L’année 2006 en quelques prédictions


Jean-François Ferland - 21/12/2005

Gartner et Nucleus Research jouent aux devins et identifient les tendances qui pourraient marquer la nouvelle année à propos des technologies de l’information.

Alors que l’année 2005 s’achève, plusieurs s’interrogent à savoir ce qui attend le domaine des technologies de l’information en 2006. Deux firmes d’analyse, Gartner et Nucleus Research, se sont prononcées à propos des tendances qui se manifesteront au cours des prochaines années.

Ainsi, la firme d’analyse internationale Gartner établie à Stamford au Connecticut, prédit que :

D’ici 2010, trente pour cent des foyers américains utiliseront seulement la téléphonie cellulaire ou Internet (IP). Est-ce que leurs voisins du nord suivront la même tendance ? Selon Gartner, 90 % des nouvelles connexions téléphoniques établies à l’échelle internationale en 2004 étaient non sédentaires. La firme prédit un ralentissement de la croissance des liaisons vocales filaires en Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest et dans d’autres marchés développés, au profit de liaisons de ligne d’abonné numérique pour la connexion au réseau Internet. Gartner va jusqu’à prédire que les liaisons sans fil compteront pour 99 % des nouvelles liaisons vocales en 2009.

Le marché du travail pour les spécialistes des TI sera réduit de 40 % d’ici 2010. La prochaine décennie sera le théâtre de l’émergence de travailleurs « versa-TI-les » dont les assignations, expériences et rôles multidisciplinaires résulteront en un mélange valable de compétences, de connaissances et de contextes synthétisés qui alimenteront la valeur des affaires. Ces spécialistes des TI doivent procéder à une expansion rapide de la spécialisation technique aux compétences d’affaires pour se positionner en tant de contributeurs aux affaires des entreprises.

Les fournisseurs de services d’impartition des processus administratifs obtiendront plus de 11 milliards $ US de revenus provenant du marché de l’assurance des États-Unis d’ici 2008. Selon Gartner, ces fournisseurs auront en 2008 la propriété intellectuelle et les plates-formes technologiques nécessaires à un alignement avec les canaux de distribution de ce marché et pourront lancer des entreprises qui captureront 1 % du total des primes annuelles de plusieurs produits d’assurance.

Une croissance de 50 % des investissements en logiciel dans le secteur de la santé pourrait réduire de moitié le niveau de morts prévisibles d’ici 2013. Gartner croit que les sous-investissements historiques dans le secteur de la santé seront chose du passé alors que les sommes allouées aux TI augmenteront de la moitié d’ici 2009, ce qui pourrait ainsi réduire de 50 % la mortalité évitable.

D’ici 2008, dix pour cent des entreprises requerront l’emploi de blocs-notes achetés par les employés. L’utilisation courante des blocs-notes d’entreprise pour une utilisation personnelle et l’importante réduction des prix des dernières années entraîneront une transition de la propriété des ordinateurs vers les individus, probablement par le recours à une allocation aux employés semblable à celle attribuée pour le kilométrage.

Jusqu’en 2008, l’exploration de nouvelles technologies ralentira alors que les budgets discrétionnaires seront détournés vers la conformité réglementaire. Gartner évoque une parité réglementaire qui aura lieu entre la Commission européenne et le gouvernement américain d’ici 2010, ce qui résulte en une croissance des dépenses associées à la conformité à un rythme deux fois plus rapide que celui des dépenses associées au TI. Les budgets discrétionnaires en TI seront ainsi entièrement utilisés pour les projets associés à la conformité, ce qui aura mettra un frein aux initiatives technologiques importantes pour la croissance des affaires. Le Canada, où la loi 198 édicte des règles à suivre en matière de conformité, subira-t-il la même situation ? L’année 2006 nous le dira…

Boule de cristal

Nucleus Research, une firme de Wellesley au Massachusetts, s’est récemment prononcée au sujet des tendances qui pourraient marquer le secteur des TI en 2006. Donc, la firme prédit :

– Que les fournisseurs de logiciels, face aux multiples façons d’acquérir ces produits, seront forcés de démontrer la valeur de leurs frais de maintenance;

– Que les partenaires de canaux serviront d’ambassadeurs pour ces fournisseurs et joueront un rôle critique dans l’élargissement de la base de clients dans le marché intermédiaire;

– Que les contraintes budgétaires et un plus large éventail d’applications pour les utilisateurs finaux feront augmenter la valeur du modèle des applications à code source libre;

– Que les améliorations technologiques, des coûts croissants du transport et des conditions de marché inciteront les entreprises à étendre le télétravail aux employés;

– Que l’adoption remplacera le scepticisme en matière d’architecture orientée vers les services pour intégrer les applications en silo, éliminer les systèmes d’héritage et resserrer les liens avec les partenaires;

– Que les entreprises seront portées à éliminer les systèmes nécessaires et redondants;

– Que l’impartition à l’outre-mer perdra du lustre mais que les leçons positives retenues en gestion des contrats et des projets ainsi qu’en collaboration résulteront en des équipes de programmeurs davantage distribuées;

– Que la lutte s’accentuera entre Google et Microsoft;

– Et que l’accès sans fil progressera en raison des améliorations technologiques et des réductions de coûts, mais que les enjeux reliés à la sécurité et à la vie privée auront une importance accrue aux yeux des entreprises et des consommateurs.

Parmi toutes ces prévisions, lesquelles croyez-vous auront été réalisées au cours de la prochaine année ? Laissez-nous savoir ce que vous en pensez en nous écrivant!




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+