L’architecture hybride d’infonuagique peut être améliorée, croit Microsoft


Benjamin Jébrak - 03/12/2013

Microsoft Canada met au défi les fournisseurs de solutions de mettre au point des solutions d’infrastructure adaptatives, rapporte Computer Dealer News.

Centre_de_donnees_iStock_200px

Lors d’une conférence nommée IT Architects Forum, qui a réuni récemment des spécialistes en architecture technologique au siège social de Microsoft Canada à Mississauga, en Ontario, le responsable des ventes aux spécialistes chez Microsoft Canada, Gladstone Grant, a invité les fournisseurs de solutions d’infrastructure à adopter une approche d’architecture hybride d’infonuagique fondée sur une plateforme compatible pour les centres de données, autant pour les fournisseurs privés que l’infonuagique publique, qui serait de calibre professionnel.

Les processus de virtualisation des entreprises sont de plus en plus présents dans le monde des technologies de l’information. Selon la firme de recherche et d’analyse IDC, 80 % des 2 000 plus grandes entreprises au monde auront plus de la moitié de leurs départements des technologies de l’information à l’extérieur d’ici 2020.

Gladstone Grant a indiqué que ces processus encouragent donc l’utilisation de l’infonuagique au sein des processus d’affaires, principalement l’infonuagique hybride. « L’infonuagique hybride est ici pour rester. Ceci est un élément de différenciation face aux concurrents qui sont présents entièrement dans le nuage », a-t-il déclaré.

Lire aussi : L’infonuagique au cœur du trafic des centres de données en 2017

Selon M. Grant, « vous ne souhaitez pas [que toutes vos données] soient dans le nuage public et vous ne souhaitez pas nécessairement les conserver localement », rapporte Computer Dealer News.

Gladstone Grant a souligné la complexité, pour les entreprises, de regrouper leurs données et de les utiliser pour les intégrer aux processus décisionnels. Cette difficulté proviendrait de la prolifération des appareils et des logiciels qui permettent de travailler sur les données.

« Les gens apportent maintenant leurs appareils aux évènements sportifs de leurs enfants et à d’autres activités. Ils travaillent où qu’ils se trouvent… Vous devez pourvoir à cela », a-t-il déclaré.

Lire la suite de l’article sur Computer Dealer News, une publication sœur de Direction Informatique (en anglais)




Tags: , , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+