMG. La Société d’État est persuadée que cela permettra de hausser la sécurité des processus reliés à l’émission des billets de loterie et au paiement des lots et de réduire les risques d’erreur et de fraude.

Au terme de l’opération, plus de 8 500 terminaux de nouvelle génération seront déployés d’ici avril 2009, ce qui représentera un investissement total d’environ 70 M$, en achat d’équipement et en temps. Le déploiement des nouveaux terminaux a débuté cette semaine. Les commerçants n’ayant pas de terminal s’en feront offrir un en location; s’ils refusent, ils ne pourront plus continuer de vendre les produits de Loto-Québec.

Le site ImpôtNet victime de son succès?

Alors que les gouvernements prônent le recours aux services en ligne, l’Agence de revenu du Canada a reporté d’une semaine, soit jusqu’au 6 mai, l’échéance pour la transmission des déclarations de revenus pour l’année financière 2007 par le biais de l’Internet.

Cette extension a été décrétée, en premier lieu, en raison d’une panne de logiciel qui a mis hors d’usage le site ImpôtNet durant plusieurs jours en mars dernier. Ce site Web est dédié à l’acheminement des déclarations qui ont été préparées par les contribuables à l’aide d’un logiciel ou d’une application Web spécialisés. La difficulté d’accéder au site Web en raison d’un fort achalandage à quelques heures de l’échéance initiale a également incité l’institution gouvernementale à reporter la date butoir.

Cette extension ne s’appliquait pas aux préparateurs d’impôts professionnels, qui utilisent le service de transmission électronique des documents TED, ni aux contribuables qui ont opté pour le formulaire traditionnel en papier.

Le service communautaire 211 est inauguré à Québec

Après les services 311 (services municipaux), 411 (assistance-annuaire), 611 (réparations ou service à la clientèle) et 911 (urgences), le service téléphonique 211 fait son apparition au Québec, et plus précisément dans la région de Québec.

Les citoyens des régions administratives de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches peuvent composer ce numéro pour accéder, gratuitement, à un service d’information et de référence. Ce service fournit à l’appelant le numéro de téléphone à composer pour rejoindre l’un des quelque 2 000 organismes communautaires et services d’entraide en activité dans la région. Ce service confidentiel est offert par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 18h00, et en tout temps sur Internet, sous la forme d’une base de données interrogeable, au site www.211quebecregions.ca.

La gestion de la base de données et du site Internet a été confiée au Centre d’action bénévole de Québec (CABQ), alors que le Centre d’action bénévole-SERS remplit le mandat d’opérateur de la centrale d’appel 211. Les partenaires du projet sont les Villes de Québec et de Lévis, Bell Canada, Centraide Québec-Chaudière-Appalaches et plusieurs compagnies d’assurance.

Vente de systèmes de répartition chez Transbo pour Kolombo

Kolombo Technologies, une entreprise de Québec qui est spécialisée en systèmes de gestion, de protection et d’antivol de véhicules, a vendu soixante exemplaires d’un système de répartition à Transport Transbo, un transporteur routier de Saint-Simon. Transport Transbo assure le transport des marchandises pour le producteur d’aliments Olymel.

Le système acquis, soit le modèle TRS-5000, est fondé sur des sentinelles cachées dans le véhicule. Le camion ne pourra démarrer si l’utilisateur ne possède pas un porte-clé chiffré. Le système permet l’agencement de combinaisons de tracteurs, de remorques, de chauffeurs et de porte-clé pour la prévision et le contrôle des départs, des trajets, des entrées et des sorties. La solution, qui permet de localiser des véhicules sur une carte en temps réel, peut immobiliser un véhicule à distance si ce dernier dévie d’un trajet établi.

En quelques octets

Amadeus International de Québec, spécialisé en solutions d’automatisation des processus de contrôle de la qualité et de la conformité, fournira sa solution eQCM à Soft Informatique, un éditeur de solutions de gestion de la pratique médicale de Longueuil.

L’Union des consommateurs a demandé au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), au nom de consommateurs et de revendeurs de services Internet d’empêcher le fournisseur Bell Canada de ralentir volontairement le trafic Internet pour certaines applications en ligne.

Vertisoft de Victoriaville, un fournisseur de services technologiques aux PME, a réalisé un site Web évolué ainsi qu’un outil de publipostage intégré pour le compte de l’Association des Croisières du Saint-Laurent.

Kangourou Média de Montréal, qui produit des systèmes de diffusion de contenus sur des consoles portatives lors d’événements sportifs, déploiera son infrastructure lors du tournoi de golf The Players de la PGA qui aura lieu en Floride du 5 au 8 mai.

L’exploitant québécois de sites Web Branchez-vous a acquis le site LeCinema.ca, qui est consacré au Septième art.

L’éditeur d’annuaires et imprimés Canpages, de Vancouver, a été sélectionné à titre de fournisseur du moteur de recherche locale d’entreprises pour le site Web LeDevoir.com et pour le portail Branchez-vous.com.

Le studio Bluesponge de Montréal, spécialisé dans la création de contenus Internets interactifs, se repositionne vers l’offre de stratégies en ligne de bout en bout.

5NPlus de Montréal, qui purifie et recycle des métaux et des sels spécialisés aux fins d’applications électroniques, a obtenu un financement de 46,2 millions $ par l’émission de quatre millions d’actions.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef et Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Montréal remporte… Morgan Stanley OneBigPlanet est prêt pour le magasinage social L’économie des TI en bref Linux Desktop en entreprise : pour bientôt? Technofrénésie ou consumérisme?




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,