L’économie des TI en bref


Alain Beaulieu et Jean Francois - 23/02/2007

Technologies Miranda, Emergis et Quebecor Média, qui exploite l’entreprise de câblodistribution et de télécommunications Vidéotron, ont fait part de leurs résultats financiers pour l’année 2006.

Technologies Miranda fait son bilan annuel

L’entreprise montréalaise Technologies Miranda, qui est spécialisée en matériel et en logiciels pour l’industrie de la télédiffusion, a diffusé ses états financiers pour l’année financière 2006 qui s’est terminée le 31 décembre dernier.

L’entreprise rapporte des revenus de 106,7 millions $, ce qui représente une augmentation de 11 % en rapport aux revenus de 95,6 millions $ qui avaient été générés lors de l’année financière 2005. Le bénéfice net, qui est de plus de 18,9 millions $, est supérieur de 16 % au bénéfice net de 16,3 millions $ de l’année précédente.

Pour le quatrième trimestre, Technologie Miranda rapporte des revenus de près de 28,8 millions $ et un bénéfice net de 7,1 millions $. Lors de la période équivalente de l’année précédente, les revenus avaient été de 27,3 millions $, et le bénéfice net, de 4,9 millions $.

Résultats pour l’année 2006 chez Emergis

Emergis de Montréal, qui offre des solutions d’automatisation des transactions et des échanges d’information, a diffusé les résultats obtenus au terme de son année financière 2006 qui s’est terminée le 31 décembre dernier.

L’entreprise a obtenu des revenus de 170 millions $, ce qui est inférieur de peu à l’objectif de 172 millions $, alors que l’année financière 2005 avait rapporté des revenus de 159 millions $. En détail, le secteur de la santé a généré des revenus de 113,8 millions $ en 2006, contre 91,9 millions en 2005. La croissance du traitement des demandes de règlement, des systèmes de gestion des pharmacies et des acquisitions ont notamment contribué à cette progression des revenus de 24 %. Ce secteur a toutefois été affecté par une hausse des dépenses générales et administratives.

Le secteur des services financiers, avec des revenus de 56,2 millions $, a moins bien performé qu’en 2005. puisqu’il avait alors rapporté des revenus de 67,1 millions $. La réduction des activités liées à une solution de facturation en ligne, la fin d’un contrat de service pour Webdoxs (acquis en 2004 par Postes Canada de l’entreprise qui s’appelait à l’époque BCE Emergis) et une baisse des revenus émanant des services professionnels pour Visa Commerce expliquent en partie cette moindre performance. Toutefois, les revenus associés à la licence d’une technologie de facturation et aux services professionnels pour les activités de gestion de trésorerie sont à la hausse.

Le bénéfice net rapporté pour l’année 2006 est de 28,8 millions $, alors qu’il avait été de 11,5 millions $ en 2005.

Les affaires vont bien pour Vidéotron

Quebecor Media a dévoilé les résultats de sa filiale Vidéotron pour l’année 2006, lesquels sont en hausse par rapport à l’exercice précédent. Ainsi, les revenus générés par les activités de câblodistribution de Quebecor ont atteint 1,31 milliard $, en hausse de 21,2 % sur l’année précédente. Le bénéfice d’exploitation est de 512,5 millions $, en hausse de 24 % par rapport à 2005. Le revenu mensuel moyen par client a atteint, pour sa part, 61,37 $, en hausse de 18,3 % par rapport à 2005.

Le fournisseur attribue cette hausse principalement à l’augmentation de sa clientèle. Ainsi, le nombre d’abonnés à son service de téléphonie par câble a franchi le cap des 400 000 en janvier dernier, en hausse de 235 000 sur 2005. Le nombre d’abonnés à son service d’accès à Internet par câble atteignait, quant à lui, 805 000 au 31 décembre dernier, en hausse de 23 % sur 2005, et le nombre d’abonnés à son service de télé numérique, 624 000, en hausse 31 % par rapport à 2006. Introduit l’an dernier, son service de téléphonie sans fil comptait, quant à lui, 12 000 lignes au 31 décembre 2006, alors que ses services de télédistribution rejoignaient 66 300 nouveaux clients.




Tags: , ,