L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 12/01/2007

Données de fin d’année et résultats révisés chez Logibec – Groupe iWeb clôt son année financière – Wests Monroe Partners achète Capella Technologies – Acquisition américaine pour Technologies 20-20 – Amadeus interrompt ses activités en bourse – Vente de Dynec approuvée

Données de fin d’année et résultats révisés chez Logibec

Logibec Informatique, de Montréal, qui est spécialisée en développement de progiciels et en prestation de services informatiques dans le secteur de la santé et des services sociaux, a diffusé les résultats relatifs à la fin de l’année financière 2006, qui s’est terminée le 30 septembre dernier.

Lors du quatrième trimestre, l’entreprise a généré des revenus de près de 10,5 millions de dollars ainsi qu’un bénéfice net d’un peu plus de 2 millions $. Lors du quatrième trimestre de l’année financière 2005, les revenus avaient été de 8,7 millions $ et le bénéfice net de 721 000 $. Pour l’année financière, Logibec rapporte des revenus de 40,8 millions de dollars ainsi qu’un bénéfice net de 6,7 millions de dollars. L’année fiscale précédente avait résulté en des revenus de près de 29,7 millions $ et en un bénéfice net de près de 3,6 millions $.

D’ailleurs, les données relatives à l’année fiscale 2005 sont en fait des données corrigées à la suite de la modification d’un traitement comptable des revenus liés à des accords de prestations multiples pour les clients canadiens et américains. En bref, les revenus associés aux services professionnels doivent être comptabilisés de façon linéaire sur la durée initiale des ententes, et non seulement lors de la première année. Les revenus précédemment rapportés étaient de 31,8 millions $ tandis que le bénéfice net était de 4,5 millions $.

Groupe iWeb clôt son année financière

L’entreprise Groupe iWeb, qui fait la prestation de solutions d’hébergement IP, de serveurs dédiés et de services de colocation, a rapporté les résultats de son année financière 2006, qui s’est également terminée le 30 septembre dernier.

L’entreprise rapporte des revenus supérieurs à 5,7 millions $, ce qui constitue une augmentation des revenus de 96 % en comparaison avec l’année financière 2005. Le bénéfice net, qui est de 500 361 $, est supérieur de près de 300 000 $ à celui de l’année précédente. L’année financière 2005 avait généré des revenus de 2 935 235 $ et un bénéfice net de 201 372 $.

Wests Monroe Partners achète Capella Technologies

West Monroe Partners, une entreprise américaine de services de consultation dans les domaines des technologies et des affaires, qui exploite un bureau à Montréal, a fait l’acquisition de la firme Capella Technologies.

Capella Technologies est une coopérative de travail de Montréal qui offre des services de programmation avancée pour le développement d’applications sécurisées et de sites Internet dynamiques, ainsi que des services d’hébergement et de gestion de contenus pour le Web.

En affaires depuis 2002, West Monroe Partners se spécialise dans la prestation de services liés à l’élaboration de stratégies et à l’implantation de stratégies, tout comme en services d’intégration d’organisations, de gestion de la relation client et de gestion de la chaîne d’approvisionnement. L’acquisition de Capella Technologies servira à renforcer la présence de l’entreprise sur le marché montréalais.

Acquisition américaine pour Technologies 20-20

L’entreprise Technologies 20-20, de Laval, qui est spécialisée en logiciels de conception 3D pour l’industrie du design intérieur, a annoncé peu avant la fin de l’année 2006 son intention d’acquérir les actifs de Pattern Systems International. Il s’agit d’une entreprise américaine, située au New Jersey, qui développe et distribue des logiciels destinés aux secteurs de la fabrication d’armoires, du travail sur bois et de la menuiserie architecturale. Elle offre également des services de création de catalogues.

Cette transaction constitue une première acquisition d’un concepteur de logiciels par Technologies 20-20 depuis février 2006, alors qu’elle avait acheté l’entreprise américaine Virtual Systems International. En 2005, l’entreprise lavalloise avait procédé à l’achat des logiciels SmartFusion de eTechLogix et Stiles Buildrite ainsi que des entreprises MindAvenue, CMS Informatique, MBI Software et DataOne.

Vente de Dynec approuvée

La société de capital Spinlogic Technologies a obtenu une approbation conditionnelle de la bourse TSX dans le cadre de l’acquisition des actions de l’entreprise DynEC, qui commercialise des logiciels d’échange des données informatisées. L’intention d’achat avait été annoncée en juillet 2006. La transaction entre les deux parties devrait être complétée le 15 janvier 2007.

DynEC, qui a été fondée en 1998, est établie à Montréal et exploite un bureau à Toronto. Plus de 2 000 organisations utiliseraient les solutions de l’entreprise pour l’échange d’informations d’affaires.

Amadeus interrompt ses activités en bourse

Amadeus International, l’entreprise de Québec qui développe et commercialise des solutions de gestion et de contrôle des processus de conformité, suspend momentanément ses activités en bourse.

La décision, prise le 15 décembre dernier, a trait à l’élaboration d’un plan de restructuration financière qui aidera au développement de l’entreprise à long terme. L’importance du nombre d’intervenants impliqués dans l’initiative de restructuration aurait incité les dirigeants de l’entreprise à interrompre l’activité du titre. La restructuration du capital et celle de la dette à long terme, notamment, feront partie des tâches à accomplir pour ce remaniement.

L’activité en bourse d’Amadeus International reprendra lorsque les autorités réglementaires auront donné le feu vert. Au terme du plus récent trimestre complété, soit le premier trimestre de l’année financière 2007, Amadeus avait rapporté un chiffre d’affaires de 590 135 $ et une perte nette de 393 983 $.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+